Livre / Le cinéma de Jean-Luc Godard et la philosophie : critique

Publié par Jacques Demange le 20 décembre 2019

Résumé : Jean-Luc Godard a emprunté à la philosophie avant d’être à son tour objet d’études et de colloques. Il s’agit ici de considérer la cinématographie de Jean-Luc Godard comme discours philosophique propre et de comprendre son mode opératoire. Cette proposition est exposée selon quatre approches qui travaillent sur les réalisations du cinéaste, y repèrent l’expression philosophique, en développent la réalité et argumentent ses conditions de possibilité.

♥♥♥♥

 

Le cinema de Jean-Luc Godard et la philosophie

Le cinema de Jean-Luc Godard et la philosophie

S’il ne fait aucun doute que le cinéma de Jean-Luc Godard donne à penser, les ouvrages cherchant à déceler les rapports entre ses productions et la philosophie ont souvent laissé à la parole du réalisateur le soin de résoudre les enjeux de cette rencontre (les aphorismes de Godard étant sur ce point nombreux). Il y a donc ici une volonté de résoudre cette relation à la lumière d’un retour salvateur aux films qui constituent le principal cheminement de ce collectif placé sous la direction de Louis-Albert Serrut, auteur, réalisateur, docteur en sciences de l’art, et déjà auteur de l’instructif Jean-Luc Godard, cinéaste acousticien (L’Harmattan, 2011). À raison, la référence centrale des différentes contributions reste Gilles Deleuze dont la conceptualisation du cinéma consignée dans ses deux volumes, L’Image-mouvement (1983) et L’Image-temps (1985), permit d’ouvrir la critique et la théorie à une nouvelle traversée des images en mouvement. La question du langage, les rapports établis par les outils communication, la figure de l’Amour, ou la dynamique temporelle du renouveau permettent de problématiser les formes-idées déployées par l’œuvre de Godard et d’expliciter les caractères de sa persona publique. Le recours à des notions savantes (la phénoménologie de Merleau-Ponty, la sémiologie de Barthes ou Metz, la morale de Jankélévitch) s’investit d’une méthode analytique articulée autour de la formation, de la déconstruction et de l’agencement des images et des sons. Le corpus filmique convoqué soutient l’originalité de ces approches. Six fois deux. Sur et sous la communication, Ici et ailleurs, Numéro Deux, Je vous salue Marie, Éloge de l’Amour, Nouvelle Vague… insistent sur le réseau de sens et de rapports conçu et entretenu par la mise en scène de Godard. Le lien philosophique se tisse en définitive à travers la confrontation à un environnement politique, social et culturel qui fonde notre perception du réel. L’engagement du cinéaste s’exprime par le biais d’une volonté de réfléchir par la production d’écarts ces modalités d’expression et de réception. En résulte une mise en abyme du dispositif cinématographique qui, loin de se retourner sur lui-même, réaffirme sa légitimité artistique, esthétique, et donc philosophique. Si la réussite du fond est certaine, on regrette que les éditions L’Harmattan n’aient pas proposé d’accompagner ces articles d’illustrations qui auraient permis de seconder le formidable apport théorique de cet ouvrage.

 

 

 

  • LE CINÉMA DE JEAN-LUC GODARD ET LA PHILOSOPHIE
  • Auteur : Louis-Albert Serrut (sous la direction de)
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Champs visuels
  • Date de parution: 2 décembre 2019
  • Langues : français uniquement
  • Format : 176 pages
  • Tarif : 18 € (print) -13,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Le Tueur : Michael Fassbender envisagé au casting du prochain David Fincher

David Fincher revient au genre qui a fait son succès avec Le Tueur, un polar sombre d’après une bande dessinée… Lire la suite >>

Guy Ritchie prépare un film sur la Seconde Guerre mondiale

Le réalisateur britannique Guy Ritchie a signé avec Paramount pour réaliser Ministry of Ungentlemanly Warfare, un film sur les premières… Lire la suite >>

Running Man : Edgar Wright dirigera une nouvelle adaptation du roman de Stephen King

Une nouvelle adaptation de Running Man, le roman dystopique de Stephen King, est en préparation avec Edgar Wright.    … Lire la suite >>

Disappointment Blvd : Joaquin Phoenix à l’affiche du prochain film d’Ari Aster

Ari Aster, le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar, va diriger Joaquin Phoenix dans Disappointment Blvd produit par A24.    … Lire la suite >>

Mercredi Addams, héroïne d’une nouvelle série Netflix dirigée par Tim Burton

La nouvelle série sur la Famille Addams réalisée par Tim Burton sera un spin-off consacré au personnage de Mercredi.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts