Livre / Qu’est-ce qu’un geste politique au cinéma ? : critique

Publié par Jacques Demange le 5 avril 2019

Résumé : L’attention portée aux gestes confirme le tournant anthropologique que connaissent depuis quelques années les études cinématographiques. Loin de toute assignation de sens comme de toute obligation de résultat, le geste s’impose ainsi, selon Agamben qui est le fil rouge de ce volume, comme l’une des dernières formes d’expression du politique. L’expérience du film rendrait ainsi possible une nouvelle définition de l’être-ensemble qui constitue le politique : un passage de relais où personne filmée, cinéaste, spectateur, tour à tour s’exposent et (se) regardent.

♥♥♥♥

 

geste politique - livre

Qu’est ce qu’un geste politique au cinéma ?

Cet ouvrage trouve son origine dans la pensée du philosophe italien Giorgio Agamben et plus particulièrement dans son article « Notes sur le geste » publié en 1992. Ce prérequis théorique éclaire et traverse donc l’ensemble des textes réunis par Véronique Campan, Marie Martin, Sylvie Rollet, enseignantes en esthétique et histoire du cinéma à l’université de Poitiers. Le geste se constitue ici en un concept polysémique renvoyant à une posture de médiation propre à un acte de résistance. Cette activité physionomique se développe alors selon des voies plurielles que synthétise la portée du geste politique. Celui-ci se concrétise autour de l’analyse d’un motif (le regard détourné), d’une échelle de plan (l’insert), d’un mode d’énonciation (le poétique), d’un format (le documentaire), ou d’un espace-temps singulier (la mémoire). À travers ces nombreuses contributions, le cinéma s’offre comme le vivier de formes discursives aptes à réfléchir le mouvement de corps expressifs et singuliers. C’est ici que se trouve l’un des grands intérêts de cet ouvrage. Aux études de films répondent des écrits de cinéastes, apposant à cet ensemble la marque d’une création définitivement transversale. Xavier Christiaens (Le Goût du Koumiz ; La Chamelle blanche ; Au-delà des Icebergs), Sylvain George (L’impossible. Pages arrachées ; Qu’ils reposent en révolte ; Les Éclats ; Paris est une fête. Un film en 18 vagues), et Sothean Nhieim (Fête des morts ; Ombres Khmères) livrent une réflexion qui s’articule autour de leurs expériences et de leur pratique de cinéastes au contact des corps et des images en mouvement. C’est donc la mise en application qui prime tout au long de cette étude, permettant de concrétiser par l’analyse des œuvres et des séquences la pensée philosophique et anthropologique d’Agamben. Mais c’est aussi ici qu’apparaît l’un des principaux manques de ce volume. Car si les exemples de cinéastes sont nombreux (Godard, Pasolini, Kiarostami, Brakhage, Lang, Lanzmann, Zilnik…), l’acteur, lui, reste en berne. Certes sa figure est convoquée en filigrane d’un développement ou au gré d’une citation d’un plan, mais il faut souligner son absence en tant que véritable axe de recherche. Ce manque est d’autant plus regrettable qu’il se retrouve en partie dans la large bibliographie proposée en annexe de l’ouvrage. On peut ainsi questionner l’absence du pourtant instructif article de Alain Masson, « D’où vient le geste ? » (publié dans l’ouvrage collectif L’acteur de cinéma : approches plurielles, aux Presses universitaires de Rennes en 2007). Ce manque mis à part, on soulignera l’intérêt de cette publication qui a le mérite d’ouvrir son objet d’étude à un ensemble de perspectives servies par un commun souci de clarté et d’exigence scientifique.

 

 

 

  • QU’EST CE QU’UN GESTE POLITIQUE AU CINÉMA ?
  • Autrices : Véronique Campan, Marie Martin et Sylvie Rollet (sous la direction de)
  • Éditions : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : Le Spectaculaire
  • Date de parution : 28 mars 2019
  • Format : 242 pages
  • Tarif : 25 €

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : Le Studio Ghibli sera récompensé d’une Palme d’or d’honneur

Pour la première fois de son histoire, le comité d’organisation du Festival de Cannes va décerner une Palme d’Or d’honneur collective à un studio de cinéma. Un choix audacieux pour …

Y a-t-il un flic : Pamela Anderson rejoint Liam Neeson dans le remake 

Le projet de remake de la saga Y a-t-il un flic va raviver la nostalgie de nombreux fans, avec l’arrivée de l’icône Pamela Anderson aux côtés de Liam Neeson.

Cannes 2024 : La Quinzaine des cinéastes dévoile sa sélection officielle

La 56e sélection de la Quinzaine des cinéastes se révèle avec des films indépendants, engagés et atypiques à travers le globe.

Cannes 2024 : La sélection de la Semaine de la Critique

La Semaine de la Critique, qui aura lieu entre le 15 et le 23 mai, a dévoilé sa sélection qui vise toujours à mettre en avant les premiers et seconds longs-métrages.

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 S.O.S FANTOMES : LA MENACE DE GLACE 308 185 1 308 185
2 KUNG FU PANDA 4 300 396 3 1 460 893
3 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 245 400 2 688 104
4 NOUS, LES LEROY 204 366 1 204 366
5 DUCOBU PASSE AU VERT ! 163 343 2 394 526
6 LA MALEDICTION : L'ORIGINE 104 374 1 104 374
7 DUNE DEUXIEME PARTIE 92 500 7 3 957 190
8 LE MAL N'EXISTE PAS 69 187 1 69 187
9 PAS DE VAGUES 63 322 3 328 687
10 ET PLUS SI AFFINITES 58 491 2 208 240

Source: CBO Box office

Nos Podcasts