Livre / Tarzan. L’homme sauvage. Actualité d’un mythe : critique

Publié par Jacques Demange le 20 août 2020

Résumé : Tarzan : un nom magique qui invoque instantanément un cri mythique, une silhouette sautant de liane en liane, et tout un univers de jungles perdues, de cités oubliées et d’impitoyables affrontements avec des trafiquants sans scrupules. Né en 1912 de l’imagination du feuilletoniste américain Edgar Rice Burroughs, le Seigneur de la jungle, fils d’un lord anglais élevé par des singes après le naufrage sur une côte de l’Afrique occidentale du navire qui transportait ses parents, a immédiatement connu un succès phénoménal et pris d’assaut tous les supports de la culture populaire. Le cinéma, bien sûr, sous les traits notamment de Johnny Weissmuller puis, bien plus tard, de Christophe Lambert, mais aussi la bande dessinée, les jeux vidéo, les séries télévisées, les dessins animés… À l’instar de Superman, la créature de Frankenstein, Zorro ou Dracula, Tarzan est devenu une icône de notre imaginaire collectif. Enfant sauvage, homme libre vivant un amour idyllique dans une nature inviolée, protecteur des animaux, héros de la lutte contre les forces d’exploitation et d’oppression des puissances colonisatrices, il incarne comme aucun autre les remords et les désirs refoulés de la civilisation moderne.Sous la direction de Jean-Pierre Andrevon, tour d’horizon des métamorphoses de cet invulnérable naufragé qui n’en finit pas d’être de notre temps.

♥♥♥♥

 

Tarzan - Lhomme sauvage

Tarzan – L’homme sauvage

Figure-clé du cinéma de genre et de la littérature populaire, authentique mythe culturel, Tarzan n’a, tout du moins dans le domaine de la critique cinématographique, fait l’objet que de peu d’attention véritable. Il faut donc immédiatement reconnaître à cet ouvrage dirigé par Jean-Pierre Andrevon, romancier, critique de cinéma et insatiable explorateur des marges cinématographiques, sa volonté de combler un manque véritable. Analysé sous toutes ses coutures, le célèbre homme de la jungle bénéficie de nombreuses approches propres aux différentes disciplines qui ont traité et accompagné ses aventures. La littérature d’abord avec un tour d’horizon très complet de l’œuvre et de la vie d’Edgar Rice Burroughs qui précise les différentes évolutions subies par Tarzan au fil de ses apparitions, entre les limites inhérentes au récit sériel et les stratégies employées par le romancier pour revivifier continument son personnage. Cette qualité d’analyse se retrouve dans l’étude des représentations cinématographiques de Tarzan. Si les interprétations proposées par Johnny Weissmuller se taillent la part du lion, un instructif chapitre revient sur les adaptations, plus méconnues, du cinéma muet, ainsi que sur les héritiers du célèbre acteur d’origine hongroise. Ces contributions soulignent la persistance d’une figure générique qui finira naturellement par s’épanouir dans une série d’abâtardissements plus ou moins intéressants (de ses versions parodiques aux nanars en passant par les Tarzan non autorisés). L’intérêt du personnage repose sans doute sur sa malléabilité et son universalité de fond et d’apparence qui lui permet de traverser les époques et les médias. De la page du roman au petit écran de la télévision, des décors de studio aux dessins animés ou aux formes pixellisées du jeu vidéo, Tarzan fait de la mutation le premier principe de sa préservation. Si certains chapitres auraient mérité une attention plus soutenue quant aux qualités dramaturgiques et formelles de ces multiples adaptations (ainsi du passage consacré au jeu vidéo qui repose principalement sur une approche historique un peu creuse), cet ouvrage présente un véritable apport dans la compréhension de ce héros intemporel. La large filmographie distinguant les Tarzan autorisés par Burroughs Inc. les faux Tarzan et les parodies permet de prendre la mesure du travail entrepris. L’esprit de synthèse qui anime l’étude attise la curiosité et confirme que depuis son invention au début du XXe siècle, Tarzan n’a pas encore poussé son dernier cri.

 

 

 

  • TARZAN. L’HOMME SAUVAGE. ACTUALITÉ D’UN MYTHE
  • Auteur : Jean-Pierre Andrevon (sous la direction de)
  • Éditions : Vendémiaire
  • Date de parution : 20 août 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 252 pages
  • Tarif : 24 €

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts