Cannes 2018 / Les Filles du soleil de Eva Husson : critique

Publié par Cyril Perraudat le 13 mai 2018

Synopsis : Au Kurdistan, Bahar, commandante du bataillon Les Filles du Soleil, se prépare à libérer sa ville des mains des hommes en noir, avec l’espoir de retrouver son fils. Une journaliste française, Mathilde, vient couvrir l’offensive et témoigner de l’histoire de ces guerrières d’exception. Depuis que leur vie a basculé, toutes se battent pour la même cause : la femme, la vie, la liberté.

♥♥♥♥♥

 

Les filles du soleil - photo

Les filles du soleil – photo

Deux ans après son Bang Gang qui n’a pas laissé indifférent, Eva Husson voit son deuxième film sélectionné en compétition au Festival de Cannes. Les Filles du soleil suit le bataillon du même nom mené par Bahar au Kurdistan, en lutte contre les forces de Daesh. Une journaliste, Mathilde, les rejoint pour couvrir l’offensive qu’elles s’apprêtent à mener. Il s’agit d’un grand défi pour la réalisatrice française qui prend à bras le corps cette histoire sur le courage et la détermination de ce groupe de femmes dans un conflit horrible. Eva Husson personnalise les événements en se focalisant sur deux protagonistes, la chef de bataillon et la journaliste, quitte à laisser le reste du groupe de combattantes en retrait. Un choix totalement assumé et une volonté de recourir à l’emphase à travers les parcours tumultueux de ces femmes. Le récit fait de flashbacks peut paraître scolaire mais le procédé reste effectif pour évoquer simultanément ce qui a mené Bahar a prendre les armes et la mission exécutée sur la période relatée. La réalisatrice prend son temps -peut-être un peu trop- pour exposer ses événements. Si elle y gagne dans le traitement factuel, elle y perd en émotion. Cependant, Eva Husson fait preuve d’une vraie ambition esthétique et d’une envie débordante de faire du beau cinéma sur le plan formel. Elle livre de nombreux plans léchés qui donnent un véritable cachet à l’ensemble et profite de la belle photographie de Mattias Troelstrup. Golshifteh Farahani, dont le personnage est un condensé de plusieurs témoignages recueillis par la réalisatrice, offre une prestation tout en retenue matérialisant la colère sourde qui règne dans le cœur de ces femmes extraordinaires. Emmanuelle Bercot est plus en retrait en tant que journaliste, témoin des événements. Si Les Filles du soleil se révèle un intéressant témoignage sur ces femmes qui ont résisté et combattu contre la barbarie, il rend également un hommage au métier difficile de reporter de guerre, symbolisé dans un dialogue du personnage de Bercot « Tout le monde s’en fout de ce qui se passe ici, les gens veulent du beau et du brillant ».

 

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Philippe Descottes ♥♥
  • Nathalie Dassa ♥♥♥♥♥

 

 

 

  • LES FILLES DU SOLEIL
  • Sortie salles : 21 novembre 2018
  • Réalisation : Eva Husson
  • Avec : Golshifteh Farahani, Emmanuelle Bercot, Zübeyde Bulut, Sinama Alievi, Roza Mirzoiani, Zinaida Gasoiani, Maia Shamoevi, Nia Mirianashvili, Evin Ahmad, Behi Djanati Atai
  • Scénario : Eva Husson
  • Production : Didar Domehri
  • Photographie : Mattias Troelstrup
  • Montage : Emilie Orsini
  • Décors : David Bersanetti
  • Musique : Morgan Kibby
  • Distribution : Wild Bunch
  • Durée : 1h55

  

 

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts