Livre / Chronique d’un été : critique

Publié par Jacques Demange le 3 juin 2019

Résumé : Paris, été 1960. Alors que la guerre fait rage en ­Algérie et que le Congo lutte pour son indépendance, Edgar Morin et Jean Rouch vont enquêter sur la vie quotidienne des Parisiens pour tenter de comprendre leur conception du bonheur… Première question posée : « Êtes-vous heureux ? » Les thèmes abordés sont nombreux : amour, travail, loisirs, culture, racisme, etc. Ce livre reprend le texte du film et en élargit le propos ; il propose également un avant-propos inédit d’Edgar Morin.

♥♥♥♥

 

Chronique dun ete - livre

Chronique d’un été – livre

Cette réédition de la retranscription manuscrite du film Chronique d’un été permet de réenvisager sous un jour nouveau l’enquête cinématographique de Edgar Morin et Jean Rouch cinquante-cinq ans après sa sortie en salle. Encadré par un récit de tournage rédigé par Morin et différentes réflexions de Rouch, la retranscription des scènes et dialogues du film s’enrichit de la présence de séquences inédites. Ces ajouts permettent de découvrir une nouvelle version du film plus proche des intentions initiales de ses auteurs. Dans sa préface à cette nouvelle édition, Morin insiste en effet sur le tronquage subi par la production pour répondre aux standards de l’époque (soit 1h30 de durée). La possibilité de découvrir ces scènes manquantes (tout du moins sur le papier) constitue donc un atout de taille qui répond à l’une des prérogatives de cette parution : souligner la valeur contextuelle d’un film définitivement à part dans l’Histoire du cinéma. Car si Morin souligne à plusieurs reprises les différences qui distinguaient son approche de celle de Rouch, un véritable souci de cohérence marque leur production. Cohérence de fond et de forme(s) qui force la concordance du film tout en soulignant ses différents apports dans le domaine de la sociologie et du cinéma. C’est en effet du côté des techniques filmiques que Chronique d’un été marque une étape importante. Le recours à la caméra 16 mm et au micro-cravate annonce l’émergence d’une miniaturisation du matériel qui servira les nouvelles expériences du cinéma documentaire et de fiction (et en premier lieu celles de la Nouvelle Vague). Cette (r)évolution se retrouve du côté des critiques dont certaines sont recensées en fin d’ouvrage (mais parmi lesquelles on déplorera l’absence de l’article de Roger Dadoun paru dans Positif). Cette annexe permet à nouveau de recontextualiser la valeur du film  qui accueille à la fois les louanges  et les craintes d’une génération voyant se profiler dans ses images le cinéma de demain renvoyant à notre propre condition de spectateur du XXIe siècle.

 

 

 

  • CHRONIQUE D’UN ÉTÉ
  • Auteurs : Edgar Morin et Jean Rouch
  • Éditions : L’Aube
  • Date de parution : 16 mai 2019
  • Format : 296 pages
  • Tarif : 15 €

Commentaires

A la Une

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Steven Spielberg en projet sur une série d’horreur pour la plateforme Quibi

Steven Spielberg écrira une série d’horreur exclusivement conçue pour la future plateforme de vidéo à la demande sur mobile, Quibi…. Lire la suite >>

Michel Hazanavicius et les frères Dardenne collaborent pour un conte animé

Le cinéaste français va porter à l’écran le conte de Jean-Claude Grumberg, La plus précieuse des marchandises, sous la forme d’un film… Lire la suite >>

Un trailer cauchemardesque pour Midsommar par le réalisateur d’Hérédité

Midsommar, film d’horreur suédo-américain écrit et réalisé par Ari Aster, déjà derrière Hérédité, a dévoilé son trailer cauchemardesque. Le long-métrage invite… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 X-MEN : DARK PHOENIX 689 880 1 689 880
2 ALADDIN 493 107 3 1 625 789
3 PARASITE 376 842 1 376 842
4 ROCKETMAN 207 474 2 484 491
5 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 180 859 2 523 433
6 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 177 268 2 370 045
7 MA 160 898 1 160 898
8 JOHN WICK PARABELLUM 134 907 3 666 622
9 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 128 366 5 1 576 380
10 DOULEUR ET GLOIRE 101 199 4 681 941

Source: CBO Box office

Nos Podcasts