Résumé : Berlin, 1938. Bernhard et sa femme Illo subissent de plein fouet les lois antisémites qui leur interdisent de vivre de leur art, le cinéma. Comme des milliers de juifs, le couple choisit de s’exiler. Au bout du voyage : Shanghai, une ville énigmatique et bouillonnante, où tout est à découvrir et à recommencer.

♥♥♥♥♥

 

Shanghai Dream

Shanghai Dream

Le confinement imposé a réveillé la générosité des diffuseurs de culture. Parmi eux, les éditions des Humanoïdes Associés vous proposent de découvrir certains de leurs albums gratuitement et en intégralité sur leur site. Scénarisé par Philippe Thirault (la saga Miss, Milles Visages, Le rêve de Jérusalem…), d’après une histoire de d’Edward Ryan et Yang Xie, le premier tome de Shanghai Dream associe avec intelligence le mélodrame au récit historique en narrant l’histoire d’amour d’Illo et et Bernhard, juifs allemands victimes de la montée en puissance de l’antisémitisme à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Passionnés de cinéma, les deux amants envisagent de fuir vers Hollywood, avant que les circonstances ne viennent chambouler leur projet. Plutôt que l’Amérique, c’est le Shanghai occupé par les forces japonaises qui les accueillera. Nouvelle contrée, nouvelles problématiques, le récit de Thirault nous rappelant que l’Europe n’était pas le seul continent touché par la violence de cette époque aux relents de fin du monde. Au-delà du sentiment amoureux, ce sont les images qui viennent en aide aux personnages. Le scénario écrit par Illo, refusé par la UFA, décale l’horreur du réel pour déployer un imaginaire cocasse et doucereux. Ce récit, les deux cinéphiles le partagent à distance, le creuse de leurs propres fantasmes et expériences. Au dessin, le portugais Jorge Miguel (Z comme Zombies, Seul Survivant, La Croix des Décastés, ou Arène des Balkans déjà en association avec Thirault), reprend à son compte l’univers du scénario. La douceur pâle des couleurs et la précision du trait servent le réalisme historique du récit et se retrouvent autant du côté de la figuration des personnages que de celle des décors (du Berlin noyé sous les drapeaux nazis aux bidonvilles de Shanghai). Les images rêvées se déclinent quant à elles en noir et blanc, se distinguant du réel tout en reprenant le caractère photoréaliste du cinéma. Cette qualité visuelle joue beaucoup dans la réussite de cet album dont les péripéties haletantes articulent brillamment la tragédie de l’intime à l’épopée du voyage. De quoi passer un bon moment et de prolonger le plaisir auprès du second tome.

 

 

 

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts