Livre / Cinéma Beverley. Dernier porno de Paris : critique

Publié par Jacques Demange le 16 avril 2019

Résumé : Retraçant l’histoire de cette salle de quartier totalement atypique et devenue un lieu de visite touristique, analysant sa programmation et le comportement de son public très loin des clichés convenus, l’ouvrage est largement illustré par des images d’archives du Beverley. Une série de photos originales redonne vie au lieu, dévoile ses coulisses, et de nombreuses affiches de l’époque l’enrichissent en rappelant l’ambiance de celle qui fut la plus ancienne salle porno de France.

♥♥♥♥

 

Cinema Beverley

Cinéma Beverley – livre

Non loin du célèbre Grand Rex parisien, se tenait une salle pas comme les autres. Le 23 février 2019, le Beverley, dernier cinéma pornographique de la capital a fermé ses portes. Plus qu’un simple lieu insolite, c’est un tout un pan de l’exploitation française qui disparaît avec lui. C’est à travers son récit que les éditions de l’Harmattan ont décidé d’ouvrir leur nouvelle collection consacrées aux salles de cinéma. Le format souple et horizontal participe à conférer à cet ouvrage les dimensions d’un véritable reportage photographique. Racontée par Claude Forest, professeur en études cinématographiques et spécialiste de l’économie du cinéma, et illustrée par de nombreuses photographies signées par Arnaud Chapuy, l’histoire du Beverley se dévoile page après page. De sa programmation de plus en plus explicite à ses grandes phases de fréquentation, de son public à l’évolution de son infrastructure, Forest associe à son récit de nombreux diagrammes et statistiques qui permettent au lecteur de saisir la valeur économique et historique du lieu visité. D’espace marginal, proche d’un territoire interlope, le Beverley est devenu un bastion incontournable pour les passionnés du X, sous toutes ses formes. L’auteur raconte ainsi comment les modifications de titres et les cautions scientifiques qui permettaient l’acceptation des films par les instances censoriales furent bientôt remplacées par la succession d’affiches et d’accroches publicitaires bien moins suggestives. La retranscription de témoignages de spectateurs permet par ailleurs de comprendre que le Beverley n’était pas une simple salle de projection. Les fantasmes déployés sur l’écran prenaient en effet corps entre des rangées de fauteuils non plus seulement dévolus au seul plaisir de la vision. Là encore, le lieu évolua avec son temps, les numéros d’effeuilleuses laissant bien vite leur place à des soirées à thème aussi éclectiques que la personnalité de leurs invités.. Au-delà de la seule reconnaissance d’un lieu mythique, cet ouvrage permet donc d’en apprendre plus sur les marges de l’exploitation cinématographiques hexagonale. Un premier volume réussi pour une collection destinée à perdurer.

 

 

 

  • CINÉMA BEVERLEY, DERNIER PORNO À PARIS
  • Auteurs : Claude Forest et Arnaud Chapuy
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Salles de cinéma
  • Date de parution : 14 février 2019
  • Format : 96 pages
  • Tarif : 25 € (print) -18,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts