Atlantique de Mati Diop : critique

Publié par Erica Farges le 2 octobre 2019

Synopsis : Dans une banlieue populaire de Dakar, les ouvriers d’un chantier, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur. Parmi eux se trouve Souleiman, qui laisse derrière lui celle qu’il aime, Ada, promise à un autre homme. Quelques jours après le départ en mer des garçons, un incendie dévaste la fête de mariage d’Ada et de mystérieuses fièvres s’emparent des filles du quartier. Issa, jeune policier, débute une enquête, loin de se douter que les esprits des noyés sont revenus. Si certains viennent réclamer vengeance, Souleiman, lui, est revenu faire ses adieux à Ada.

♥♥♥♥

 

Atlantique - affiche

Atlantique – affiche

Révélée en tant qu’actrice dans 35 rhums de Claire Denis, Mati Diop avait déjà été remarquée pour son travail derrière la caméra sur des courts-métrages, parmi lesquels le documentaire Atlantiques, récompensé par un Tigre du meilleur court-métrage au Festival de Rotterdam. Le premier long-métrage réalisé par l’actrice-réalisatrice franco-sénégalaise est une sorte de suite fictive à ce court-métrage documentaire montrant Serigne qui raconte sa traversée ratée vers l’Espagne avant de mourir d’une maladie quelques mois plus tard. Comme le formule Serigne à la cinéaste : « Quand tu décides de partir, c’est que tu es déjà mort. ». À l’origine de ce premier long de Mati Diop, cette phrase a suivi la cinéaste bien après la mort du jeune homme et l’a inspirée dans la réalisation d’Atlantique. Vainqueur du Grand Prix au dernier Festival de Cannes, Atlantique porte à l’écran l’histoire d’amour impossible entre Souleiman (Ibrahima Traore) et Ada (Mama Sané) sur fond de révolte et d’injustice sociale dans un Dakar fantomatique où ceux qui sont décédés lors de leur périple vers une autre vie continuent à hanter les lieux. La mise en scène fantastique, inspirée des paroles marquantes de Serigne à la réalisatrice, évoque l’exil soudain et mortel des jeunes dakarois du point de vue de celles qui restent. Les spectateurs assistent à la transformation radicale qui s’opère chez ces femmes après la perte d’un amant, d’un frère ou d’un fils. La nuit tombée, les corps de celles qui pleurent la disparition d’êtres chers deviennent les réceptacles des esprits de ces derniers, offrant aux morts et aux vivantes le pouvoir de prendre une revanche sur une hiérarchie sociale qui exploite sa main-d’œuvre et oppresse les femmes. Ainsi, une grande part de réalisme se mêle à la dimension résolument surnaturelle et poétique du long-métrage.

 

Atlantique - Mati Diop

Atlantique de Mati Diop

 

Outre une thématique qui puise son inspiration dans le destin tragique de Serigne et, plus largement, dans une réalité vécue par le peuple sénégalais, la romance dramatique aux allures de fable politique met devant la caméra de vrais habitants de la capitale du Sénégal. Afin d’obtenir des personnages les plus crédibles possibles, un grand casting sauvage a été mené à Dakar pour trouver des acteurs non-professionnels totalement en symbiose avec leurs rôles, dans la mesure où ils interprètent ce qu’ils vivent au quotidien.

 

Atypique et hybride, Atlantique dépasse le côté purement tragique et sombre annoncé par ses premières séquences. Dans cette ville transformée en huis clos, la population est coincée entre les deux dangers qui titrent le film. Il y a la menace naturelle, celle de l’océan engloutissant tous ceux qui tentent de partir, et celle qui a été créée par l’être humain. Le chantier de l’Atlantique, une immense tour de haut standing, sur lequel travail Souleiman, apparaît comme le symbole d’un capitalisme où l’exploitation et l’exclusion sont maîtres. Mais c’est à travers le personnage d’Ada qu’émerge progressivement une lueur d’espoir. Apportant une touche d’optimisme, le parcours de l’héroïne passionnée et déterminée laisse entrevoir une possibilité d’émancipation pour les femmes dans une société encore très empreinte par le patriarcat.

 

 

 

  • ATLANTIQUE
  • Sortie salles : 2 octobre 2019
  • Réalisation : Mati Diop
  • Avec : Mama Sané, Amadou Mbow, Ibrahima Traore, Nicole Sougou, Aminata Kane, Mariama Gassama, Coumba Dieng, Ibrahima Mbaye, Diankou Sembene, Babacar Sylla, Abdou Balde
  • Scénario : Mati Diop et Olivier Demangel
  • Production : Jean-Yves Roubin et Cassandre Warnauts
  • Photographie : Claire Mathon
  • Montage : Aël Dallier Vega
  • Décors : Toma Baqueni et Oumar Sall
  • Costumes : Rachèle Raout et Salimata Ndiaye
  • Musique : Fatima Al Qadiri
  • Distribution : Ad Vitam
  • Durée : 1h45

 

Commentaires

A la Une

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts