Série / Les Maîtres de l’Univers – Révélation : critique

Publié par Jacques Demange le 6 août 2021

Synopsis : 35 ans après la fin de la série originale, Musclor et ses compagnons d’armes font leur retour pour livrer bataille aux féroces hordes de Skeletor. Teela réunit l’équipe pour résoudre le mystère de l’Épée de Pouvoir dans une course contre la montre pour restaurer Eternia et empêcher la fin de l’univers.

♥♥♥♥

 

Les Maitres de lunivers reveletion - affiche

Les Maîtres de l’Univers : Révélation – affiche

Conçue à l’origine comme un simple produit marketing supposé accompagner la promotion d’une nouvelle collection de figurines Mattel, la série d’animation Les Maîtres de l’Univers (1983-1984) dépassa rapidement les attentes initiales de son commanditaire. En créant de nouveaux personnages (parmi lesquels le célèbre He-Man, plus connu sous son sobriquet français : Musclor), la production finit par prendre le pas sur son modèle, suscitant un grand enthousiasme auprès du public anglo-saxon puis francophone. Associant avec bonheur les codes de l’heroic fantasy avec les conventions de l’animation de l’époque, la série se proposait comme une sorte de Saint Seiya transposé dans le monde de Conan le Barbare. Lorgnant du côté de l’anime japonais tout en préservant le réalisme physionomiste propre au dessin animé occidental, Les Maîtres de l’Univers a su conserver une place particulière dans le cœur des jeunes spectateurs de l’époque, bénéficiant de l’aura nostalgique propre à toute œuvre fédératrice. Pas étonnant alors qu’à l’instar d’un grand nombre de séries de l’époque, Les Maîtres de l’Univers ait profité de réadaptations au fil des décennies suivantes (He-Man, le héros du futur au début des années 1990 puis He-Man and the Masters of the Universe en 2002). La présente production s’inscrit clairement dans cet esprit de relance. Supervisée par l’acteur-réalisateur Kevin Smith (Clerks : Les Employés modèles ; Dogma ; Jay et Bob contre-attaquent ; Zack et Miri font un porno…) cette nouvelle mouture a su éviter avec intelligence la tentation de la réactualisation ou de la variation pour privilégier la forme de l’hommage respectueux.

 

Les Maitres de lUnivers - Revelation

Les Maîtres de l’Univers – Révélation

 

Pleinement ravivé, l’esprit de la série originelle convaincra sans problème les inconditionnels de la première heure et les nouveaux spectateurs. Les personnages du passé ressuscitent devant nos yeux, comme si le temps n’avait eu aucune emprise sur leur apparence et leur destinée. Le plaisir pris à retrouver l’ambiance particulière de la saga est pourtant bien vite dépassé par l’attention qu’impose la découverte de ces nouvelles aventures. Le principe du reboot fonctionne à plein et les quelques quarante années qui nous séparent de son modèle assurent son efficacité dramaturgique.

 

Mais c’est aussi par son exigence que Les Maîtres de l’Univers : Révélation réussit à nous convaincre. À l’écriture scrupuleuse des cinq premiers épisodes (cinq autres seront diffusés au courant de l’année) s’ajoute une volonté de conserver l’esprit visuel de la franchise. Si les images de synthèse font leur apparition, leur usage se limite au strict minimum et évite l’anthropomorphisme pour se focaliser sur la composition d’éléments du décor ou l’amplification de moments spectaculaires.

 

Sans totalement se soumettre à la mode rétro, les compositions profitent du traitement numérique pour reconduire le réalisme de l’animation en deux dimensions. Assurant son autonomie, cette version des Maîtres de l’Univers mérite pleinement d’être appréciée à sa juste valeur.

 

 

 

  • LES MAÎTRES DE L’UNIVERS : RÉVÉLATION (Masters Of The Universe: Revelation)
  • Diffusion : Depuis le 23 juillet 2021
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Création : Kevin Smith
  • Réalisation : Adam Conarroe et Patrick Stannard
  • Avec les voix de : Chris Wood, Mark Hamill, Sarah Michell Gellar, Liam Cunningham, Lean Headey, Diedrich Baber, Alicia Silverstone, Stephen Root, Griffin Newman, Susan Eisenberg, Kevin Michael Richardson, Kevin Conroy, Henry Rollins, Jason Mewes
  • Scénario : Kevin Smith, Marc Bernardin, Éric Carrasco, Diya Mishra, Tim Sheridan
  • Production : Susan Corbin
  • Musique : Bear McCreary
  • Durée : 25 minutes par épisode

 

Commentaires

A la Une

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intrigant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts