The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 15 mai 2019

Synopsis : Des événements inquiétants surviennent dans la ville paisible de Centerville. Bientôt, les morts sortent de leurs tombes et menacent les vivants.

♥♥♥♥♥

 

The Dead dont die - affiche

The Dead dont die – affiche

Six ans après avoir imaginé des vampires décadents dans Only Lovers Left Alive, Jim Jarmusch (Stranger Than ParadiseDead ManPaterson), icône du cinéma indépendant américain depuis les années 1980, s’essaie au film de zombies. The Dead Don’t Die, présenté en ouverture du Festival de Cannes et en lice pour la Palme d’or, est une comédie autour de morts-vivants attaquant les habitants d’une paisible bourgade américaine répondant au doux nom de Centerville. Au menu de cette parodie sardonique et décapante : humour noir et casting hype. Une pleine lune tenace et des dérèglements climatiques inexpliqués annoncent une catastrophe ; les habitants assistent, médusés, au réveil des zombies venus les dévorer. La police est dépassée. Le shérif neurasthénique Cliff Robertson, son adjoint nonchalant Ronnie Peterson et leur collègue hypersensible Minerva Morrison sont désemparés. The Dead Don’t Die est porté par ce trio aussi efficace que loufoque formé par Bill Murray, Adam Driver et Chloë Savigny, trois grands habitués du cinéaste. On retrouve également d’autres fidèles comme Iggy Pop (Paterson) en zombie accro au café, Tom Waits en ermite errant dans les bois, Tilda Swinton (Only Lovers Left Alive) en samouraï bouddhiste ou encore le rappeur RZA. Néanmoins, l’apparition de la pop star Selena Gomez (Spring Breakers) – dont le jeu s’avère moins convaincant – vêtue d’un mini short en jean, semble tout à fait anecdotique.

 

The Dead dont die

Bill Murray, Chloë Sevigny et Adam Driver – The Dead don’t die

 

Si la horde de créatures sanguinaires se fait attendre – il faut admettre que l’exposition est un peu lente –, on retrouve ici la mise en scène singulière et l’esthétique soignée du réalisateur, à savoir l’extrême composition du cadre, les dialogues ciselés, le ton ironique, ainsi que le recours au comique de répétition. La chanson The Dead Don’t Die, écrite et interprétée par le chanteur country Sturgill Simpson, conduit la narration de cette apocalypse pop à la fois absurde, décalée et déjantée. Pamphlet contre une Amérique trumpiste « pourrie » et chaotique, The Dead Don’t Die est truffé de références cinématographiques (NosferatuHalloween, la Nuit des MasquesPsychoseStar Wars…) : Jim Jarmusch détourne les codes, dissémine un grand nombre de clins d’œil qui raviront les initiés, mais rend surtout hommage au pape du genre en citant notamment La Nuit des Morts-Vivants, classique de George A. Romero.

 

En outre, si la charge anti-consumériste de The Dead Don’t Die est similaire à celle de Zombie (Dawn of the Dead), le cinéaste opte ici pour une mise en abyme à travers le prisme de la fatigue culturelle qui entoure la figure du mort-vivant affamé. Enfin, l’étrange musique composée par le groupe Sqürl scande le récit et répond de manière subtile au caractère quasi contemplatif de l’image jusqu’au final délirant. Le treizième long-métrage de Jarmusch, qui dénonce très nettement la surconsommation et la catastrophe écologique, engloutit tout sur son passage. Qu’on leur coupe la tête !!

 

 

 

  • THE DEAD DON’T DIE
  • Sortie : 14 mai 2019
  • Réalisation : Jim Jarmusch
  • Avec : Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny, Danny Glover, Steve Buscemi, Tom Waits, Selena Gomez, Caleb Landry Jones, Austin Butler, Sara Driver, Carol Kane, Rosie, Perez, Iggy Pop, RZA…
  • Scénario : Jim Jarmusch
  • Production : Joshua Astrachan, Carter Logan
  • Photographie : Frederick Elmes
  • Montage : Affonso Gonçalves
  • Décors : Kendall Anderson
  • Costumes : Catherine George
  • Musique : Sqürl
  • Distribution : Universal Pictures International France
  • Durée : 1h43

 

Commentaires

A la Une

Madame est servie : Alyssa Milano et Tony Danza de retour dans la suite

C’est officiel, Alyssa Milano et Tony Danza vont reprendre leur rôle dans la série culte Madame est servie pour une… Lire la suite >>

Strange Way of Life : Ethan Hawke et Pedro Pascal dans un court-métrage de Pedro Almodóvar

Avant de s’atteler à son premier film en langue anglaise, A Manual for Cleaning Women, avec Cate Blanchett, le cinéaste… Lire la suite >>

The Pope’s Exorcist : Russell Crowe en tête d’affiche d’un thriller surnaturel

L’acteur Russell Crowe a été annoncé à la distribution du prochain thriller surnaturel de Julius Avery sur l’exorciste en chef… Lire la suite >>

2 Days/1963 : David Mamet à la direction d’un film sur l’assassinat de JFK

Le réalisateur David Mamet sera à la tête d’un film revenant sur l’assassinat du président JFK et l’implication possible du… Lire la suite >>

Poker Face : Ellen Barkin rejoint la première série de Rian Johnson

Le réalisateur Rian Johnson présentera prochainement une série policière d’anthologie dont le casting continue de s’agrandir avec la présence d’Ellen… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 627 968 2 1 927 033
2 TOP GUN : MAVERICK 471 870 4 3 806 879
3 INCROYABLE MAIS VRAI 133 330 1 133 330
4 CHAMPAGNE ! 68 518 2 188 682
5 DOCTOR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESS 64 865 7 3 117 096
6 FRATE 36 400 1 36 400
7 C'EST MAGNIFIQUE ! 25 220 3 149 950
8 COMPETITION OFFICIELLE 24 421 3 116 936
9 MEN 22 829 2 60 250
10 LES BAD GUYS 19 517 11 1 069 641

Source: CBO Box office

Nos Podcasts