Brooklyn Yiddish de Joshua Z Weinstein : critique

Publié par CineChronicle le 25 octobre 2017

Synopsis : Borough Park, quartier juif ultra-orthodoxe de Brooklyn. Menashé, modeste employé d’une épicerie, tente de joindre les deux bouts et se bat pour la garde de son jeune fils Ruben. En effet, ayant perdu sa femme, la tradition hassidique lui interdit de l’élever seul. Mais le Grand Rabbin lui accorde de passer une semaine avec son fils ; l’ultime occasion pour Menashé de prouver qu’il peut être père dans le respect des règles de sa communauté.

♥♥♥♥♥

 

Brooklyn Yiddish - affiche

Brooklyn Yiddish – affiche

Le documentariste et directeur de la photographie Joshua Z. Weinstein signe son premier film de fiction. Brooklyn Yiddish se révèle une oeuvre franche et dépouillée, centrée sur la communauté juive ultra-orthodoxe d’un quartier new-yorkais. Le réalisateur donne à voir un portrait dénué de jugement, tout en mettant en lumière ses contradictions et paradoxes. Brooklyn Yiddish, Prix du jury au Festival de Deauville, raconte l’histoire de Menashé (Menashé Lustig), qui joue son propre rôle, un modeste employé d’une épicerie qui se bat pour la garde de son jeune fils Ruben. Le souci de réalisme est donc à la base de la conception de ce récit, né de la rencontre entre Weinstein et cet homme attachant, drôle et triste à la fois. Le sujet, la séparation entre un père un son enfant, est tout aussi propre aux dictats de la communauté hassidique qu’universel. Au-delà des contraintes exclusivement communautaires, le combat de cet homme, dépassé par les événements, met sur la table des sentiments qui dépassent tout cadre religieux : l’impuissance, l’acharnement, la bonté, le besoin de faire partie d’un groupe. Les choix du cinéaste s’avèrent judicieux car n’étant pas issu de ce milieu, il opte pour une immersion totale dans la vie des hassidim pour montrer les règles et les rituels. Il mise sur des acteurs non-professionnels, issus de cette même communauté, et tourne en yiddish, qu’il avoue ne pas connaitre lui-même. Il pénètre dans ce milieu avec une ferme volonté de retranscrire au près près ses traditions ; il se rend dans les cafés, à la synagogue pour, selon ses propres mots, « se fondre un peu dans le décor ». Le résultat est un film sincère qui souffre néanmoins d’un surplus d’objectivité qui, s’il fonctionne à certains moments, reste parfois à la surface des enjeux dramatiques que le sujet promet. La distance que le cinéaste a cherché à garder, dans le souci de rester en dehors de tout jugement, freine quelque peu une mise en lumière effective des contradictions internes. Joshua Z. Weinstein réussit toutefois à faire éprouver, grâce à sa mise en scène, l’impression de lenteur dans la vie quotidienne de cette communauté fortement attachée aux traditions et qui refuse, de façon générale, la modernisation et l’ouverture. Le point fort reste bien sûr l’interprétation de Menashé, qui débute dans le cinéma avec une aisance et un naturel qui rendent le personnage attachant. À travers un récit relativement froid et distant, Menashé fait surgir l’émotion par un regard, un silence, un geste fatigué. Brooklyn Yiddish fonctionne grâce à l’universalité de l’histoire de ce père de famille qui nous permet, l’espace de quatre-vingt dix minutes, de pénétrer dans cet univers interdit et d’en apercevoir le fonctionnement.

 

Juliette Hay

 

 

 

  • BROOKLYN YIDDISH (Menashe)
  • Sortie en salles : 25 octobre 2017
  • Réalisation : Joshua Z Weinstein
  • Avec: Menashé Lustig, Ruben Niborski, Yoel Weisshaus, Meyer Schwartz
  • Scénario: Joshua Z Weinstein, Alex Lipschultz, Musa Syeed
  • Production: Alex Lipschultz, Traci Carlson, Joshua Z Weinstein, Daniel Finkelman, Yoni Brook
  • Photographie: Yoni Brook, Joshua Z Weinstein
  • Montage: Scott Cummings
  • Musique: Aaron Martin, Dag Rosenqvist
  • Distribution: Sophie Dulac
  • Durée: 1h22

 

Commentaires

A la Une

Le Flic de Beverly Hills 4 : Kevin Bacon rejoint le casting du film Netflix

Le quatrième épisode de la fameuse saga policière prend forme doucement mais sûrement, avec l’arrivée de Kevin Bacon.    … Lire la suite >>

Le Cabinet de curiosités : Une bande-annonce pour la série d’anthologie horrifique de Netflix

Guillermo del Toro nous ouvre les portes de son cabinet de curiosités dans la bande-annonce de la nouvelle série d’horreur… Lire la suite >>

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts