Cinémas : l’UGC George V va fermer définitivement

Publié par Joanna Wadel le 2 juin 2020
UGC George V

UGC George V

L’UGC George V des Champs-Élysées tire sa révérence. Le bail de l’établissement, probablement transformé en hôtel de luxe, ne sera pas renouvelé. Une nouvelle perte pour la plus célèbre avenue au monde.

 

 

 

Une page se tourne. Alors que les cinémas français s’apprêtent à rouvrir leurs portes le 22 juin, l’UGC George V à Paris restera définitivement clos à partir du 30 juin. Cette triste annonce pour tous les spectateurs cinéphiles de la capitale et ses villes alentours provient du Film Français. Le magazine web dédié aux professionnels de l’audiovisuel indique que le bail de l’établissement situé au 146 avenue des Champs-Élysées (Paris VIIIe) arrive à son terme, et ne sera donc pas renouvelé par Groupama, propriétaire des lieux.

 

Le multiplexe aux onze salles et 1707 places était fréquenté par de nombreux Parisiens, et accueillait régulièrement des avant-premières de films. Fermé comme les autres salles le 15 mars dernier, son activité touche donc à sa fin. Créée en 1938 sous le nom Les Portiques, puis rachetée en 1993 par UGC, la salle parisienne nommée George V dans les années 1950, avait déjà fait l’objet d’une reprise par Mk2, qui prévoyait d’y implanter un cinéma.

 

En 2017 déjà, le site spécialisé Salles-Cinéma.com rappelait que la célèbre avenue parisienne qui accueille tous les ans le Champs-Élysées Film Festival, voit paradoxalement décliner depuis plusieurs années son nombre de salles. Alors que dans les années 1960, les Champs-Élysées comptaient une centaine d’écrans, il n’en restait que vingt-quatre selon l’article publié en septembre 2017. D’après Le Figaro, le non-renouvellement du bail serait dû aux prix de l’avenue qui ne cessent de s’envoler.

 

Près de trois ans plus tard, après la fermeture douloureuse du mythique Gaumont Ambassade, le George V tire sa révérence. Un projet d’hôtel de luxe avait été envisagé et pourrait donc remplacer l’UGC. Le Parisien livre quelques détails sur l’avenir du bâtiment.

 

D’après les informations du quotidien relayées par Sortir à Paris, c’est un Sofitel qui pourrait investir l’immeuble. Mk2 y installerait un cinéma privé « à la demande » de 9 salles pour 1066 places accueillant les futurs clients, avec des projections en petit comité de 10 personnes minimum. Des films à l’affiche seraient diffusés ainsi que selon certaines sources, des séries Netflix.

 

Ce potentiel projet immobilier sera confirmé, ou non, prochainement.

Commentaires

A la Une

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts