Livre et Blu-ray / Woodstock. Three Days of Peace and Music : critique

Publié par Jacques Demange le 1 décembre 2018

Résumé : Les 15, 16 et 17 août 1969, dans un immense pâturage perdu dans le sud-ouest de l’État de New York, a eu lieu le plus grand festival de musique jamais organisé au monde. Pendant ces trois jours a brusquement surgi une véritable ville de 500 000 personnes, entièrement peuplée de très jeunes gens. Attirés par l’annonce d’un festival de folk, de blues et de rock psychédélique, des jeunes de la côte est des États-Unis, de tous les milieux, de toutes les origines, ont convergé vers ce site, dans des proportions jamais atteintes, pour écouter, entre autres, Joan Baez, Janis Joplin, Jefferson Airplane, les Who et Jimi Hendrix. Ceux qui ont assisté à Woodstock ont vécu une expérience au sens plein : collective, bien sûr, et même unanimiste, mais aussi existentielle, mystique, voire religieuse. L’expérience de Woodstock a été pleine de chaos, de ferveur, de joie et même de délire, bien au-delà de ces fameux « trois jours d’amour, de musique et de paix », trop souvent limités à une mode vestimentaire et à un message superficiel.

♥♥♥♥♥

 

Woodstock. Three Days of Peace and Music

Woodstock. Three Days of Peace and Music

Qu’on se le dise : les 50 ans du Festival Woodstock seront fêtés dignement. La sortie de ce coffret livre/Blu-ray concocté par GM Éditions et Carlotta Films en est la preuve éclatante. Le film d’abord, bien connu des cinéphiles, se présente comme un document exceptionnel. Sorti en 1970, le documentaire de Michael Wadleigh démultiplie les prises de vue (pas moins de 17 caméras 16mm ont été utilisées) pour restituer l’esprit de ces trois jours d’amour et de musique. Le montage de Thelma Schoonmaker (collaboratrice attitrée de Martin Scorsese) préserve le caractère brut de ce matériau audio-visuel qui, à l’écran, prend la forme d’une véritable expérience sensorielle rythmée par les sonorités électrisantes de la décennie des sixties. Les deux blu-ray proposés ici renouvellent totalement les précédentes visions du film. Par la restauration bienvenue dont profitent les images (qui sauvegardent néanmoins la forme granuleuse propre à leur qualité documentaire), mais aussi par les nombreux entretiens venant s’ajouter à ceux présents dans le métrage d’origine. Le livre, ensuite, qui résulte du minutieux travail de fouille de Michka Assayas, écrivain, critique littéraire à Libération et éditorialiste aux Inrockuptibles, par ailleurs coordinateur du Dictionnaire du rock paru chez Robert Laffont. Revenant sur le contexte de la fin des années 1960, l’auteur décrit la difficile organisation de ce festival pas comme les autres. 

 

Woodstock. Three Days of Peace and Music

Woodstock. Three Days of Peace and Music

 

Défection massive d’artistes attendus (des Rolling Stones aux Beatles en passant par Dylan et Led Zeppelin), pluie battante, et improvisation logistique participent à la mythologie d’un événement qui, plus qu’aucun autre, a su condenser les vibrations d’une époque. Ce joyeux chaos, Assayas le décrit jour après jours, à travers la clarté et la minutie d’une vaste enquête journalistique. Logement du public, sécurisation des lieux et autres problèmes matériels donnent lieu à de petits miracles qui entre boue, soleil, slogans pacifistes et cheveux longs, profitent de la formidable énergie d’une foule devenue la véritable vedette du Festival. Les groupes et les images défilent. Jefferson Airplane, The Who, Jimi Hendrix, Ten Years After, John Sebastian, Ravi Shankar, Janis Joplin, Santana, The Grateful Dead… La liste est belle, et se décline par le biais de nombreuses analyses permettant de comprendre la singularité de chaque artiste ainsi que la qualité de leur performance. Néophytes et spécialistes se régaleront. Entre rock, folk, country, traditions et avant-gardes, les playlists idéales concoctées par Assayas sont accompagnées de nombreuses images d’archive couleur et noir et blanc qui confèrent à ce volume la dimension d’un livre d’art. C’est certain : le Festival de Woodstock peut à présent attendre tranquillement ses 60 ans.

 

 

 

  • WOODSTOCK, THREE DAYS OF PEACE & MUSIC
  • Coffret 2 Blu-ray & 1 livre
  • Auteur : Michka Assayas
  • Éditions : GM Éditions et Carlotta Films
  • Date de parution : 22 novembre 2018
  • Format : 192 pages
  • Tarif : 49,90 €

Commentaires

A la Une

Labyrinthe : Scott Derrickson réalisera la suite du film culte de Jim Henson

Le long-métrage TriStar porté par David Bowie se dote d’une suite dirigée par Scott Derrickson, près de trente-quatre ans après… Lire la suite >>

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Emma Mackey bientôt dans la peau d’Emily Brontë

La jeune interprète de Maeve, l’adepte de littérature féministe de Sex Education, a décroché le rôle-titre d’Emily, le biopic de… Lire la suite >>

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts