Retour sur le Comic-Con de Paris 2018

Publié par CineChronicle le 1 novembre 2018
Comic-Con de Paris 2018

Comic-Con de Paris 2018

Pour la quatrième année consécutive, le Comic-Con a envahi Paris du 26 au 28 octobre pour le plus grand bonheur de ses fans.

 

 

 

Une semaine après le Paris Manga & Sci-Fi Show, et en parallèle de Paris Game Week, les fans de culture geek ont retrouvé le chemin de la Grande Halle de La Villette pour célébrer ensemble leur passion au Comic-Con de Paris. Pour rappel, ce rassemblement crée à San Diego dans les années 70 était initialement dédié à la vente de comics avant de s’ouvrir aux films et aux séries. Il a ensuite donné naissance au Comic-Con de New York en 2006 qui fête cette année son treizième anniversaire et est rapidement devenu un rendez-vous incontournable pour la pop culture. En Europe, seules Paris et Amsterdam accueillent ce type d’évènement.

 

Un casting sous le signe de la diversité

 

Au programme de l’édition 2018 : Des avant-premières pour Overlord et Les nouvelles aventures de Sabrina, des panels en présence de talents internationaux, des concours, des cosplays et beaucoup de surprises ! Au revoir la Justice League, comme l’indiquait le poster officiel dévoilé l’été dernier, cette édition a souhaité mettre en avant les personnages féminins Marvel et la diversité dans les comic books. Un choix qui se reflète notamment dans la programmation. En haut de l’affiche, on retrouve Frank Miller, Shannen Doherty et Dean Cain, autrement dit, une pointure de la bande dessinée, une sorcière et un super-héros. Ce sont près d’une centaine d’invités parmi lesquels des acteurs, dessinateurs, ou encore des réalisateurs se sont prêtés aux jeux des dédicaces et des séances photos (moyennant un certain coût bien sûr).

 

Une programmation geek et héroïque

 

Entre deux conférences, des animations! De Canal+, Universal, Paramount à MCM en passant par Sony Pictures, tous les studios ont mis les petits plats dans les grands pour gagner les faveurs des visiteurs. Ainsi, il était possible de prendre la pose aux côtés de Nicky Larson, le Grinch ou Bumblebee. Les amateurs de shopping avaient également l’embarras du choix. Si les comic books occupaient la majorité de l’espace de vente, les stands ont fait la part belle aux figurines, jeux, posters et autres produits dérivés. En revanche, pour ceux qui espéraient pouvoir glaner quelques DVD, Blu-ray ou jeux vidéo, il fallait repasser.

 

Mais pas le temps de s’attarder puisqu’un programme chargé nous attendait. Nous avons assisté au panel en présence d’Andy Kubert et de Frank Miller, venus faire une annonce officielle. Les deux géants ont choisi le Comic-Con de Paris pour officialiser une nouvelle collaboration autour de la seconde guerre mondiale dans laquelle Batman, Superman et Wonder Woman affronteront des nazis. Nous avons ensuite papoté avec une figure incontournable des années 90, Shannen Doherty. Dans une ambiance collégiale et décontractée, l’actrice visiblement à l’aise a pris le temps de répondre aux questions des intervenants Nico Prat et Joe Hume ainsi qu’à celles des fans. Dead Cain, le Superman de Loïs et Clark est également venu souffler les 80 bougies du personnage et a été reçu sous un tonnerre d’applaudissements.

 

Wonder Woman - Comic-Con de Paris

Wonder Woman – Comic-Con de Paris / Photo Hugo Martinez pour CineChronicle

 

Bilan

 

C’est donc avec des étoiles plein les yeux que s’achève l’édition 2018. Si l’ambiance était au beau fixe et que les fans ont répondu présents, cette édition présentait néanmoins quelques défauts d’organisation. Les employés, dépassés par la mobilisation des visiteurs, ont parfois eu du mal à gérer les flux de personnes. Rappelons que le salon attire plus de 30 000 visiteurs chaque année. À titre indicatif, celui de San Diego accueille entre 130 000 et 170 000 visiteurs et New York 250 000. Plusieurs masterclass ont été victimes de leurs succès et nombreux sont ceux qui, après avoir patienté longtemps en file d’attente, se sont vu refuser l’accès aux panels. La grande salle aurait été plus adaptée pour accueillir ces rencontres et éviter les trop nombreuses déceptions. On regrette également que les organisateurs n’engagent pas systématiquement de vrais traducteurs. Le programme étant réglé comme du papier à musique, il est dommage de perdre du temps avec des traductions approximatives ou laborieuses.

 

Mais le Comic-Con de Paris est encore jeune et chaque édition s’améliore. Avec des espaces d’animations toujours plus grands, des libraires et des intervenants toujours plus variés, l’évènement prend de l’ampleur. Espérons que d’ici quelques années, il soit à la hauteur de son potentiel et puisse enfin accueillir des talents de grande envergure.

 

Hugo Martinez

Commentaires

A la Une

La garde-robe d’Olivia Newton-John dans Grease mise aux enchères

La garde-robe de scène et de cinéma d’Olivia Newton-John, star de la comédie musicale Grease de 1978, sera mise aux… Lire la suite >>

West Side Story : première image du remake de Steven Spielberg

Le remake de West Side Story a révélé son premier visuel. Steven Spielberg produit et met actuellement en scène l’adaptation… Lire la suite >>

Le cinéaste et metteur en scène italien Franco Zeffirelli s’est éteint à l’âge de 96 ans

Réalisateur, metteur en scène de nombreux opéras filmés et héritier de Visconti, Franco Zeffirelli est décédé samedi à Rome à… Lire la suite >>

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MEN IN BLACK : INTERNATIONAL 336 892 1 336 892
2 X-MEN : DARK PHOENIX 268 514 2 958 394
3 PARASITE 231 685 2 608 527
4 ALADDIN 215 002 4 1 840 791
5 ROXANE 138 925 1 138 925
6 ROCKETMAN 99 810 3 584 301
7 GRETA 77 019 1 77 019
8 MA 75 340 2 236 238
9 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 71 335 3 594 768
10 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 71 118 3 441 163

Source: CBO Box office

Nos Podcasts