Livre / Philosophie et cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 27 juin 2019

Résumé : On ne trouvera pas ici une analyse filmique à proprement parler. Sans doute l’analyse s’appuie-t-elle parfois sur telle ou telle figure du langage cinématographique (panoramique, voix off, flash-back…), mais l’essentiel est ailleurs. L’essentiel est dans ce regard que le philosophe peut porter sur le monde d’un cinéaste. Ce dialogue de l’image et du concept ne permet pas seulement de mettre en évidence le sens dont une œuvre est, à l’infini, porteuse : il peut permettre également de préserver la philosophie de la pure abstraction qui toujours la guette. Bref, plus que jamais, il s’agit de redescendre dans la Caverne. On n’a eu le sentiment de trahir ni la dialectique platonicienne, ni les Pensées de Pascal, ni la Logique de Hegel en tentant de trouver en elles la clef de déchiffrement de telle ou telle œuvre cinématographique. L’effort d’interprétation ne saurait, cela va de soi, se substituer à l’émotion qu’une œuvre d’art suscite en nous. Et en dernier lieu, c’est cette émotion – ce plaisir pur – qui décide de tout. Mais le détour de l’analyse, débusquant le sens, peut être lui-même source de plaisir…

♥♥♥♥♥

 

Philosophie et cinema - livre

Philosophie et cinéma – livre

Pour Jean-Pierre Zarader, agrégé de philosophie et spécialiste de l’œuvre d’André Malraux, la puissance philosophique du cinéma réside principalement dans son pouvoir d’illustration. Édité pour la première fois en 1997, ce Philosophie et cinéma suppose donc une mise en relation de deux disciplines aptes à se réfléchir mutuellement. Moins que les images à proprement parler ce sont les récits et le langage dramaturgique des réalisateurs qui intéressent l’auteur. Pas de perspective générale ici, mais un décalque de concepts sur des filmographies marquées par la signature d’auteurs-réalisateurs. Les films de Bertrand Tavernier, Andrzej Wajda, Hugo Santiago, et Philippe de Broca se constituent ainsi comme les supports d’un ensemble de réflexions singulières. La relativité d’Hegel, entre réflexivité de notions et d’identité et principe du décalage, anime communément les analyses de L’Horloger de Saint-Paul, Le juge et l’assassin, Kanal, Paysage après la bataille, Les autres, Les trottoirs de Saturne, ou La fable des continents. Il s’agit ici d’une relecture des récits filmiques à partir d’un point de vue philosophique. Si cette perspective a le mérite d’éclairer autrement des corpus peu souvent analysés à travers ce prisme, on regrettera que la forme ait été autant négligée par Zarader. L’étude des personnages aurait ainsi pu se prolonger à travers un retour sur les relations entre les plans, tandis que les lignes des scénarios envisagés auraient dû faire écho à une dramatique plus formelle. Les problématiques esthétiques sont présentes mais que de façon indicielle, effleurant la surface d’une narration souveraine qui constitue la sève de l’ouvrage. Ces quelques manques sont en partie rattrapés par la partie consacrée à De Broqua. La question du baroque alimente une approche topographique en tout point intéressante de l’œuvre du réalisateur français (L’homme de Rio ; Un monsieur de compagnie ; L’amant de cinq jours ; Cartouche …). Côté annexes, on notera l’absence d’index et d’une bibliographie qui aurait pu servir l’érudition philosophique de l’auteur et le savoir du lecteur.

 

 

 

  • PHILOSOPHIE ET CINÉMA
  • Auteur : Jean-Pierre Zarader
  • Éditions : Ellipses
  • Collection : Ellipses Poche
  • Date de parution : 29 mai 2019
  • Format : 128 pages
  • Tarif : 8 €

Commentaires

A la Une

Les nommés aux César 2022

Ce mercredi 26 janvier, Véronique Cayla, Présidente de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma, a communiqué les films sélectionnés… Lire la suite >>

Brad Pitt et Damien Quintard relancent le studio d’enregistrement Miraval dans le sud de la France

C’est durant l’été 2022 que les portes du nouveau studio Miraval rouvriront après une refonte par Brad Pitt, aidé du… Lire la suite >>

Civil War : Kirsten Dunst dans le prochain Alex Garland

Le réalisateur britannique Alex Garland continue sa collaboration avec A24 pour produire son prochain film Civil War, avec Kristen Dunst… Lire la suite >>

Nyad : Jodie Foster rejoint Annette Bening dans le biopic consacré à Diana Nyad

Jodie Foster sera aux côtés d’Annette Bening pour les débuts des documentaristes Jimmy Chin et Elizabeth Chai Vasarhelyi au cinéma,… Lire la suite >>

The Girl From Plainville : premier aperçu d’Elle Fanning dans la série tirée de l’affaire Commonwealth v. Michelle Carter

La prochaine série d’Hulu, prévue pour cet été, reviendra sur l’affaire Michelle Carter, accusée d’homicide involontaire dans le suicide de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : NO WAY HOME 208 524 6 6 652 879
2 ADIEU MONSIEUR HAFFMANN 170 581 2 432 511
3 NIGHTMARE ALLEY 142 309 1 142 309
4 SCREAM 122 173 2 334 728
5 TOUS EN SCENE 2 105 801 5 2 253 265
6 L'AMOUR C'EST MIEUX QUE LA VIE 105 611 1 105 611
7 THE KING'S MAN : PREMIERE MISSION 88 329 4 758 443
8 EN ATTENDANT BOJANGLES 86 141 3 440 126
9 OUISTREHAM 85 285 2 212 260
10 TENDRE ET SAIGNANT 72 295 1 72 295

Source: CBO Box office

Nos Podcasts