Résumé : Troisième tome Darkness consacré aux rapports entre censure et cinéma, cette fois-ci orientés du côté de la politique et de la religion.

 

♥♥♥♥♥

 

Darkness, censure et cinema - Politique et religion

Darkness, censure et cinema – Politique et religion

Après le gore et la sexualité, la maison d’édition LettMotif prolonge son exploration du cinéma censuré avec un troisième volume consacré à la politique et à la religion. Un vaste sujet toujours chapeauté par le spécialiste Christophe Triollet (qui signe pas moins de six articles sur les vingt composant cette anthologie) et qui, à l’image des deux précédentes publications, se révèle particulièrement instructif. En se focalisant sur un corpus de films, une période, un réalisateur, un média, ou une œuvre en particulier, les différentes contributions affirment chacune une perspective particulière offrant un tour d’horizon assez complet sur la question des rapports entretenus par les images en mouvement et les instances censoriales. Si le cinéma hexagonal et la situation française dominent l’ensemble (Jean-Luc Godard, Yves Boisset, La Religieuse de Rivette, L’Ordre et la morale de Kassovitz, mais aussi les questions relatives à la représentation de la Première Guerre mondiale ou de la guerre d’Algérie se voient ainsi consacrer de longs passages ou des chapitres entiers), trois textes en particulier reviennent avec pertinence sur la question de la censure à Hollywood. Benjamin Campion étudie longuement les caractéristiques de la période du Pré-code, battant en brèche certaines idées reçues couramment véhiculées à son propos, tandis que Chloé Delaporte livre une analyse passionnante des coulisses de production de Rasputin and the Empress (1933). Avec son érudition habituelle, Christophe Triollet livre de son côté une brillante synthèse historique de la censure audiovisuelle en Amérique (du cinéma à la télévision en passant par les réseaux de VOD).  À ces deux panoramas nationaux répondent différents textes portant sur des cinématographies moins souvent étudiées (la Chine et l’Iran par exemple). Sur ce point, mentionnons l’habituelle présence des brèves censoriales qui élargissent encore les frontières de cette étude, évoquant certains faits insolites survenus en Algérie, en Russie, ou encore en Malaisie. Ce Politique et Religion confirme donc l’excellence de cette étude en trois tomes qui ne cesse de susciter la curiosité, et  que nous ne nous pouvons donc que trop conseiller de découvrir.

 

 

 

  • DARKNESS, CENSURE ET CINÉMA – POLITIQUE ET RELIGION (tome 3)
  • Auteur : Sous la direction de Christophe Triollet
  • Éditions : LettMotif
  • Collection : Darkness, censure et cinéma 
  • Date de parution : 6 avril 2018
  • Format : 320 pages
  • Tarif : 29 € (version papier) -12,90 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Barbarella : Edgar Wright en discussion pour réaliser le remake

Le réalisateur de Last Night in Soho, Baby Driver et Shaun of the Dead pourrait diriger cette nouvelle version, avec… Lire la suite >>

Megalopolis : le second trailer promet une fable épique et décadente

Le nouveau long-métrage de Francis Ford Coppola, qui fera ses débuts en compétition ce jeudi au Festival de Cannes, se… Lire la suite >>

Le grand Roger Corman nous a quittés

Le mythique réalisateur et producteur indépendant est décédé à l’âge de 98 ans, entouré des siens dans sa maison de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 992 121 2 2 123 462
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 932 730 1 932 730
3 BLUE & COMPAGNIE 453 213 1 453 213
4 BACK TO BLACK 167 304 3 845 618
5 THE FALL GUY 134 327 2 446 327
6 FRERES 89 343 3 503 190
7 N'AVOUE JAMAIS 73 326 3 465 729
8 LE TABLEAU VOLE 68 011 2 204 739
9 LES CARTES DU MAL 67 644 2 135 288
10 CHALLENGERS 64 487 3 379 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts