Luna de Elisa Diringer : critique

Publié par Lucia Miguel le 10 avril 2018

Synopsis : Luna vit près de Montpellier et travaille dans une exploitation maraîchère. Elle est belle, drôle, elle dévore la vie. Elle serait prête à tout pour garder l’amour de Ruben. Au cours d’une soirée trop arrosée avec ses amis, ils agressent un jeune inconnu. Quelques semaines plus tard, celui-ci réapparait dans la vie de Luna. Elle va devoir faire des choix.

 

♥♥♥♥♥

 

Luna - affiche

Luna – affiche

Après avoir tourné plusieurs courts-métrages, Elisa Diringer signe son premier long avec Luna, sur l’adolescence, le rapport à l’autre et le passage à l’âge adulte. Le récit est centré sur une adolescente insouciante, solaire et inconsciente. La journée, Luna (Laetitia Clément) travaille dans une exploitation maraîchère, où elle espère être engagée en CDI. La nuit elle boit et se déchaîne avec sa bande. Mais sa préoccupation principale, c’est son petit-copain Ruben, un garçon bête et méchant, qui l’utilise et la méprise. Pour lui, elle est prête à tout, sans penser aux conséquences. Mais après l’agression brutale d’Alex (Rod Paradot) par cette bande, filmée sur le téléphone portable, la jeune fille va progressivement changer sa vision du monde. Luna est un film d’apprentissage, qui suit le passage à l’âge adulte de sa protagoniste. Il soulève la problématique de groupe et montre ce que l’on peut faire de plus horrible au sein d’une bande pour tenter d’exister. Si Luna continue d’exister, le destin la rattrape et la met face à ses responsabilités. Elle finit par comprendre et s’émanciper de ce groupe et de sa vie amoureuse sans issue. Elle change d’abord de style et de couleur de cheveux. Puis elle croise sur son lieu de travail Alex, la victime, qui ne la reconnaît pas. Dès lors, sa vie est bouleversée. La tension installée par Diringer est bien maitrisée. Comme Luna, on attend le moment fatidique où elle ne peut plus se taire. La mise en scène et le scénario jouent sur cet effet mélangeant des scènes puissantes avec des longueurs qui traduisent la lenteur de l’attente de Luna. Le temps dilaté est celui de son angoisse face à la vérité qu’elle cache.

 

Laetitia Clement - Luna

Laetitia Clement – Luna

 

Laetitia Clément crée l’empathie, malgré l’animosité qu’elle réveille dans la première partie. C’est le principal atout du film. La jeune actrice lumineuse incarne avec justesse les facettes de cette adolescente en plein changement. L’appréhension s’installe à mesure que l’amour emporte Alex et Luna. Elle grandit, murit mais prend aussi conscience que le passé ne s’efface pas et qu’elle doit avouer. Si Julien Bodet (Ruben) parvient à incarner ce mauvais garçon, le personnage de Rod Paradot (Alex) est moins charismatique. Et le couple en pâlit à l’écran, notamment face à la force de Laetitia Clément. Mention spéciale à la photographie de Elin Kirschfink (La belle vie), baignée par la lumière du sud de la France, qui met également en évidence les paysages des zones périurbaines posant le contexte dans lequel évoluent les personnages. Malgré un scénario sans grande surprise ni originalité, le premier film de Diringer est une jolie réussite grâce à sa mise en scène et au jeu de son actrice principale.

 

 

 

  • LUNA
  • Sortie salles : 11 avril 2018
  • Réalisation : Elsa Diringer
  • Avec : Laëtitia Clément, Rod Paradot, Lyna Khoudri, Julien Bodet, Frédéric Pierrot, Juliette Arnaud,…
  • Scénario : Elsa Diringer, Claude Mouriéras
  • Production : Muriel Meynard
  • Photographie : Elin Kirschfink
  • Montage : Sarah Ternat
  • Musique : Thibaut Barbillon
  • Distribution : Pyramide Distribution
  • Durée : 1h33

 

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts