Livre / #COLINESERREAU par Coline Serreau : critique

Publié par Jacques Demange le 17 octobre 2019

Résumé : Dans ce livre en forme de mémoires fragmentaires, Coline Serreau se raconte pour la première fois. Elle lance des pistes de réflexion sur notre société, évoque ses influences artistiques, sa famille, son combat en faveur des femmes et de l’écologie, ses créations (La Belle VerteLa Crise…), les sujets qui la révoltent et ceux qui lui donnent du bonheur. Créatrice aux nombreuses facettes à la fois cinéaste, metteur en scène de théâtre et d’opéra, auteure, actrice, compositrice… c’est dans la peinture, la musique et la nature qu’elle trouve l’inspiration. En vingt-trois # lancés à l’attention du lecteur, Coline Serreau dessine les contours de ce qui a façonné son parcours et sa réflexion : ses ancêtres et ses maîtres, Freud, Bach, Rembrandt, mais aussi l’école de Marguerite Soubeyran à Beauvallon, le cinéma, le théâtre, le cirque, l’opéra… autoportrait kaléidoscopique d’une artiste et d’une femme engagée.

♥♥♥♥

 

Coline Serreau - livre

Coline Serreau – livre

Artiste protéiforme, à la fois comédienne, metteur en scène, réalisatrice, trapéziste, scénariste, et auteure, Coline Serreau a marqué l’histoire du Septième art par ses productions (Mais qu’est-ce qu’elles veulent ! ; Trois hommes et un couffin ; La Crise ; Chaos ; La Belle Verte ; Saint-Jacques… La Mecque …) et sa personnalité engagée. Ce tempérament marque de son empreinte les pages de ces mémoires structurées selon différents hashtags revenant sur les grands moments de sa carrière et de son existence. Tribune pour ces visages qui habitent sa mémoire, l’auteure fait de cet ouvrage la matière d’une rencontre entre images (photographies d’archive, photogrammes, reproduction de ses photopeintures) et mots. Ces derniers retranscrivent la personnalité publique et privée de Serreau. Légèreté et rigueur rythment son style qui se décline sous la forme de retranscription de passages de scénarios, d’articles consacrés à certaines de ses sources d’inspiration (les toiles de Rembrandt, la structure musicale de Bach, les interprétations religieuses et civilisationnelles de Freud…) et de courts essais interrogeant nos pratiques quotidiennes et notre rapport à la société et à l’art. Serreau se révèle ici une fine analyste, scrutant les détails d’une œuvre, découpant à la manière d’une monteuse les éléments les plus discrets des compositions et comportements abordés. Ce qui prime ici c’est l’organicité d’une réflexion qui, à la manière dont certaines de ses propres productions acquirent leur  autonomie (le succès inattendu de La Belle Verte devenu un véritable phénomène lors de sa sortie en VHS puis en DVD ; la tirade inoubliable de Vincent Lindon dans ce même film) se développe à travers l’élaboration d’un dialogue choral et éclectique ouvert à l’intelligence du lecteur. Cet écrit, sorte de scénario d’une vie, se confond donc avec le caractère de son auteure. La multiplicité des approches sont autant de trajectoires d’une pensée palpitante et vitale qui assure un plaisir de découverte(s) à la fois ludique et enrichissant.

 

 

 

  • #COLINESERREAU
  • Autrice : Coline Serreau
  • Éditions : Actes Sud
  • Date de parution : 9 octobre 2019
  • Format : 208 pages
  • Tarif : 28 €

Commentaires

A la Une

Les cinémas rouvriront à partir du 22 juin

C’est désormais officiel, le gouvernement a annoncé ce 28 mai la reprise d’activité des cinémas pour le 22 juin prochain…. Lire la suite >>

Cannes 2020 : la sélection officielle dévoilée le 3 juin

La liste des cinquante films labellisés Cannes 2020 sera révélée le 3 juin prochain depuis l’UGC Normandie, et diffusée en… Lire la suite >>

Killers of The Flower Moon : Apple pourrait hériter du nouveau Scorsese

La plateforme de streaming d’Apple serait sur le point d’ajouter le prochain long-métrage de Martin Scorsese à son catalogue. Une… Lire la suite >>

Labyrinthe : Scott Derrickson réalisera la suite du film culte de Jim Henson

Le long-métrage TriStar porté par David Bowie se dote d’une suite dirigée par Scott Derrickson, près de trente-quatre ans après… Lire la suite >>

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts