Résumé : Troisième tome Darkness consacré aux rapports entre censure et cinéma, cette fois-ci orientés du côté de la politique et de la religion.

 

♥♥♥♥♥

 

Darkness, censure et cinema - Politique et religion

Darkness, censure et cinema – Politique et religion

Après le gore et la sexualité, la maison d’édition LettMotif prolonge son exploration du cinéma censuré avec un troisième volume consacré à la politique et à la religion. Un vaste sujet toujours chapeauté par le spécialiste Christophe Triollet (qui signe pas moins de six articles sur les vingt composant cette anthologie) et qui, à l’image des deux précédentes publications, se révèle particulièrement instructif. En se focalisant sur un corpus de films, une période, un réalisateur, un média, ou une œuvre en particulier, les différentes contributions affirment chacune une perspective particulière offrant un tour d’horizon assez complet sur la question des rapports entretenus par les images en mouvement et les instances censoriales. Si le cinéma hexagonal et la situation française dominent l’ensemble (Jean-Luc Godard, Yves Boisset, La Religieuse de Rivette, L’Ordre et la morale de Kassovitz, mais aussi les questions relatives à la représentation de la Première Guerre mondiale ou de la guerre d’Algérie se voient ainsi consacrer de longs passages ou des chapitres entiers), trois textes en particulier reviennent avec pertinence sur la question de la censure à Hollywood. Benjamin Campion étudie longuement les caractéristiques de la période du Pré-code, battant en brèche certaines idées reçues couramment véhiculées à son propos, tandis que Chloé Delaporte livre une analyse passionnante des coulisses de production de Rasputin and the Empress (1933). Avec son érudition habituelle, Christophe Triollet livre de son côté une brillante synthèse historique de la censure audiovisuelle en Amérique (du cinéma à la télévision en passant par les réseaux de VOD).  À ces deux panoramas nationaux répondent différents textes portant sur des cinématographies moins souvent étudiées (la Chine et l’Iran par exemple). Sur ce point, mentionnons l’habituelle présence des brèves censoriales qui élargissent encore les frontières de cette étude, évoquant certains faits insolites survenus en Algérie, en Russie, ou encore en Malaisie. Ce Politique et Religion confirme donc l’excellence de cette étude en trois tomes qui ne cesse de susciter la curiosité, et  que nous ne nous pouvons donc que trop conseiller de découvrir.

 

 

 

  • DARKNESS, CENSURE ET CINÉMA – POLITIQUE ET RELIGION (tome 3)
  • Auteur : Sous la direction de Christophe Triollet
  • Éditions : LettMotif
  • Collection : Darkness, censure et cinéma 
  • Date de parution : 6 avril 2018
  • Format : 320 pages
  • Tarif : 29 € (version papier) -12,90 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Jared Leto reprend le rôle du Joker pour le Zack Snyder’s Justice League

La nouvelle version de Justice League retravaillée par Zack Snyder incluera des scènes inédites. Le Joker y fera une apparition… Lire la suite >>

Un trailer pour Le Blues de ma Rainey, l’ultime film de Chadwick Boseman

Netflix a récemment dévoilé la première bande annonce de Le Blues de ma Rainey qui mettra en scène Viola Davis… Lire la suite >>

Flashdance : le film culte bientôt adapté en série

CBS All Access, prochainement renommé Paramount+, a annoncé vouloir rejouer Flashdance, le film culte de 1983, en l’adaptant en série… Lire la suite >>

Apple TV+ diffusera le documentaire sur le Velvet Underground réalisé par Todd Haynes

Le cinéaste américain Todd Haynes s’attaque à la légende The Velvet Underground, groupe culte des 60’s, dans un documentaire dont… Lire la suite >>

Let them all talk : du nouveau sur le prochain Soderbergh avec Meryl Streep

Steven Soderbergh revient avec un tout nouveau film indépendant, Let them all talk, prévu sur HBO Max en décembre prochain…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 30 JOURS MAX 508 815 1 508 815
2 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 419 574 1 419 574
3 THE GOOD CRIMINAL 116 387 1 116 387
4 DRUNK 114 935 1 114 935
5 PARENTS D'ELEVES 76 637 2 186 885
6 ANTOINETTE DANS LES CEVENNES 75 848 5 701 182
7 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 60 051 1 60 051
8 TENET 57 709 8 2 305 066
9 MON COUSIN 48 737 3 338 099
10 LES APPARENCES 43 403 4 342 159

Source: CBO Box office

Nos Podcasts