Résumé : Un solide gaillard aux allures de baroudeur se retrouve sans nom, sans passé, sans souvenir, dans un lieu inconnu. Son seul début d’indice pour découvrir son identité est un chiffre, XIII, qu’il porte en tatouage. Sa position est d’autant plus inconfortable qu’une bande de tueurs est à ses trousses. De plus, il découvre que de hautes personnalités civiles et militaires s’intéressent à lui. Ce récit d’espionnage a pour cadre un pays moderne non précisé, mais qui ressemble fort aux Etats-Unis. La longue traque se poursuit d’un album à l’autre et Jean Van Hamme distille peu à peu les informations sur le passé du héros, qui semble lié à l’histoire récente de son pays.

♥♥♥♥♥

 

XIII Jour du soleil noir - couverture,

XIII Jour du soleil noir – couverture,

Entre le télétravail et les enfants à la maison, le confinement présente certains avantages, notamment celui de nous permettre de (re)découvrir des indispensables de la culture. Films, romans et bandes dessinées réinvestissent notre quotidien et certains éditeurs ont eu la bonne idée de proposer leurs grands classiques en lecture gratuite et intégrale en ligne. Ainsi du Jour du soleil noir, premier tome de la célèbre saga XIII, publié chez Dargaud en 1984. Fleuron du renouveau de l’école de la bande dessinée belge, cet album nous rappelle toute l’inventivité de son scénariste Jean Van Hamme, et l’efficacité de son dessinateur William Vance. Influencé par le polar et le film d’espionnage, le récit se focalise sur le parcours tumultueux de XIII, séduisant trentenaire retrouvé amnésique sur une plage de la Côte Est américaine. Plus proche dans l’esprit du James Caan de Tueur d’élite que de James Bond, le héros traverse un périple qui anticipe celui de Matt Damon dans La Mémoire dans la peau (et pour cause, Van Hamme s’étant inspiré du roman de Robert Ludlum à l’origine du scénario du film de Doug Liman). Entre problématique identitaire et scènes d’action relevées, l’album se lit en un souffle haletant et justifie a posteriori l’immense succès de la saga (qui, rappelons-le, sera déclinée en série TV en 2008 et même en jeu vidéo en 2003). On reconnaît évidemment ici la patte du créateur de Thorgal et de Largo Winch, mais il convient de rappeler l’importance du rôle joué par le dessin de Vance. Celui qui fut l’illustrateur des aventures de Howard Flynn, Bob Morane ou Bruno Brazil propose un style à la croisée des comics et des grands maîtres de la BD belge (Hergé, Edgar P. Jacobs). Incisif, son trait emporte son apparente maîtrise à travers une incessante mobilité. Les visages ne sont jamais figés, tandis que les décors comportent toujours un élément qui dynamisent leur stabilité (vagues de l’océan, gouttes de pluie). On ne saurait que trop conseiller de se rendre sur le site de Dargaud pour raviver ses souvenirs et se souvenir que XIII signa au mi-temps des années 1980 une réussite décisive, entre héritage et innovation.

 

 

 

  • XIII (tome 1) – LE JOUR DU SOLEIL NOIR
  • Auteurs : Jean Van Hamme (scénario) et Willam Vance (dessin)
  • Éditions : Dargaud
  • Date de réédition : 13 octobre 2017 (nouveau format)
  • Première parution : 1984
  • Disponible pendant le confinement en intégralité et gratuitement sur le site de Dargaud 
  • Format : 48 pages
  • Langues : Français uniquement
  • Tarif : 12 € (version print)

Commentaires

A la Une

Sony conclut un accord avec Disney pour diffuser les Spider-Man et ses prochains films sur Disney+

Sony Pictures est l’un des seuls groupes à ne proposer pour le moment aucune plateforme de diffusion en streaming. Pourtant,… Lire la suite >>

Antoine Fuqua à la barre d’une nouvelle adaptation de La chatte sur un toit brûlant

Le réalisateur de Training Day et d’Equalizer va adapter la pièce de Tennessee Williams, La chatte sur un toit brûlant…. Lire la suite >>

Monte Hellman, le prix de l’indépendance

Principalement connu pour son film Macadam à deux voies (1971), le réalisateur Monte Hellman nous a quittés ce mardi 20… Lire la suite >>

Rob Zombie à la réalisation d’une adaptation de la série Les Monstres

Rob Zombie va réaliser un film adapté de la série Les Monstres des années 1960. Cette relecture pourrait être diffusée à la… Lire la suite >>

Love, Death + Robots : une première bande-annonce impressionnante pour la saison 2

La série animée d’anthologie de David Fincher et Tim Miller sera de retour sur Netflix en mai prochain.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts