Livre / #COLINESERREAU par Coline Serreau : critique

Publié par Jacques Demange le 17 octobre 2019

Résumé : Dans ce livre en forme de mémoires fragmentaires, Coline Serreau se raconte pour la première fois. Elle lance des pistes de réflexion sur notre société, évoque ses influences artistiques, sa famille, son combat en faveur des femmes et de l’écologie, ses créations (La Belle VerteLa Crise…), les sujets qui la révoltent et ceux qui lui donnent du bonheur. Créatrice aux nombreuses facettes à la fois cinéaste, metteur en scène de théâtre et d’opéra, auteure, actrice, compositrice… c’est dans la peinture, la musique et la nature qu’elle trouve l’inspiration. En vingt-trois # lancés à l’attention du lecteur, Coline Serreau dessine les contours de ce qui a façonné son parcours et sa réflexion : ses ancêtres et ses maîtres, Freud, Bach, Rembrandt, mais aussi l’école de Marguerite Soubeyran à Beauvallon, le cinéma, le théâtre, le cirque, l’opéra… autoportrait kaléidoscopique d’une artiste et d’une femme engagée.

♥♥♥♥

 

Coline Serreau - livre

Coline Serreau – livre

Artiste protéiforme, à la fois comédienne, metteur en scène, réalisatrice, trapéziste, scénariste, et auteure, Coline Serreau a marqué l’histoire du Septième art par ses productions (Mais qu’est-ce qu’elles veulent ! ; Trois hommes et un couffin ; La Crise ; Chaos ; La Belle Verte ; Saint-Jacques… La Mecque …) et sa personnalité engagée. Ce tempérament marque de son empreinte les pages de ces mémoires structurées selon différents hashtags revenant sur les grands moments de sa carrière et de son existence. Tribune pour ces visages qui habitent sa mémoire, l’auteure fait de cet ouvrage la matière d’une rencontre entre images (photographies d’archive, photogrammes, reproduction de ses photopeintures) et mots. Ces derniers retranscrivent la personnalité publique et privée de Serreau. Légèreté et rigueur rythment son style qui se décline sous la forme de retranscription de passages de scénarios, d’articles consacrés à certaines de ses sources d’inspiration (les toiles de Rembrandt, la structure musicale de Bach, les interprétations religieuses et civilisationnelles de Freud…) et de courts essais interrogeant nos pratiques quotidiennes et notre rapport à la société et à l’art. Serreau se révèle ici une fine analyste, scrutant les détails d’une œuvre, découpant à la manière d’une monteuse les éléments les plus discrets des compositions et comportements abordés. Ce qui prime ici c’est l’organicité d’une réflexion qui, à la manière dont certaines de ses propres productions acquirent leur  autonomie (le succès inattendu de La Belle Verte devenu un véritable phénomène lors de sa sortie en VHS puis en DVD ; la tirade inoubliable de Vincent Lindon dans ce même film) se développe à travers l’élaboration d’un dialogue choral et éclectique ouvert à l’intelligence du lecteur. Cet écrit, sorte de scénario d’une vie, se confond donc avec le caractère de son auteure. La multiplicité des approches sont autant de trajectoires d’une pensée palpitante et vitale qui assure un plaisir de découverte(s) à la fois ludique et enrichissant.

 

 

 

  • #COLINESERREAU
  • Autrice : Coline Serreau
  • Éditions : Actes Sud
  • Date de parution : 9 octobre 2019
  • Format : 208 pages
  • Tarif : 28 €

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts