Résumé : Berlin, 1938. Bernhard et sa femme Illo subissent de plein fouet les lois antisémites qui leur interdisent de vivre de leur art, le cinéma. Comme des milliers de juifs, le couple choisit de s’exiler. Au bout du voyage : Shanghai, une ville énigmatique et bouillonnante, où tout est à découvrir et à recommencer.

♥♥♥♥♥

 

Shanghai Dream

Shanghai Dream

Le confinement imposé a réveillé la générosité des diffuseurs de culture. Parmi eux, les éditions des Humanoïdes Associés vous proposent de découvrir certains de leurs albums gratuitement et en intégralité sur leur site. Scénarisé par Philippe Thirault (la saga Miss, Milles Visages, Le rêve de Jérusalem…), d’après une histoire de d’Edward Ryan et Yang Xie, le premier tome de Shanghai Dream associe avec intelligence le mélodrame au récit historique en narrant l’histoire d’amour d’Illo et et Bernhard, juifs allemands victimes de la montée en puissance de l’antisémitisme à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Passionnés de cinéma, les deux amants envisagent de fuir vers Hollywood, avant que les circonstances ne viennent chambouler leur projet. Plutôt que l’Amérique, c’est le Shanghai occupé par les forces japonaises qui les accueillera. Nouvelle contrée, nouvelles problématiques, le récit de Thirault nous rappelant que l’Europe n’était pas le seul continent touché par la violence de cette époque aux relents de fin du monde. Au-delà du sentiment amoureux, ce sont les images qui viennent en aide aux personnages. Le scénario écrit par Illo, refusé par la UFA, décale l’horreur du réel pour déployer un imaginaire cocasse et doucereux. Ce récit, les deux cinéphiles le partagent à distance, le creuse de leurs propres fantasmes et expériences. Au dessin, le portugais Jorge Miguel (Z comme Zombies, Seul Survivant, La Croix des Décastés, ou Arène des Balkans déjà en association avec Thirault), reprend à son compte l’univers du scénario. La douceur pâle des couleurs et la précision du trait servent le réalisme historique du récit et se retrouvent autant du côté de la figuration des personnages que de celle des décors (du Berlin noyé sous les drapeaux nazis aux bidonvilles de Shanghai). Les images rêvées se déclinent quant à elles en noir et blanc, se distinguant du réel tout en reprenant le caractère photoréaliste du cinéma. Cette qualité visuelle joue beaucoup dans la réussite de cet album dont les péripéties haletantes articulent brillamment la tragédie de l’intime à l’épopée du voyage. De quoi passer un bon moment et de prolonger le plaisir auprès du second tome.

 

 

 

Commentaires

A la Une

House of Gucci : le casting cinq étoiles du prochain Ridley Scott se révèle dans une bande-annonce

Les premières images du nouveau film de Ridley Scott ont enfin été dévoilées, avec une distribution en or, menée par… Lire la suite >>

Ghostbusters Afterlife dévoile sa nouvelle génération de chasseurs dans un nouveau trailer

Après plusieurs reports, le troisième film de la franchise culte des années 1980 se dévoile dans une nouvelle bande-annonce. Prévu… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Adam Driver et Matt Damon s’affrontent jusqu’à la mort

La bande-annonce de la prochaine réalisation de Ridley Scott, Le Dernier Duel, avec Adam Driver et Matt Damon, a enfin… Lire la suite >>

Rifkin’s Festival : Une bande annonce pour le prochain Woody Allen

À 85 ans, le plus européen des réalisateurs américains continue malgré vents et marées à sortir ses films une fois… Lire la suite >>

No Man of God : Elijah Wood face à Ted Bundy dans la bande annonce

Ted Bundy n’en finit plus d’investir le cinéma. No Man of God, le nouveau film basé sur les enregistrements entre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 KAAMELOTT - PREMIER VOLET 1 015 247 1 1 015 247
2 FAST & FURIOUS 9 248 852 2 1 550 441
3 SPACE JAM - NOUVELLE ERE 182 763 1 182 763
4 BLACK WIDOW 129 821 3 1 479 510
5 LES CROODS 2 : UNE NOUVELLE ERE 120 040 3 908 886
6 OLD 105 841 1 105 841
7 DESIGNE COUPABLE 61 155 2 209 601
8 TITANE 57 184 2 145 707
9 AINBO, PRINCESSE D'AMAZONIE 56 993 2 166 315
10 CRUELLA 50 574 5 1 366 861

Source: CBO Box office

Nos Podcasts