Livre / Dictionnaire Terrence Malick : critique

Publié par Jacques Demange le 15 mai 2019

Résumé : Le présent dictionnaire explore l’œuvre du réalisateur-philosophe Terrence Malick à travers la présentation et l’analyse de l’ensemble de ses œuvres, ses thèmes de prédilection, ses collaborateurs (acteurs, directeurs de la photographie, compositeurs, monteurs, producteurs), ainsi que les artistes et auteurs qui constituent pour lui une source majeure d’inspiration. Il vise à éclairer sous toutes ses facettes le questionnement mené par Malick depuis le début de son œuvre sur la place de l’homme dans l’univers, les liens entre nature et culture, ainsi que l’amour sous toutes ses formes.

♥♥♥♥♥

 

Dictionnaire Terrence Malick

Dictionnaire Terrence Malick

En 1998, la sortie de La Ligne rouge constitua un événement dans le monde de la cinéphilie. Vingt ans après Les Moissons du ciel, le réalisateur américain Terrence Malick revenait au cinéma. Ce premier point de bascule en appela un second qui là encore se confondit avec la sortie d’un film : The Tree of Life, chef d’œuvre et point d’orgue d’une réflexion toute personnelle sur la vie et le monde. Pour Malick, il s’agissait pourtant moins d’un aboutissement que d’un nouveau départ. Car depuis les titres se sont enchaînés : À la merveille, Knight of Cups, Voyage of Time, Song to Song. Cette prolixité inédite permit de redécouvrir l’oeuvre du cinéaste sous l’angle d’une complétude qu’on aurait pu craindre de ne jamais voir apparaître. On assiste depuis à la parution d’études et essais d’envergure adoptant le plus souvent une structure monographique apte à souligner le statut auteuriste de Malick (Terrence Malick et l’Amérique de Alexandre Mathis chez Playlist Society en 2015 ; Un jardin parmi les flammes de Philippe Fraisse chez Rouge Profond en 2016). Avec ce dictionnaire, Damien Ziegler, docteur en études cinématographiques, essayiste, spécialiste du cinéma américain, prouve que la forme encyclopédique sied tout autant au réalisateur de La balade sauvage. Le premier intérêt de cet ouvrage est d’avoir privilégié le contenu des entrées sur leur quantité. Qu’on ne se méprenne pas : l’ensemble des facettes du cinéma de Malick sont bien répertoriées ici, mais Ziegler a pris soin d’écarter la simple recension factuelle (principal écueil de ce type d’ouvrage) pour privilégier une approche analytique. De fait, les entrées ne se limitent jamais à de simples scansions mais se déploient souvent sur plusieurs pages.

 

Fort de ses connaissances dans le domaine du paysage représenté, Ziegler décrit l’oeuvre malickienne à partir de sa foisonnante topographie. Plage, désert, jardin, urbanités, et motifs élémentaires constituent les jalons d’une cosmographie dont le dictionnaire s’attelle à étudier les singularités théoriques et plastiques. Références philosophiques (Heidegger, le transcendantalisme), techniques cinématographiques (de la phase d’écriture à la post-production en passant par les méthodes de tournage), collaborateurs de création (acteurs, compositeurs, chef-opérateurs, superviseur d’effets spéciaux…) trouvent chacun leur place au sein de cet ensemble dont le parcours est facilité par la présence d’un index comprenant noms, notions et titres de films. Ces derniers, justement, bénéficient de longs développements structurés en grands axes thématiques.

 

Ziegler propose en outre de stimulants parallèles permettant de relire la filmographie de Malick selon des perspectives inédites (ainsi de l’analyse comparative avec le Vaudou de Tourneur). Le lecteur appréciera donc la cohérence d’une écriture dont le caractère lié épouse parfaitement la nature du format encyclopédique. Un regret subsiste cependant concernant l’absence d’illustrations. Ces dernières, regroupées dans un cahier iconographique, auraient permis de prolonger la qualité des descriptions proposées tout au long de l’ouvrage tout en faisant écho à la dimension éminemment visuelle du cinéma de Malick.

 

 

 

  • DICTIONNAIRE TERRENCE MALICK
  • Auteur : Damien Ziegler
  • Éditions : LettMotif
  • Date de parution : 1er mai 2019
  • Format : 320 pages
  • Tarif : 24 € (print) – 32 € (cartonné avec jaquette) – 12,90 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : Le Studio Ghibli sera récompensé d’une Palme d’or d’honneur

Pour la première fois de son histoire, le comité d’organisation du Festival de Cannes va décerner une Palme d’Or d’honneur collective à un studio de cinéma. Un choix audacieux pour …

Y a-t-il un flic : Pamela Anderson rejoint Liam Neeson dans le remake 

Le projet de remake de la saga Y a-t-il un flic va raviver la nostalgie de nombreux fans, avec l’arrivée de l’icône Pamela Anderson aux côtés de Liam Neeson.

Cannes 2024 : La Quinzaine des cinéastes dévoile sa sélection officielle

La 56e sélection de la Quinzaine des cinéastes se révèle avec des films indépendants, engagés et atypiques à travers le globe.

Cannes 2024 : La sélection de la Semaine de la Critique

La Semaine de la Critique, qui aura lieu entre le 15 et le 23 mai, a dévoilé sa sélection qui vise toujours à mettre en avant les premiers et seconds longs-métrages.

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 S.O.S FANTOMES : LA MENACE DE GLACE 308 185 1 308 185
2 KUNG FU PANDA 4 300 396 3 1 460 893
3 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 245 400 2 688 104
4 NOUS, LES LEROY 204 366 1 204 366
5 DUCOBU PASSE AU VERT ! 163 343 2 394 526
6 LA MALEDICTION : L'ORIGINE 104 374 1 104 374
7 DUNE DEUXIEME PARTIE 92 500 7 3 957 190
8 LE MAL N'EXISTE PAS 69 187 1 69 187
9 PAS DE VAGUES 63 322 3 328 687
10 ET PLUS SI AFFINITES 58 491 2 208 240

Source: CBO Box office

Nos Podcasts