Deauville 2017/ Becoming Cary Grant de Mark Kidel : critique

Publié par Antoine Gaudé le 6 septembre 2017

Synopsis : Un documentaire consacré au côté sombre du légendaire acteur américain Cary Grant.

♥♥♥♥♥

 

Becoming Cary Grant - affiche

Becoming Cary Grant – affiche

Présenté à Deauville après Cannes Classics en mai dernier, Becoming Cary Grant de Mark Kidel raconte la vie tourmentée du génial acteur de Cukor (Sylvia Scarlett), de McCarey (Cette sacré vérité), de Hawks (L’impossible Mr. Bébé), de Stevens (La chanson du passé) et bien sûr de Hitchcock (Soupçons, Les enchaînés, La mort aux trousses). Si les extraits des films cités suffirait presque à notre bonheur tant le talent de Cary Grant reste unique, et ce, dans une époque qui comptait ce qui se faisait de mieux (Gable, Bogart, Stewart, Fonda, Tracy…), ils invitent surtout à revoir les films, et c’est sûrement le plus important. Ridel parvient tout de même à sortir des documents précieux et rares telles que des vidéos filmées par Grant lui-même ou des interviews, de lui et de ses proches, qui lui servent à construire la narration de son documentaire. Il retrace ainsi toute la vie de l’acteur, sa naissance en tant qu’Archibald Leach à Bristol, ses acrobaties chez les Pender, son départ à New York, ses débuts à Broadway, ses premiers films à la Paramount, sa renaissance en tant que Cary Grant, ses femmes, ses réalisateurs, sa fille. Cette narration à base d’images d’archives, de photos, d’interviews et de films suffisait largement sauf que le réalisateur entrecoupe ces images par des séquences reconstituées d’une laideur douteuse, presque ringarde, à l’image des scènes de thérapie suivie par Grant. Pour tenter d’approcher la personnalité ambiguë de l’acteur, Kidel y dévoile la sombre histoire autour de son enfance – du décès de son frère à la disparition de sa mère (finalement interné par son père) – qui l’obligera à se lancer dans une étrange thérapie sous LSD à partir de la cinquantaine. Sa méfiance à l’égard des femmes (trois mariages ratés), sa timidité, son désir d’ailleurs, son costume… prendraient ainsi leur source à Bristol, dans son enfance en Angleterre. Si le documentaire tente à tout prix de trouver dans ses films des échos à sa vie personnelle, parfois de manière un peu superficielle, facile ou forcée, Becoming Cary Grant, produit et diffusé par Showtime, mérite un coup d’œil, juste pour se rappeler qui était Cary Grant, ce que c’était d’être Cary Grant, et de s’apercevoir, avec un peu de mélancolie, qu’aucun acteur de notre génération ne peut supporter la comparaison.

.

.

.

  • BECOMING CARY GRANT
  • Sortie : prochainement
  • Réalisation : Mark Kidel
  • Avec : Judy Balaban, Mark Glancy, Barbara Jaynes, David Thomson…
  • Voix-off narrateur : Jonathan Pryce
  • Production : Christian Popp
  • Scénario : Mark Kidel, Nick Ware
  • Photographie : Jean-Marie Delorme
  • Montage : Cyril Leuthy
  • Décors : Valérie Valéro
  • Musique : Adrian Utley, The Insects
  • Distribution :
  • Durée : 1h25

.

Commentaires

A la Une

Paradise Highway : Juliette Binoche rejoint Morgan Freeman au casting

Lionsgate a annoncé la présence des deux acteurs dans un thriller sur le milieu des chauffeurs routiers.      … Lire la suite >>

The Great : Un trailer pour la saison 2

La série d’Hulu revient le 19 novembre après une première saison acclamée par la critique et qui accueillera Gillian Anderson… Lire la suite >>

Being the Ricardos : Amazon diffuse les premières images

Porté par Nicole Kidman et Javier Bardem, le prochain film d’Aaron Sorkin sur l’envers du décor de la série I… Lire la suite >>

La Folle Histoire du Monde : Mel Brooks annonce la suite de son film culte

Contre toute attente et quarante ans après la première, Mel Brooks et Hulu dévoilent la mise en préparation d’une Partie… Lire la suite >>

The Lost Daughter : Maggie Gyllenhaal fait ses débuts à la réalisation dans la première bande-annonce

Après une représentation mondiale remarquée au festival de Venise, Netflix dévoile les images du premier film de Maggie Gyllenhaal, attendu… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOURIR PEUT ATTENDRE 1 384 858 1 1 384 858
2 DUNE 275 234 4 2 468 407
3 BOITE NOIRE 100 553 5 970 224
4 BAC NORD 89 864 8 2 040 604
5 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 63 480 6 1 304 432
6 POURRIS GATES 53 173 4 395 431
7 EUGENIE GRANDET 46 891 2 117 041
8 TOUT S'EST BIEN PASSE 46 137 3 220 937
9 STILLWATER 42 298 3 272 181
10 TRALALA 41 732 1 41 732

Source: CBO Box office

Nos Podcasts