Livre / Darkness 5. Homosexualité, censure et cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 7 juillet 2019

Résumé : Cinquième tome de la Collection « Darkness » consacré à la représentation de l’homosexualité au cinéma et à son rapport avec la censure.

♥♥♥♥

 

Darkness 5 Homosexualite censure et cinema

Darkness 5. Homosexualité, censure et cinéma

La publication de ce cinquième tome Darkness aux éditions LettMotif prolonge la qualité de ses prédécesseur. Placé sous la direction de Christophe Triollet, juriste et spécialiste de la question de la censure au cinéma, ce collectif aborde la problématique de l’homosexualité à travers différentes approches concomitantes. Histoire, culture, sociologie et droit s’entrelacent pour aborder une thématique toujours taboue au pays de l’image mouvante. Le motif de l’homosexualité à l’ère du classicisme hollywoodien permet dans un premier temps de relativiser la prétendue liberté d’expression de la période du pré-code et de souligner l’émergence de stéréotypes appelés à perdurer. Femme ou homme de l’ombre, l’homosexuel voit son discours relégué au second degré tandis que les allusions trop directes à sa sexualité se doivent d’être dissimulées. Cet art du troncage et du coup de ciseau se retrouve encore aujourd’hui, l’ouvrage nous apprenant que les franchises Thor ou Star Trek ont, elles aussi, préféré supprimer certaines séquences ou dialogues révélant l’homosexualité d’un de leurs personnages. Le cinéma contemporain n’est donc pas à l’abri des censeurs de toute sorte comme le soulignent encore les brèves clôturant le volume. De la suppression des affiches de L’inconnu du lac à Versailles et Saint-Cloud, à l’interdiction aux mineurs du récent Power Rangers en Russie (pour cause de « propagande homosexuelle »), la censure semble avoir de beaux jours devant elle. Pour trouver une représentation plus juste de homosexualité, il faut alors se tourner vers les marges du cinéma mainstream. Comme à leur habitude, les différents articles composant ce volume assurent le plaisir de la découverte. Cinématographies (Israël, l’Orient), genres (le péplum, les films sur le Moyen-Âge), réalisateurs (Lionel Soukaz, Jack Smith, Pasolini) ou films (Boys in the Sand) peu connus du grand public se voient ainsi consacrer des chapitres entiers. Cette qualité analytique se retrouve aussi dans l’étude de productions familières des cinéphiles (Cruising ; Leather Bar ; la série télévisée Modern Family) qui, rassemblées autour d’une problématiques et de thématiques communes, profitent de développements détaillés. Si ce large corpus d’exemples a de quoi réjouir, on pourra regretter que le cinéma d’animation n’ait bénéficié d’aucun traitement particulier. Ainsi des Loud, série destinée à la jeunesse et qui par sa mise en scène de différents personnages homosexuels (dont un couple de parents) aurait mérité d’être mentionné.

 

 

 

  • DARKNESS 5. HOMOSEXUALITÉ, CENSURE ET CINÉMA
  • Auteur : Christophe Triollet (sous la direction de)
  • Éditions : LettMotif
  • Collection : Darkness 
  • Date de parution : 24 mai 2019
  • Format : 290 pages
  • Tarif : 25 € (print) – 12,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts