Livre / Darkness 5. Homosexualité, censure et cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 7 juillet 2019

Résumé : Cinquième tome de la Collection « Darkness » consacré à la représentation de l’homosexualité au cinéma et à son rapport avec la censure.

♥♥♥♥

 

Darkness 5 Homosexualite censure et cinema

Darkness 5. Homosexualité, censure et cinéma

La publication de ce cinquième tome Darkness aux éditions LettMotif prolonge la qualité de ses prédécesseur. Placé sous la direction de Christophe Triollet, juriste et spécialiste de la question de la censure au cinéma, ce collectif aborde la problématique de l’homosexualité à travers différentes approches concomitantes. Histoire, culture, sociologie et droit s’entrelacent pour aborder une thématique toujours taboue au pays de l’image mouvante. Le motif de l’homosexualité à l’ère du classicisme hollywoodien permet dans un premier temps de relativiser la prétendue liberté d’expression de la période du pré-code et de souligner l’émergence de stéréotypes appelés à perdurer. Femme ou homme de l’ombre, l’homosexuel voit son discours relégué au second degré tandis que les allusions trop directes à sa sexualité se doivent d’être dissimulées. Cet art du troncage et du coup de ciseau se retrouve encore aujourd’hui, l’ouvrage nous apprenant que les franchises Thor ou Star Trek ont, elles aussi, préféré supprimer certaines séquences ou dialogues révélant l’homosexualité d’un de leurs personnages. Le cinéma contemporain n’est donc pas à l’abri des censeurs de toute sorte comme le soulignent encore les brèves clôturant le volume. De la suppression des affiches de L’inconnu du lac à Versailles et Saint-Cloud, à l’interdiction aux mineurs du récent Power Rangers en Russie (pour cause de « propagande homosexuelle »), la censure semble avoir de beaux jours devant elle. Pour trouver une représentation plus juste de homosexualité, il faut alors se tourner vers les marges du cinéma mainstream. Comme à leur habitude, les différents articles composant ce volume assurent le plaisir de la découverte. Cinématographies (Israël, l’Orient), genres (le péplum, les films sur le Moyen-Âge), réalisateurs (Lionel Soukaz, Jack Smith, Pasolini) ou films (Boys in the Sand) peu connus du grand public se voient ainsi consacrer des chapitres entiers. Cette qualité analytique se retrouve aussi dans l’étude de productions familières des cinéphiles (Cruising ; Leather Bar ; la série télévisée Modern Family) qui, rassemblées autour d’une problématiques et de thématiques communes, profitent de développements détaillés. Si ce large corpus d’exemples a de quoi réjouir, on pourra regretter que le cinéma d’animation n’ait bénéficié d’aucun traitement particulier. Ainsi des Loud, série destinée à la jeunesse et qui par sa mise en scène de différents personnages homosexuels (dont un couple de parents) aurait mérité d’être mentionné.

 

 

 

  • DARKNESS 5. HOMOSEXUALITÉ, CENSURE ET CINÉMA
  • Auteur : Christophe Triollet (sous la direction de)
  • Éditions : LettMotif
  • Collection : Darkness 
  • Date de parution : 24 mai 2019
  • Format : 290 pages
  • Tarif : 25 € (print) – 12,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

The Batman : une bande-annonce sombre pour la prochaine adaptation du Chevalier Noir

Diffusé hier soir dans le cadre de la DC Fandome, The Batman de Matt Reeves, prévu pour mars 2022, dévoile… Lire la suite >>

Bruised : Une bande-annonce pour le premier film d’Halle Berry

Netflix diffuse les images des débuts de l’actrice derrière la caméra pour un film sur une ancienne star de MMA,… Lire la suite >>

Knock at the Cabin : Un titre et une date de sortie pour le prochain M. Night Shyamalan

C’est sur son compte Twitter que le réalisateur a dévoilé le titre de son nouveau film pour une sortie le… Lire la suite >>

Wonka : Timothée Chalamet donne de la voix sur des images du tournage

Disponible sur Twitter, une vidéo amateur révèle les talents de chanteur de Timothée Chalamet lors d’une prise du prequel de… Lire la suite >>

Voir : Une future série de documentaires par David Fincher sur Netflix

À la surprise générale, la prochaine collaboration entre David Fincher et Netflix sera dans le cadre de documentaires essayistes sur… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOURIR PEUT ATTENDRE 1 384 858 1 1 384 858
2 DUNE 275 234 4 2 468 407
3 BOITE NOIRE 100 553 5 970 224
4 BAC NORD 89 864 8 2 040 604
5 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 63 480 6 1 304 432
6 POURRIS GATES 53 173 4 395 431
7 EUGENIE GRANDET 46 891 2 117 041
8 TOUT S'EST BIEN PASSE 46 137 3 220 937
9 STILLWATER 42 298 3 272 181
10 TRALALA 41 732 1 41 732

Source: CBO Box office

Nos Podcasts