Résumé : Troisième tome Darkness consacré aux rapports entre censure et cinéma, cette fois-ci orientés du côté de la politique et de la religion.

 

♥♥♥♥♥

 

Darkness, censure et cinema - Politique et religion

Darkness, censure et cinema – Politique et religion

Après le gore et la sexualité, la maison d’édition LettMotif prolonge son exploration du cinéma censuré avec un troisième volume consacré à la politique et à la religion. Un vaste sujet toujours chapeauté par le spécialiste Christophe Triollet (qui signe pas moins de six articles sur les vingt composant cette anthologie) et qui, à l’image des deux précédentes publications, se révèle particulièrement instructif. En se focalisant sur un corpus de films, une période, un réalisateur, un média, ou une œuvre en particulier, les différentes contributions affirment chacune une perspective particulière offrant un tour d’horizon assez complet sur la question des rapports entretenus par les images en mouvement et les instances censoriales. Si le cinéma hexagonal et la situation française dominent l’ensemble (Jean-Luc Godard, Yves Boisset, La Religieuse de Rivette, L’Ordre et la morale de Kassovitz, mais aussi les questions relatives à la représentation de la Première Guerre mondiale ou de la guerre d’Algérie se voient ainsi consacrer de longs passages ou des chapitres entiers), trois textes en particulier reviennent avec pertinence sur la question de la censure à Hollywood. Benjamin Campion étudie longuement les caractéristiques de la période du Pré-code, battant en brèche certaines idées reçues couramment véhiculées à son propos, tandis que Chloé Delaporte livre une analyse passionnante des coulisses de production de Rasputin and the Empress (1933). Avec son érudition habituelle, Christophe Triollet livre de son côté une brillante synthèse historique de la censure audiovisuelle en Amérique (du cinéma à la télévision en passant par les réseaux de VOD).  À ces deux panoramas nationaux répondent différents textes portant sur des cinématographies moins souvent étudiées (la Chine et l’Iran par exemple). Sur ce point, mentionnons l’habituelle présence des brèves censoriales qui élargissent encore les frontières de cette étude, évoquant certains faits insolites survenus en Algérie, en Russie, ou encore en Malaisie. Ce Politique et Religion confirme donc l’excellence de cette étude en trois tomes qui ne cesse de susciter la curiosité, et  que nous ne nous pouvons donc que trop conseiller de découvrir.

 

 

 

  • DARKNESS, CENSURE ET CINÉMA – POLITIQUE ET RELIGION (tome 3)
  • Auteur : Sous la direction de Christophe Triollet
  • Éditions : LettMotif
  • Collection : Darkness, censure et cinéma 
  • Date de parution : 6 avril 2018
  • Format : 320 pages
  • Tarif : 29 € (version papier) -12,90 € (numérique)

Commentaires

A la Une

La garde-robe d’Olivia Newton-John dans Grease mise aux enchères

La garde-robe de scène et de cinéma d’Olivia Newton-John, star de la comédie musicale Grease de 1978, sera mise aux… Lire la suite >>

West Side Story : première image du remake de Steven Spielberg

Le remake de West Side Story a révélé son premier visuel. Steven Spielberg produit et met actuellement en scène l’adaptation… Lire la suite >>

Le cinéaste et metteur en scène italien Franco Zeffirelli s’est éteint à l’âge de 96 ans

Réalisateur, metteur en scène de nombreux opéras filmés et héritier de Visconti, Franco Zeffirelli est décédé samedi à Rome à… Lire la suite >>

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MEN IN BLACK : INTERNATIONAL 336 892 1 336 892
2 X-MEN : DARK PHOENIX 268 514 2 958 394
3 PARASITE 231 685 2 608 527
4 ALADDIN 215 002 4 1 840 791
5 ROXANE 138 925 1 138 925
6 ROCKETMAN 99 810 3 584 301
7 GRETA 77 019 1 77 019
8 MA 75 340 2 236 238
9 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 71 335 3 594 768
10 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 71 118 3 441 163

Source: CBO Box office

Nos Podcasts