Livre / Objets de cinéma. De Marienbad à Fantômas : critique

Publié par Jacques Demange le 4 juin 2019

Résumé : Le cinéma français des années 1960 est peuplé d’objets spectaculaires ou anodins fabriqués dans le seul dessein d’être filmés. La statue de L’Année dernière à Marienbad, le mobile en tôle des Aventuriers ou la DS volante de Fantomâs sont autant de simulacres nécessaires à la conduite de la narration. Que nous disent-ils du cinéma, de ses spécificités et de ses relations avec les arts plastiques ? Ils participent au fonctionnement du récit mais ils intègrent aussi, dans l’espace du film, les débats issus de la théorie et de l’histoire de l’art. En nous faisant découvrir cette époque d’exubérance formelle et de révolutions artistiques, l’auteur démontre que ces objets de cinéma, simples accessoires, racontent pourtant l’essentiel du cinéma de fiction.

♥♥♥♥♥

 

Objets de cinema - De Marienbad a Fantomas

Objets de cinéma – De Marienbad à Fantômas

Cet ouvrage signé par Joséphine Jibokji, maître de conférences en études cinématographiques à l’Université de Lille et auteure d’un certain nombre de textes sur les œuvres de Alain Resnais, Jacques Tati, Jacques Demy et Yves Klein, présente un double mérite. D’abord celui de se focaliser sur un objet d’étude peu souvent abordé (du moins de façon centrale) au sein des publications scientifiques consacrées au cinéma. Ensuite, celui d’être parvenu à tirer tout le potentiel de son sujet. Car loin de se limiter à la notion d’accessoires, la présente étude envisage l’objet comme un outil à la dramaturgie réflexive, permettant de tisser un lien entre les créateurs de l’image et ses spectateurs. Motif aux multiples facettes, l’objet du cinéma (et donc pas seulement au cinéma) est saisi par le regard autant qu’il s’en saisit. À travers quatre concepts (les traces, les cadres, les vitesses et les cages) correspondant à autant de dynamiques différentes, l’auteure pose les bases d’une recherche en tout point stimulante. Au fil de son ouvrage, Joséphine Jibokji s’emploie à articuler pistes de lecture théoriques et analyse matérielle. Les films et leurs séquences constituent évidemment le point nodal de ces développements mais s’accompagnent d’une attention tout aussi soutenue aux documents extra-filmiques (découpages techniques, archives manuscrites ou photographiques datées du tournage ou des repérages), une pluralité des sources que l’on retrouve dans les nombreuses illustrations noir et blanc et couleurs ponctuant l’écrit. La richesse iconographique de l’ouvrage fait écho à la réflexion même de l’auteure dont la pensée pourrait être qualifiée de généalogique. Chez elle, les images se présentent comme des strates d’idées et de sens dont la manipulation et l’agencement convoquent la représentation d’un ensemble hétéroclite dans sa forme et cohérent dans son fond. Aux renvois intra-filmiques qui configurent la structure du texte s’ajoute la production d’un jeu de résonances entre pratiques artistiques. Les puissances objectales du cinéma sont ainsi continuellement perçues à travers le prisme des arts visuels. La statue ornant le jardin de L’Année dernière à Marienbad ou celles colorées du Mépris renouvellent leur magnétisme auprès d’une redécouverte de la sculpture antique, les portraits animés du Yoyo de Pierre Etaix invitent à une définition de l’objet pictural, tandis que Playtime de Jacques Tati affirme un intérêt pour l’architecture moderne qui tient moins de la défiance que d’une authentique sidération esthétique. Ces analyses tendent communément à un retour sur la réflexivité du dispositif-cinéma. Profondeur, surface, simulacre, reflet, trompe-l’œil, mouvement et fixité s’envisagent comme des objets conducteurs d’un regard singulier à la fois propre aux œuvres étudiées et à la plénitude artistique d’un médium syncrétique.

 

 

 

  • OBJETS DE CINÉMA. DE MARIENBAD À FANTÔMAS
  • Autrice : Joséphine Jibokji
  • Éditions : INHA/CTHS
  • Collection : L’art et l’Essai
  • Date de parution : 5 juin 2019
  • Format : 352 pages
  • Tarif : 35 €

Commentaires

A la Une

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Les 4 Fantastiques : le casting dévoilé et une date de sortie annoncée

Pedro Pascal, Vanessa Kirby, Joseph Quinn et Ebon Moss-Bachrach composeront la nouvelle équipe de super-héros de ce nouvel opus des 4 Fantastiques dans le MCU. 

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts