Livre / Le cinématographe selon Godard : critique

Publié par Jacques Demange le 13 septembre 2019

Résumé : Considérer le cinématographe comme un art après plus d’un siècle de débats n’est pas forcément une chose acquise. A l’exception des initiés (ceux qui font du cinéma, qui écrivent et/ou réfléchissent sur le cinéma), qui oserait, parmi le grand public, mettre sur le même plan de considération les noms d’Hitchcock, Chaplin, Visconti, Welles… et ceux de Rembrandt, Hugo, Mozart, Raphaël, Faulkner..? Tel est bien l’enjeu des Histoire(s) du cinéma de Jean-Luc Godard.

♥♥♥♥

 

Le cinematographe selon Godard

Le cinematographe selon Godard

Que l’on soit ou non un adepte du cinéma de Jean-Luc Godard, la vision de ses Histoire(s) du cinéma demeure une expérience captivante. Mise-en-film d’une entreprise critique et historique, le documentaire déploie son discours selon une chronologie toute arbitraire et une confusion savamment orchestrée entre le fond et ses formes. La qualité impressionniste du film force à une appréhension subjective de ses images et se présente comme un véritable défi à toute approche herméneutique de sa structure. Il faut donc immédiatement reconnaître le mérite de l’ouvrage de Frédéric Hardouin, chercheur en histoire et esthétique du cinéma : celui d’être parvenu à capturer dans son entièreté un objet d’étude hétéroclite et complexe tout en concrétisant ses ambitions de synthèse. Empruntant tour à tour le ton de l’analyse et du décryptage, l’écrit confond son développement avec celui du film de Godard. Encadré par trois temporalités générales (temps du réel, temps du sacré, temps du mythe), chaque segment se voit ainsi explicité à travers différents prolongements qui s’appuient sur des descriptions très précises de leurs images. Cette qualité descriptive est parfaitement relayée par les nombreuses captures d’écran qui émaillent l’ouvrage ainsi que par des annexes fournies comprenant index des noms, liste des films, des réalisateurs et des compositeurs cités par Godard. Cette érudition s’accomplit encore à travers l’adoption d’une posture transversale qui éclaire les liens établies par Godard entre cinéma, peinture et littérature. La valeur scientifique de l’écrit souffre cependant de quelques écueils. La réflexion de Hardouin semble parfois submergée par le monument que constituent les Histoire(s) du cinéma. En résulte une pensée centripète qui, bien que s’accordant avec l’esprit du film abordé, empêche l’esquisse d’ouvertures qui auraient permis le renouvellement des perspectives premières. Ainsi de la place occupée par cette production dans la filmographie du réalisateur, ou de l’intérêt du dispositif vidéo dans son approche du cinéma. Reste la précision d’une analyse souvent lumineuse et toujours stimulante qui permet de saisir dans sa globalité la singularité théorique et formelle d’une oeuvre majeure du Septième art. 

 

 

 

  • LE CINÉMATOGRAPHE SELON GODARD. INTRODUCTION AUX HISTOIRE(S) DU CINÉMA OU RÉFLEXION SUR LE TEMPS DES ARTS
  • Auteur : Frédéric Hardouin
  • Éditons : L’Harmattan
  • Collection : Champs visuels
  • Date de parution : 19 août 2019
  • Format : 222 pages
  • Tarif : 23,50 € (print) – 17,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Twin Peaks : Kyle MacLachlan propose aux fans de fêter les 30 ans de la série avec lui

Le confinement n’empêchera pas les adeptes de Twin Peaks de se réunir pour fêter les trente ans de sa première… Lire la suite >>

J.K. Rowling lance « Harry Potter at Home », une plateforme pour occuper les enfants

La célèbre autrice britannique propose aux parents un site éducatif centré sur l’univers de Poudlard et ses sorciers, pour apprendre… Lire la suite >>

Le remake de Candyman écrit par Jordan Peele sortira à l’automne 2020

Le retour du terrible Candyman sur grand écran devra attendre septembre prochain.       Il va falloir patienter pour… Lire la suite >>

Call Me By Your Name : le réalisateur confirme la suite avec le casting du premier film au complet

La pépite aux allures de dolce vita oscarisée pour son scénario en 2018, va bien connaître une suite sur grand… Lire la suite >>

Hollywood : premières images de la minisérie Netflix de Ryan Murphy

La nouvelle série progressiste du créateur de Glee et American Horror Story sera consacrée à un groupe de talents dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts