Livre / Chaplin Personal : critique

Publié par Jacques Demange le 9 février 2019

Résumé : De 1952 à sa disparition en 1977, Charlie Chaplin vit avec sa famille au manoir de Ban, à Corsier-sur-Vevey (Suisse). Dès son installation sur les bords du lac Léman, le génie du 7e art choisit comme photographe personnel un jeune homme arrivé de Paris quatre ans plus tôt : Yves Debraine. Leur collaboration perdurera jusque dans les années 1970. Le photographe est chargé de réaliser les cartes de vœux des Chaplin, mises en scène dans des situations à chaque fois différentes par le grand cinéaste. Mais aussi de documenter les fêtes de famille, les réceptions, la vie de famille, les remises de prix, les visites en Suisse, le maître au travail sur ses derniers films et l’écriture de ses mémoires. Pour la première fois réunies dans un livre, ces photographies montrent un Chaplin apaisé, toujours créatif, à l’abri du tumulte du monde derrière les hautes frondaisons du manoir de Ban. Discret observateur de l’intimité de Charlie Chaplin, de sa femme Oona et de leurs enfants, Yves Debraine donne la pleine mesure de son talent, alors reconnu par les plus grands magazines internationaux, dont Life aux États-Unis. Chaplin personal propose une sélection des archives Chaplin d’Yves Debraine, dont un bon nombre d’images inédites. Il accueille également un texte inédit du photographe, où il témoigne de son expérience à la fois professionnelle et humaine au manoir de Ban. Le livre comporte une introduction et une biographie du reporter-photographe par son fils Luc Debraine, directeur du Musée suisse de l’appareil photographique à Vevey (Suisse).

♥♥♥♥

 

Chaplin Personal

Chaplin Personal

Du 20 février au 5 avril 2019, le musée Chaplin’s World (Corsier-sur-Vevey) proposera une sélection de photographies de Chaplin prises entre 1952 et 1973 par Yves Debraine, reporter-photographe renommé, collaborateur de Life Magazine et fondateur de la revue Générations. Introduit par plusieurs textes de Debraine père et fils qui permettent de comprendre la relation unique qui s’était tissée entre le photographe et l’acteur-réalisateur (de leur première rencontre au contexte qui présida à la prise des quelques 110 photographies reproduites ici), cet album offre un regard tout à la fois exemplaire et singulier sur la dernière partie de la vie de Chaplin. Exemplaire car l’art de Debray s’accomplit conjointement à travers une mise en scène précise (les différentes cartes de vœux qui profitent toutes d’une scénographie savante) et un attrait pour la captation sur le vif (la série de clichés consacrés aux pas de danse de Géraldine Chaplin) qui confère à cet ensemble une étonnante unité de styles et de tons. Singulier parce que l’ouvrage offre un angle original sur le personnage et l’homme que fut Chaplin. Au fil des pages, ce sont des saynètes qui se dévoilent. Charlot au cinéma, Charlot au ski, Charlot au cirque. Un spectacle calculé que perce l’apparition de moments plus intimes. Chaplin se promenant dans les rues de Lausanne, Chaplin dans son bureau du Manoir de Ban, Chaplin accompagnant sa fille à son premier bal. L’objectif de Debraine se focalise sur les coulisses d’une existence scénique, capturant l’indécision d’une posture ou la langueur d’un regard hors-champ. Souvent réunis, Charlot et Chaplin se détachent alors l’un de l’autre. Une mise à distance que le photographe exprime par le désir d’isoler son sujet. Dos tourné, seul dans son jardin, les cheveux blancs ont remplacé la tignasse de charbon, et le maquillage a laissé sa place aux marques indélébiles du temps. Par le biais de ces cadrages proprement émouvants, l’artiste se voit rendu à son humanité première. Au-delà de son apparence de beau livre, les images de Debraine qui en constituent le fond et la forme prennent valeur de témoignage, leurs reproductions se révélant particulièrement importante pour les adeptes de Chaplin (une grande majorité de cinéphiles donc) tout en offrant un savoureux avant-goût de l’exposition à venir.

 

 

 

  • CHAPLIN PERSONAL
  • Auteur : Yves Debraine
  • Éditions : Noir sur Blanc
  • Date de parution : 14 février 2019
  • Format : 144 pages
  • Tarif : 29 €

Commentaires

A la Une

Please Don’t Feed The Children : Destry Allyn Spielberg va réaliser son premier long-métrage

La fille de Steven Spielberg, Destry Allyn Spielberg, s’apprête à faire ses débuts derrière la caméra, avec un film d’horreur… Lire la suite >>

Vertigo : Robert Downey Jr pressenti dans le remake de Hitchcock

Un remake du film culte serait en préparation, écrit par Steven Knight, et le rôle principal pourrait bien revenir à… Lire la suite >>

Jordan Peele planche sur un nouveau film prévu pour Noël 2024

Le prochain et quatrième film de Jordan Peele se précise avec une date de sortie annoncée par Universal, le 25… Lire la suite >>

Skeleton Crew : Les Daniels participent à la série Star Wars

Le duo de réalisateurs, récompensé aux Oscars pour Everything Everywhere All at Once, va diriger un épisode de la série… Lire la suite >>

Gladiator 2 : Denzel Washington en discussion pour rejoindre le casting de Ridley Scott

La suite du peplum culte pourrait s’enrichir d’un nouveau nom prestigieux avec l’arrivée de Denzel Washington au casting.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CREED III 385 517 3 1 994 851
2 SCREAM VI 372 605 2 837 426
3 MON CRIME 309 967 2 737 358
4 ALIBI.COM2 302 253 6 3 870 270
5 LA CHAMBRE DES MERVEILLES 298 308 1 298 308
6 SAGE-HOMME 279 606 1 279 606
7 LES PETITES VICTOIRES 212 870 3 658 923
8 65 - LA TERRE D'AVANT 187 043 1 187 043
9 THE FABELMANS 115 970 4 829 085
10 LA SYNDICALISTE 101 203 3 413 210

Source: CBO Box office

Nos Podcasts