Cannes 2017/ Nothingwood de Sonia Kronlund : critique

Publié par Antoine Gaudé le 25 mai 2017

Synopsis : À une centaine de kilomètres de Kaboul, Salim Shaheen, l’acteur-réalisateur-producteur le plus populaire et prolifique d’Afghanistan, est venu projeter quelques-uns de ses 110 films et tourner le 111ème au passage. Ce voyage dans lequel il a entraîné sa bande de comédiens, tous plus excentriques et incontrôlables les uns que les autres, est l’occasion de faire la connaissance de cet amoureux du cinéma, qui fabrique sans relâche des films de série Z dans un pays en guerre depuis plus de trente ans. Nothingwood livre le récit d’une vie passée à accomplir un rêve d’enfant.

♥♥♥♥♥

 

Nothingwood - affiche

Nothingwood – affiche

Sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs, le premier long-métrage de Sonia Kronlund, Nothingwood, est un documentaire sur une personnalité totalement hors-norme, le réalisateur et comédien afghan Salim Shaheen. Véritable star dans son pays, Shaheen, charismatique et charmeur, serait un peu l’équivalent afghan de ce qu’est Sharu Khan à Bollywood. Avec plus de 110 films au compteur, il possède également une notoriété qui lui permet de tourner là où il le veut, en particulier dans ces magnifiques paysages montagneux. Mais cela reste un cinéma fauché et doit tourner des « films d’action » ou des « comédies musicales » parfois avec l’aide des techniciens du documentaire de Kronlund et le plus souvent avec seulement trois comédiens dont l’un est son fils et l’autre le dialoguiste. Le troisième, absolument génial, est une sorte de grande girafe efféminée dont le jeu corporel, quasi burlesque, lui confère pratiquement tous les premiers rôles,  en particulier les rôles féminins, surveillés de très près, voire complètement interdits pour les femmes. Et enfin, il y a le fameux Shahee. Atypique, rocambolesque, omnipotent, enfantin et autodidacte, il est, sous la caméra de Kronlund, un bloc brut et massif d’énergie et d’enthousiasme, à la fois désarmant, désopilant et démagogue. Il nous ferait presque croire que ce qu’il filme est d’une qualité supérieure à de la série Z. Mais une chose est sûre, ils s’éclatent tous, lui, ses acteurs, sa dizaine de fils qu’il a fait jouer dans ses films alors que les filles n’ont même pas le droit d’apparaître dans le documentaire, et les nombreux curieux qui viennent les observer durant les tournages. Alors c’est vrai que le décalage est immense entre les images d’archives, de massacres ou d’attentats subies par l’Afghanistan depuis 30 ans, et l’aventure merveilleuse de Shaheen et de ses proches – bien que ses films ont une approche biographique proche de la catharsis –  mais son histoire offre un autre regard sur le pays et nous donne le sourire, non moqueur, mais partagé et lieur, comme preuve que le cinéma, par-delà les cultures et les langues, est bel et bien le langage universel par excellence, celui des émotions humaines.

.

.

.

  • NOTHINGWOOD écrit et réalisé par Sonia Kronlund en salles le 14 juin 2017
  • Avec : Salim Shaheen
  • Production : Laurent Lavolé
  • Photographie : Alexander Nanau, Eric Guichard
  • Montage : Sophie Brunet, George Cragg
  • Distribution : Pyramide Films
  • Durée : 1h25

.

Commentaires

A la Une

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts