Retour sur le Comic-Con de Paris 2018

Publié par CineChronicle le 1 novembre 2018
Comic-Con de Paris 2018

Comic-Con de Paris 2018

Pour la quatrième année consécutive, le Comic-Con a envahi Paris du 26 au 28 octobre pour le plus grand bonheur de ses fans.

 

 

 

Une semaine après le Paris Manga & Sci-Fi Show, et en parallèle de Paris Game Week, les fans de culture geek ont retrouvé le chemin de la Grande Halle de La Villette pour célébrer ensemble leur passion au Comic-Con de Paris. Pour rappel, ce rassemblement crée à San Diego dans les années 70 était initialement dédié à la vente de comics avant de s’ouvrir aux films et aux séries. Il a ensuite donné naissance au Comic-Con de New York en 2006 qui fête cette année son treizième anniversaire et est rapidement devenu un rendez-vous incontournable pour la pop culture. En Europe, seules Paris et Amsterdam accueillent ce type d’évènement.

 

Un casting sous le signe de la diversité

 

Au programme de l’édition 2018 : Des avant-premières pour Overlord et Les nouvelles aventures de Sabrina, des panels en présence de talents internationaux, des concours, des cosplays et beaucoup de surprises ! Au revoir la Justice League, comme l’indiquait le poster officiel dévoilé l’été dernier, cette édition a souhaité mettre en avant les personnages féminins Marvel et la diversité dans les comic books. Un choix qui se reflète notamment dans la programmation. En haut de l’affiche, on retrouve Frank Miller, Shannen Doherty et Dean Cain, autrement dit, une pointure de la bande dessinée, une sorcière et un super-héros. Ce sont près d’une centaine d’invités parmi lesquels des acteurs, dessinateurs, ou encore des réalisateurs se sont prêtés aux jeux des dédicaces et des séances photos (moyennant un certain coût bien sûr).

 

Une programmation geek et héroïque

 

Entre deux conférences, des animations! De Canal+, Universal, Paramount à MCM en passant par Sony Pictures, tous les studios ont mis les petits plats dans les grands pour gagner les faveurs des visiteurs. Ainsi, il était possible de prendre la pose aux côtés de Nicky Larson, le Grinch ou Bumblebee. Les amateurs de shopping avaient également l’embarras du choix. Si les comic books occupaient la majorité de l’espace de vente, les stands ont fait la part belle aux figurines, jeux, posters et autres produits dérivés. En revanche, pour ceux qui espéraient pouvoir glaner quelques DVD, Blu-ray ou jeux vidéo, il fallait repasser.

 

Mais pas le temps de s’attarder puisqu’un programme chargé nous attendait. Nous avons assisté au panel en présence d’Andy Kubert et de Frank Miller, venus faire une annonce officielle. Les deux géants ont choisi le Comic-Con de Paris pour officialiser une nouvelle collaboration autour de la seconde guerre mondiale dans laquelle Batman, Superman et Wonder Woman affronteront des nazis. Nous avons ensuite papoté avec une figure incontournable des années 90, Shannen Doherty. Dans une ambiance collégiale et décontractée, l’actrice visiblement à l’aise a pris le temps de répondre aux questions des intervenants Nico Prat et Joe Hume ainsi qu’à celles des fans. Dead Cain, le Superman de Loïs et Clark est également venu souffler les 80 bougies du personnage et a été reçu sous un tonnerre d’applaudissements.

 

Wonder Woman - Comic-Con de Paris

Wonder Woman – Comic-Con de Paris / Photo Hugo Martinez pour CineChronicle

 

Bilan

 

C’est donc avec des étoiles plein les yeux que s’achève l’édition 2018. Si l’ambiance était au beau fixe et que les fans ont répondu présents, cette édition présentait néanmoins quelques défauts d’organisation. Les employés, dépassés par la mobilisation des visiteurs, ont parfois eu du mal à gérer les flux de personnes. Rappelons que le salon attire plus de 30 000 visiteurs chaque année. À titre indicatif, celui de San Diego accueille entre 130 000 et 170 000 visiteurs et New York 250 000. Plusieurs masterclass ont été victimes de leurs succès et nombreux sont ceux qui, après avoir patienté longtemps en file d’attente, se sont vu refuser l’accès aux panels. La grande salle aurait été plus adaptée pour accueillir ces rencontres et éviter les trop nombreuses déceptions. On regrette également que les organisateurs n’engagent pas systématiquement de vrais traducteurs. Le programme étant réglé comme du papier à musique, il est dommage de perdre du temps avec des traductions approximatives ou laborieuses.

 

Mais le Comic-Con de Paris est encore jeune et chaque édition s’améliore. Avec des espaces d’animations toujours plus grands, des libraires et des intervenants toujours plus variés, l’évènement prend de l’ampleur. Espérons que d’ici quelques années, il soit à la hauteur de son potentiel et puisse enfin accueillir des talents de grande envergure.

 

Hugo Martinez

Commentaires

A la Une

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts