Résumé : Troisième tome Darkness consacré aux rapports entre censure et cinéma, cette fois-ci orientés du côté de la politique et de la religion.

 

♥♥♥♥♥

 

Darkness, censure et cinema - Politique et religion

Darkness, censure et cinema – Politique et religion

Après le gore et la sexualité, la maison d’édition LettMotif prolonge son exploration du cinéma censuré avec un troisième volume consacré à la politique et à la religion. Un vaste sujet toujours chapeauté par le spécialiste Christophe Triollet (qui signe pas moins de six articles sur les vingt composant cette anthologie) et qui, à l’image des deux précédentes publications, se révèle particulièrement instructif. En se focalisant sur un corpus de films, une période, un réalisateur, un média, ou une œuvre en particulier, les différentes contributions affirment chacune une perspective particulière offrant un tour d’horizon assez complet sur la question des rapports entretenus par les images en mouvement et les instances censoriales. Si le cinéma hexagonal et la situation française dominent l’ensemble (Jean-Luc Godard, Yves Boisset, La Religieuse de Rivette, L’Ordre et la morale de Kassovitz, mais aussi les questions relatives à la représentation de la Première Guerre mondiale ou de la guerre d’Algérie se voient ainsi consacrer de longs passages ou des chapitres entiers), trois textes en particulier reviennent avec pertinence sur la question de la censure à Hollywood. Benjamin Campion étudie longuement les caractéristiques de la période du Pré-code, battant en brèche certaines idées reçues couramment véhiculées à son propos, tandis que Chloé Delaporte livre une analyse passionnante des coulisses de production de Rasputin and the Empress (1933). Avec son érudition habituelle, Christophe Triollet livre de son côté une brillante synthèse historique de la censure audiovisuelle en Amérique (du cinéma à la télévision en passant par les réseaux de VOD).  À ces deux panoramas nationaux répondent différents textes portant sur des cinématographies moins souvent étudiées (la Chine et l’Iran par exemple). Sur ce point, mentionnons l’habituelle présence des brèves censoriales qui élargissent encore les frontières de cette étude, évoquant certains faits insolites survenus en Algérie, en Russie, ou encore en Malaisie. Ce Politique et Religion confirme donc l’excellence de cette étude en trois tomes qui ne cesse de susciter la curiosité, et  que nous ne nous pouvons donc que trop conseiller de découvrir.

 

 

 

  • DARKNESS, CENSURE ET CINÉMA – POLITIQUE ET RELIGION (tome 3)
  • Auteur : Sous la direction de Christophe Triollet
  • Éditions : LettMotif
  • Collection : Darkness, censure et cinéma 
  • Date de parution : 6 avril 2018
  • Format : 320 pages
  • Tarif : 29 € (version papier) -12,90 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Disclaimer : Cate Blanchett et Kevin Kline dans une série d’Alfonso Cuarón

Apple continue d’attirer de grands noms sur sa plateforme de streaming en offrant une série à Alfonso Cuarón qui dirigera… Lire la suite >>

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 526 906 1 526 906
2 LES BODIN'S EN THAILANDE 330 688 2 910 869
3 HOUSE OF GUCCI 293 474 1 293 474
4 ALINE 191 109 3 1 087 526
5 LES ETERNELS 123 205 4 1 579 070
6 RESIDENT EVIL : BIENVENUE A RACCOON CITY 110 288 1 110 288
7 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 102 040 2 260 962
8 DE SON VIVANT 90 106 1 90 106
9 SUPREMES 77 095 1 77 095
10 AMANTS 72 186 2 208 189

Source: CBO Box office

Nos Podcasts