Série / The Politician (saison 1) : critique

Publié par Garance Lunven le 5 octobre 2019

Synopsis : Payton Hobart, riche élève de Santa Barbara en Californie pressentait depuis l’âge de sept ans qu’il deviendrait un jour Président des États-Unis d’Amérique. Mais avant, il devra relever le défi du parcours politique le plus semé d’embûches… Au lycée Saint Sebastian. Pour se faire élire Président du Corps Étudiant, s’assurer une place à Harvard et conserver son statut d’élève modèle, Payton devra se montrer plus rusé que ses impitoyables camarades de classe, sans pour autant sacrifier sa propre éthique et sa réputation exemplaire.

♥♥♥♥♥

 

The politician - affiche

The politician – affiche

Petit manuel pour devenir président. La nouvelle série The Politician, créée par Ryan Murphy avec ses acolytes Ian Brennan et Brad Falchuk, aurait tout aussi bien pu prendre ce titre. Dans cette nouvelle création excentrique, le showrunner de Glee et American Horror Story donne une belle leçon de politique à l’ère trumpienne. Notamment à travers le personnage de Payton Hobart, interprété par Ben Platt, dont l’ambition est de devenir président des États-Unis. Un challenge ambitieux qui nécessite un parcours méticuleux, un programme sophistiqué et des allié·e·s au soutien infaillible. Sans oublier un storytelling soigné, sans l’ombre d’une casserole. Pour cela, le futur candidat a étudié la lignée de tous les présidents américains avant de parvenir à cette conclusion : il lui faut avant tout devenir président du corps étudiant dans son lycée huppé de Santa Barbara. Dans ce soap comico-politique à l’échelle estudiantine, rivalités et manipulations sont de la partie. Un procédé qui a fait connaître le génial Ryan Murphy, en particulier à travers des personnages toujours plus bitchy. Ceux qui raffolent des jeux de pouvoirs sont donc servis. Quitte à verser quelquefois dans la caricature, recette dont le créateur de la série semble être l’expert. Il y a quelques années, Glee avait déjà révolutionné le quotidien des adolescent·e·s en proposant une lecture moderne de la hiérarchie lycéenne. Certes cheerleaders et autres joueurs de football américain conservaient leur titre honorifique au sommet de la pyramide. Mais Ryan Murphy avait su introduire des problématiques actuelles, telle que la question LGBTQIA+ ou bien celle du handicap. Une méthode qu’il réemploie avec succès dans The Politician, en mettant l’accent sur la maladie, y compris les pathologies mentales. Ce à quoi sont juxtaposées une satire politique subtile et une critique de l’élite américaine. 

 

Ben Platt - The Politician

Ben Platt – The Politician

 

Derrière cette façade glamour, agrémentée d’accessoires luxueux et de villas hors de prix, se dissimulent des montagnes de mensonges et de trahisons. Il suffit de gratter le vernis de superficialité pour entrapercevoir la réalité : vie de famille chaotique, universités prestigieuses corrompues… les masques tombent un à un, révélant une vision du monde particulièrement cynique.

 

Hélas, la machine Ryan Murphy semble parfois s’essouffler à force d’user des mêmes procédés. Bien que le réalisateur ait prouvé à plusieurs reprises maîtriser à la perfection l’ironie et le cynisme, l’absurdité qui a fait son succès semble ici étirée à l’extrême. Jusqu’à parfois sonner creux. Si bien qu’on finit par se demander si cette vacuité est intentionnelle ou si elle fait défaut aux créateurs de la série. À force de jouer sur les faux-semblants, The Politician prend des tournures de frivolité. Pour ceux qui apprécient l’esthétique ultra-saturée, la série pourrait bien les fasciner. Pour ceux qui, au contraire, veulent davantage se concentrer sur l’intrigue, les huit épisodes risquent fort de traîner en longueur.

 

Ben Platt et Gwyneth Paltrow - The Politician

Ben Platt et Gwyneth Paltrow – The Politician

 

Le tout reste cependant interprété de manière brillante, grâce à des têtes d’affiche sélectionnées avec goût. Si le réalisateur Ryan Murphy s’entoure de ses actrices fétiches, dont font partie Gwyneth Paltrow, Jessica Lange, Bette Midler et Judith Light, il a su apporter fraîcheur et nouveauté grâce à un casting jeune. En particulier Ben Platt, l’acteur du rôle principal, qui a séduit les fans. Et pour cause, le jeune homme multiplie les casquettes : chanteur, acteur et compositeur. Dès son plus jeune âge, il foule les planches de Broadway dans plusieurs comédies musicales, dont l’une lui vaut un Tony Award. Il faut dire que le spectacle est une histoire de famille, puisque son père, Marc Platt, a travaillé sur la production du film de Damien Chazelle La La Land. Ce n’est donc pas un hasard si The Politician laisse place à plusieurs passages musicaux, renouant au passage avec les fans  inconditionnels de Glee.

 

Reste donc à déterminer si la seconde saison, d’ores et déjà commandée par Netflix, saura allier l’amour de Ryan Murphy pour le spectacle et une critique davantage poussée du système politique américain.

 

Garance Lunven

 

 

 

  • THE POLITICIAN
  • Diffusion : depuis le 27 septembre 2019
  • Chaîne/ Plateforme : Netflix
  • Création : Ryan Murphy, Ian Brennan, Brad Falchuk
  • Avec : Ben Platt, Zoey Deutch, Lucy Boynton, Jessica Lange, Gwyneth Paltrow, Judith Light, Bette Midler, Laura Dreyfuss, Bob Balaban, David Corenswet, Julia Schlaepfer, January Jones…
  • Scénario : Ryan Murphy, Ian Brennan, Brad Falchuk.
  • Durée : 8 épisodes de 30 minutes

 

Commentaires

A la Une

Donald Trump raille la victoire de Parasite aux Oscars, les distributeurs lui répondent avec humour

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux… Lire la suite >>

Goldie Hawn, Bette Midler et Diane Keaton du Club des ex se retrouvent dans une nouvelle comédie

Les fans du Club des ex, sorti en 1997, ont de quoi jubiler. Le trio formé par Goldie Hawn, Bette… Lire la suite >>

I Am Not Okay With This : premier trailer de la série qui mêle Stranger Things et The End Of The F***ing World

Découvrez les premières images de la nouvelle fiction du showrunner de The End Of The F***ing World, inspirée d’un roman… Lire la suite >>

Martin McDonagh : le réalisateur de Three Billboards dévoile son nouveau projet

Le dramaturge britannique derrière Bons baisers de Bruges et Three Billboards se lance dans un nouveau film sur la fin… Lire la suite >>

Don’t Look Up : Jennifer Lawrence à l’affiche de la nouvelle comédie d’Adam McKay

En plus du drame Bad Blood, l’actrice oscarisée et Adam Mckay se retrouveront pour Don’t Look Up, une comédie Netflix… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SONIC LE FILM 771 015 1 771 015
2 LE PRINCE OUBLIE 457 031 1 457 031
3 DUCOBU 3 385 170 2 784 369
4 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 348 802 2 764 982
5 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 303 575 2 715 753
6 1917 235 158 5 1 959 090
7 NIGHTMARE ISLAND 206 429 1 206 429
8 BAD BOYS FOR LIFE 205 148 4 1 505 345
9 THE GENTLEMEN 185 527 2 423 567
10 LA FILLE AU BRACELET 144 499 1 144 499

Source: CBO Box office

Nos Podcasts