Adults in the Room de Costa-Gavras : critique

Publié par Erica Farges le 7 novembre 2019

Synopsis : Après 7 années de crise le pays est au bord du gouffre. Des élections, un souffle nouveau et deux hommes qui vont incarner l’espoir de sauver leur pays de l’emprise qu’il subit. Nommé par Alexis, Yanis va mener un combat sans merci dans les coulisses occultes et entre les portes closes du pouvoir européen. Là où l’arbitraire de l’austérité imposée prime sur l’humanité et la compassion. Là où vont se mettre en place des moyens de pression pour diviser les deux hommes. Là où se joue la destinée de leur peuple. Une tragédie grecque des temps modernes.

♥♥♥♥♥

 

Adults in the room affiche

Adults in the room – affiche

Depuis plus de cinquante ans, le cinéaste d’origine grecque expatrié en France continue à faire passer ses idées politiques et proposer une réflexion sur le pouvoir à travers ses films. Il retourne ici dans son pays natal afin de porter à l’écran une nouvelle forme de violence faite sur la population. Contrairement à Z, son chef-d’œuvre qui dénonçait la dictature en Grèce, lauréat de l’Oscar et du Golden Globe du meilleur film étranger en 1970, il ne s’agit plus de répression militaire, mais d’une domination économique sur un peuple qui doit subir les conséquences d’une Union européenne ultra-libérale. Dans Adults in the Room, dont le titre fait référence à la célèbre phrase prononcée par l’ancienne directrice du FMI Christine Lagarde pendant les négociations de la dette grecque, il se penche à nouveau sur un aspect institutionnel de son pays en s’inspirant du livre Conversation entre adultes : dans les coulisses secrètes de l’Europe. Reprenant plusieurs parties de ce témoignage, dans lequel l’économiste et professeur universitaire Yanis Varofakis revient sur sa période en tant que Ministre des Finances de la Grèce, on suit le point de vue de ce dernier, interprété par Christos Loulis. Cette perspective personnelle centrée sur le protagoniste à travers un labyrinthe bureaucratique confère suspense et rebondissements au déroulement des échanges diplomatiques. Car on découvre leur avancement en même temps que le personnage principal. Membre du parti radical de gauche SYRIZA, il est dépeint par le cinéaste comme une figure politique qui chamboule le paysage de l’UE aux côtés du Premier Ministre Alexis Tsipras ( Alexandros Bourdomos).

 

Adults in the Room

Adults in the Room

 

Également très proches du réel, tout en s’accordant des libertés propres à la fiction, les décors où les faits ont eu lieu sont reconstitués de manière authentique. Le casting se compose d’acteurs inconnus du grand public, la majorité des comédiens grecs viennent du théâtre, ayant la même nationalité que leur rôle et très semblables physiquement aux personnages qu’ils jouent, contribuant ainsi à ancrer les événements dans la réalité. Il aborde ici un sujet complexe d’une manière qui n’est jamais simplifiée, ne nous épargnant pas de tout le jargon technique qui l’accompagne. Si ce choix peut parfois égarer les spectateurs, le thriller politico-économique parvient cependant à ne pas s’enfoncer dans une monotonie rébarbative.

 

Sept ans après Le Capital qui dénonçait les méfaits du capitalisme, le réalisateur signe ainsi un film qui reprend les enjeux de la crise financière grecque. La dimension théâtrale, amplifiée par la musique d’Alexandre Desplat, repose sur la mise en scène des stratégies et manipulations que les dirigeants des États membres de l’UE élaborent afin d’obtenir la plus grande part du gâteau européen. Drame résolument cynique, on se retrouve face à une tragédie dont l’absurdité de la situation nous fait par moments rire jaune.

 

 

 

  • ADULTS IN THE ROOM
  • Sortie salles : 6 novembre 2019
  • Réalisation : Costa-Gavras
  • Avec : Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur, Daan Schuurmans, Josiane Pinson, Cornelius Obonya, George Lenz, Aurélien Recoing, Valeria Golino, Vincent Nemeth, Dimitris Tarloou, Georges Corraface, Colin Stinton, Francesco Acquaroli, Christos Stergioglou
  • Scénario : Costa-Gavras et Stéphane Osmont
  • Production : Michèle Ray-Gavras, Alexandre Gavras et Manos Krezias
  • Photographie : Yorgos Arvanitis
  • Montage : Lambis Charalampidis
  • Décors : Philippe Chiffre et Spyros Laskaris
  • Costumes : Agis Panayotou
  • Musique : Alexandre Desplat
  • Distribution : Wild Bunch
  • Durée : 2h04

 

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts