Livre / Histoire vagabonde du cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 30 octobre 2020

Résumé : Du visage de Greta Garbo dans La Reine Christine en 1933 à celui, défiguré, de Jeff Goldblum dans La Mouche en 1986, des montagnes brutes filmées dans Visages d’enfants de Jacques Feyder en 1925 aux forêts symboliques imaginées par Terrence Malick pour Le Nouveau Monde en 2005, des trucages cinématographiques utilisés par Méliès dès 1896 aux technologies numériques à l’œuvre dans Gravity en 2013… Chacune de ces images fortes, sensibles, témoigne de métamorphoses, de réinventions, de basculements du cinéma à travers les âges, par le prisme de ce qu’en ont fait réalisateurs, acteurs, spectateurs, techniciens ou théoriciens. Et chacune sert de point de départ à une exploration thématique et historique du septième art. Corps, décors, effets spéciaux, couleurs, montage, rires, larmes : à rebours d’une évolution continue et linéaire, cette approche très complète et pourtant très personnelle, signée de deux auteurs parmi les plus réputés, met en lumière les influences et tendances qui traversent les films, grands classiques ou méconnus, au gré des époques et des continents.

♥♥♥♥♥

 

Histoire vagabonde du cinema - livre

Histoire vagabonde du cinéma – livre

La lecture de certains ouvrages fait l’effet d’une véritable traversée dont la trajectoire nomade invite à une incessante reprise, au gré des perspectives et attentions diverses de leur lecteur. Le titre de cette monumentale étude souligne bien ce principe. L’Histoire vagabonde du cinéma proposée par Vincent Amiel et José Moure, professeurs en études cinématographiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, se décline sous la forme de quatre grands axes de lecture (images des hommes et du monde ; formes et matériaux des images ; création et fabrique des films ; spectacle et émotions) comprenant diverses entrées aussi générales que particulières (visages, paysages, couleurs, récits, acteurs, animations, rires, horreur, luttes, théories). Si cette profusion terminologique valorise l’esprit libertaire promulgué par la structure de l’ouvrage, les auteurs parviennent brillamment à articuler goût cinéphile (toute histoire du cinéma étant d’abord l’histoire d’amour et de désir) et rigueur scientifique. L’analyse d’un corpus de films en particulier assure ainsi la concrétisation des enjeux et problématiques sous-tendus par chaque notion. Nombreuses, les références théoriques sont toujours reprises et examinées par les deux auteurs qui rappellent ainsi que le cinéma a toujours eu partie liée avec la pensée. À ces développements méthodiques s’ajoutent la présence de filmographies et bibliographies annexes qui invitent à découvrir ou à renouveler sa vision de grands films du passé ou du contemporain.

 

L’approche profite donc d’une qualité d’écriture qui assure la clarté de l’ensemble tout en lui assurant l’adhésion d’un public élargi (spécialistes comme néophytes trouveront un profond plaisir à parcourir ces pages). Les éditions Vendémiaire proposent de leur côté quelques illustrations insérées en début de chapitre dont les qualités de mise en page et de reproduction doivent être félicitées.

 

Aux côtés des incontournables manuels de la théorie du cinéma (L’Analyse des films de Jacques Aumont et Michel Marie dont nous avions déjà recensé la récente réédition ; Les théories du cinéma depuis 1945 de Francesco Casetti ; Esthétique du film de Aumont, Marie, Vernet et Bergala), l’ouvrage de Amiel et Moure trouve naturellement sa place. On incitera donc grandement nos lecteurs à se tourner vers ce précieux volume qui parvient à faire rimer maîtrise et passion. 

 

 

 

  • HISTOIRE VAGABONDE DU CINÉMA
  • Auteurs : Vincent Amiel et José Moure
  • Éditions : Vendémiaire
  • Date de parution : 30 octobre 2020 (disponible à l’achat en ligne sur la fiche du livre avec livraison des commandes assurée)
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 616 pages
  • Tarif : 29 €

Commentaires

A la Une

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Une série sur Buster Keaton en préparation avec Rami Malek, par le réalisateur de The Batman

Un projet de série sur la vie de Buster Keaton réalisé par Matt Reeves, avec Rami Malek dans le rôle-titre,… Lire la suite >>

Tron 3 : Un nouveau film en route avec Jared Leto et le réalisateur de Maléfique 2

Après une première tentative de suite à Tron : L’Héritage par Joseph Kosinski, Disney confirme la mise en chantier de… Lire la suite >>

Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts