Livre / Le roman de Godard : critique

Publié par Jacques Demange le 13 octobre 2020

Résumé : Michel Vianey dresse un portrait de Jean-Luc Godard à la fois tendre et espiègle. Venu couvrir le tournage du Mépris pour L’Express, Vianey décide de faire, de JLG, un livre. Il le suit, interroge Anna Karina, puis s’arrête longuement sur le tournage du film Masculin féminin (1966). Jean-Pierre Léaud, Chantal Goya ou Marlène Jobert y côtoient Brigitte Bardot, le chef opérateur Willy Kurant, la monteuse Agnès Guillemot, sans oublier un assistant réalisateur nommé Pascal, et qui n’est autre que Pascal Aubier auquel David da Silva consacré un ouvrage intitulé Le Dormeur, et qui paraît conjointement avec ce Roman de Godard.

♥♥♥♥♥

 

Le roman de Godard

Le roman de Godard

Paru pour la première fois en 1967 (sous le titre En attendant Godard chez Grasset), l’ouvrage de Michel Vianey, journaliste, scénariste et réalisateur, séduit par sa prose insolite. Entre témoignage et roman, l’auteur raconte sa rencontre avec Godard, puis leur relation établie entre les confidences à demi-cachées et les non-dits pleins de vérité. Car ce qui ressort de la lecture de ce carnet de voyages, c’est le caractère insaisissable d’une figure fuyante et émouvante dont Vaney a su capter l’énergie, les incertitudes et les multiples paradoxes. Godard donc qui se dédouble à l’écrit et impose son style aux images. Godard qui se joue du petit monde du cinéma, feint de consentir aux codes pour mieux s’en échapper. Un Godard que le cinéphile connaît, regard dissimulé derrière ses lunettes noires, faconde distillée avec soin à travers le rebondissement des aphorismes qui ponctuent chacune de ses sorties médiatiques. Godard, certes, mais pas seulement. Car Vianey s’intéresse plutôt à Jean-Luc (qui emprunte ici le patronyme d’Edmond). Un homme frappé par la solitude d’une rupture amoureuse, buvant silencieusement son café, hésitant sur la (dé)marche à suivre. Entre Godard et Edmond, un univers gravite. Ce sont les producteurs, les machinistes, les comédiens, les amis, les connaissances. Vianey les rencontre, discute avec eux, décrit leur comportement et réactions face à la personnalité changeante et vibrante de l’homme qui les a réunis. Entre le tournage du Mépris et celui de Masculin féminin, un choc se produit ou plutôt se poursuit. La fin de la romance avec Anna Karina n’efface pas le sentiment qui continue d’alimenter la tristesse d’Edmond et la fièvre créatrice de Godard. Le talent de Vianey tient à la témérité de son écriture. Sans abandonner le ton de la chronique, l’auteur l’approfondit d’une poétisation propre au souvenir. Le rythme est syncopé, haletant, le récit parfaitement mené. Des scènes tournées à l’envers du décor, Vianey trace des traits d’union sans cesse détournés de leur point d’origine. Le mot, souvent juste, s’ouvre à différents horizons et visages que reconnaît d’abord le lecteur (Karina, Jean-Pierre Léaud, Brigitte Bardot, Marlène Jobert, Chantal Goya…) avant d’accepter le fait accompli que lui impose l’auteur : de JLG tout reste encore à découvrir.

 

 

 

  • LE ROMAN DE GODARD
  • Auteur : Michel Vianey
  • Édition : Marest Éditeur
  • Date de parution : 6 octobre 2020
  • Première parution : 1967
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 192 pages
  • Tarif : 17 €

Commentaires

A la Une

Un biopic sur Richard Pryor en projet chez MGM

La vie du comédien et pionnier de l’humour afro-américain Richard Pryor sera adaptée en film. La réalisation, l’écriture et la… Lire la suite >>

Jessica Chastain et Oscar Isaac rejoueront Scènes de la vie conjugale de Bergman pour HBO

HBO prépare un remake en série de Scènes de la vie conjugale d’Ingmar Bergman. Jessica Chastain et Oscar Isaac sont… Lire la suite >>

Bride : Scarlett Johansson dans un nouveau drame de science-fiction

Le réalisateur chilien Sebastian Lelio dirigera Scarlett Johansson dans Bride, un drame de science-fiction, librement inspiré du classique La Fiancée… Lire la suite >>

La Famille Addams de retour à la télévision sous la direction de Tim Burton ?

La famille la plus macabre d’Amérique va revenir hanter les écrans de télévision, et s’apprête à accueillir un nouveau membre,… Lire la suite >>

Jared Leto reprend le rôle du Joker pour le Zack Snyder’s Justice League

La nouvelle version de Justice League retravaillée par Zack Snyder incluera des scènes inédites. Le Joker y fera une apparition… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts