Livre/ Dictionnaire du cinéma japonais en 101 cinéastes : critique

Publié par Jacques Demange le 1 juillet 2018

Résumé : Ce dictionnaire généreux et accessible à tous, novices comme cinéphiles, retrace le parcours des réalisateurs et des films à l’origine de l’âge d’or du cinéma japonais (1935-1975) : 101 destins et 101 histoires de cinéastes qui ont contribué à faire du cinéma japonais l’un des premiers cinémas au monde.

♥♥♥♥♥

 

Dictionnaire du cinema japonais en 101 cineastes

Dictionnaire du cinéma japonais en 101 cinéastes

Publié pour la première fois en 2016, ce dictionnaire consacré aux réalisateurs de la période phare du cinéma japonais (1935-1975) profite de son succès pour se voir offrir une nouvelle édition. À l’instar de Kiyoshi Kurosawa qui signe une jolie préface, le lecteur s’étonnera d’abord de la pluralité des noms présentés ici. Aux incontournables (Akira Kurosawa, Kenji Mizoguchi, Nagisa Ôshima, Yasujirô Ozu) et autres familiers des cinéphiles (Kôji Wakamatsu, Kunio Watanabe, Mikio Naruse, Shôei Imamura) répondent des noms moins connus ou parfois oubliés (Toshirô Mifune, le réalisateur d’un seul film, Toshio Matsumoto, chantre du cinéma expérimental japonais, Nobuo Nakagawa, le père de la J-horror, ou encore Yukio Noda, spécialiste du film d’exploitation à la sauce nippone). Placé sous la direction de Pascal-Alex Vincent, réalisateur et éclaireur du cinéma japonais en France via son activité de distributeur, ce dictionnaire parvient à associer à l’éclectisme de son objet d’étude la cohérence d’une approche particulièrement féconde. Chaque personnalité se voit ainsi consacrée de nombreuses lignes revenant en détail sur sa carrière, les caractéristiques de sa mise en scène, et son rapport avec l’histoire du cinéma japonais (et du Japon tout court). La clarté du propos et de la mise en page égale la densité d’un fond encyclopédique et protéiforme (au-delà des seuls réalisateurs, le lecteur aura plaisir à découvrir certains genres ou pans historiques plus ou moins connus de cette cinématographie tout à la fois homogène et plurielle). Au regard de cette réussite, on ne peut donc qu’espérer la parution prochaine d’un second volume consacré aux grands maîtres et petits artisans du cinéma japonais contemporain.

 

 

 

  • DICTIONNAIRE DU CINÉMA JAPONAIS EN 101 CINÉASTES
  • Auteur : Pascal-Alex Vincent (sous la direction de)
  • Rééditions : Carlotta Films, en association avec GM Éditions
  • Date de parution : 14 juin 2018
  • Format : 242 pages
  • Tarif : 29,99 €

Commentaires

A la Une

Le requin des Dents de la Mer exposé au futur Musée des Oscars

Bruce, le requin mécanique utilisé dans le film culte de Steven Spielberg, prend ses quartiers à l’intérieur du très attendu… Lire la suite >>

Gremlins 3 : Chris Colombus ne veut pas de CGI

Chris Colombus est revenu récemment dans une interview sur la possibilité d’un Gremlins 3. Que les fans se rassurent, les… Lire la suite >>

Predator : le réalisateur de 10 Cloverfield Lane aux commandes d’un nouveau film

Dan Trachtenberg, connu pour avoir réalisé 10 Cloverfield Lane, est en pourparlers avec 20th Century Studios pour diriger un nouvel épisode… Lire la suite >>

Michael Shannon rejoint Brad Pitt dans le thriller d’action Bullet Train

L’acteur américain Michael Shannon va rejoindre Brad Pitt au casting de Bullet Train, un thriller d’action produit par Sony d’après… Lire la suite >>

Small Axe : Steve McQueen présente une anthologie de films sur la communauté noire d’Angleterre

Le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave revisite l’histoire des descendants afro-caribéens au Royaume-Uni à travers une série de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts