Livre / Louis de Funès : critique

Publié par Jacques Demange le 5 septembre 2019

Résumé : « Travailler avec de Funès, cela me fait la même impression que si j’allais tourner avec Chaplin. » Ces mots, nous les devons à Coluche, en 1976, au moment du tournage de L’Aile ou la Cuisse, le 14e film de Coluche, le 140e de Louis de Funès. Avec près de 150 films et pas moins de 300 000 millions de tickets de cinéma vendus, Louis de Funès est incontestablement l’une des figures les plus populaires du cinéma français. Il incarne en effet pour chacun de nous une série de personnages familiers, intemporels ; il est l’un de ces acteurs que l’on partage en famille, qui transcendent les générations et créent du lien entre elles. Ses cinq films les plus diffusés à la télévision ont réuni à ce jour près de 400 000 millions de téléspectateurs, soit plus de six fois la population française ! Ces chiffres ne concernent que la France ; à l’étranger aussi Louis de Funès est une star. Ses films ont été traduits dans de nombreuses langues et sa popularité est immense dans de nombreux pays comme la Russie, la République tchèque ou l’Allemagne. Et pourtant, depuis 2016, il n’y a plus en France de musée qui lui soit consacré. Située entre Cannes, la ville du cinéma, et Saint-Tropez, la ville des Gendarmes, Saint-Raphaël offre un lieu idéal pour un nouveau musée, un lieu que Louis de Funès connaissait bien pour y avoir tourné plusieurs scènes des Gendarmes, ainsi qu’une des séquences mythiques du Corniaud, l’un de ses plus grands succès. En face de l’endroit où il a tourné la première scène de son dernier film, vous retrouverez cet acteur tant aimé, vous découvrirez l’ampleur de son œuvre et une personnalité exceptionnelle au sens du timing incroyable… et pourtant si souvent en avance sur son temps. Nombre des trésors exposés, correspondances, carnets de travail ou photographies appartiennent à la famille de Funès, qui nous a fait le plus grand des honneurs en nous les confiant. Au fil des pages de ce livre se révèlent les fabuleux souvenirs de cet acteur et de cet homme qui gagne tellement à être connu.» Frédéric Masquelier, maire de Saint-Raphaël.

♥♥♥♥♥

 

Louis de Funes - Flammarion

Louis de Funès – Flammarion

À chaque nouvelle génération ses différences… et ses constances. Car si les modes passent et reviennent, certains goûts ont le don de perdurer, voire parfois même de s’affirmer avec le temps. Ainsi, de la popularité jamais démentie de Louis de Funès auprès du grand public … et de son rejet non moins constant par les tenanciers critiques autoproclamés du bon goût à la française. Aux paradoxes du succès, on préférera l’expression du retour de bâton plus à même de traduire l’énergie burlesque de cet arlequin du rire. Écrit par Clémentine Deroudille, déjà auteure d’un certain nombre d’ouvrages sur Doisneau, Brassens ou Higelin, préfacé par Julia de Funès, petite-fille de l’acteur, et introduit par Nicolas Mathieu, romancier, cet ouvrage accompagne l’inauguration du musée De Funès qui a ouvert ses portes le 31 juillet 2019 à Saint-Raphaël ainsi que l’annonce de l’exposition et de la rétrospective que lui consacrera la Cinémathèque française à partir d’avril 2020. Plus orienté du côté de la bio-filmographie que du catalogue d’exposition, l’écrit retrace les grandes lignes de la vie et de la carrière de l’acteur. Enfance, premiers pas sur scène, rencontres décisives, succès sur les planches et au cinéma constituent en toute logique les grands jalons d’une histoire déjà bien connue de ses admirateurs. Pas de réelles découvertes ici, sinon peut-être la présence de citations de l’acteur qui révèle un artiste consciencieux et un individu éclairé. Le véritable intérêt de l’ouvrage se trouve donc du côté de ses illustrations. Affiches, images de films et surtout photographies tirées d’archives personnelles se déploient pleine page et font découvrir les différentes facettes d’une vie tournée vers le spectacle. Si cet apport visuel confère à l’ouvrage un certain cachet, on regrettera certaines de ses faiblesses. Ainsi et surtout du manque de développement concernant le jeu de De Funès. Marque de sa singularité stylistique, celui-ci aurait mérité un traitement plus approfondi. Reste l’esquisse d’un personnage dont l’ambiguïté morale et le typage social assurèrent le succès de De Funès à l’écran. Ce bel album ravira donc les inconditionnels du comédien, tandis que les cinéphiles intéressés de près ou de loin par l’art sans mesure de cet histrion moqueur, resteront sur leur faim.

 

 

 

  • LOUIS DE FUNÈS
  • Autrice : Clémentine Deroudille (préfacé par Julia de Funès)
  • Éditions : Flammarion
  • Collection : Arts et culture
  • Date de parution: 28 août 2019
  • Format : 192 pages
  • Tarif : 25 €

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts