Pray Away – désirs martyrisés de Kristine Stolakis : critique

Publié par Jacques Demange le 5 août 2021

Synopsis : Dans les années 1970, cinq hommes tourmentés par leur homosexualité, qu’ils estiment incompatible avec leur foi évangélique, initient un cours d’études bibliques pour s’entraider et renoncer à leur « mode de vie ». Plus de 25 000 lettres d’appel à l’aide plus tard, Exodus International voit le jour. Il s’agit de la plus grande organisation de thérapie de conversion au monde, et aussi de la plus controversée. Mais ses leaders ont un secret : leur propre « attirance pour les personnes du même sexe » n’a jamais disparu.

♥♥♥♥

 

Pray Away - Desirs martyrises - affiche

Pray Away – Désirs martyrisés

Avec sa voix fluette et son allure de gentil ours, Jeffrey interpelle des passants dans la rue pour les inviter à prier à ses côtés. Entre ses mains une pancarte sur laquelle sont épinglées des photographies le représentant arborant une perruque et du maquillage. Jeffrey y trouve la cause de sa ferveur religieuse. Grâce à Jésus, explique-t-il, il serait parvenu à échapper à son identité transgenre. À l’évidence, le sujet de Pray Away n’aurait pu se situer ailleurs qu’aux États-Unis. Les notions de « renaissance » et d’ « intégration » font irrémédiablement partie de la culture nord-américaine, se retrouvant à la fois à l’origine de son Histoire et de ses mythes les plus tenaces. Parmi ces derniers, le sacro-saint melting-pot supposée faire de chaque différence (ethnique, religieuse) l’élément essentiel d’un horizon commun. Se fondre dans la masse pour se faire accepter, voilà ce que suggère en substance cette idéologie plus sensible au manichéisme réducteur qu’à la prise en compte des nuances. En choisissant de se focaliser sur le parcours d’anciens (re)convertis qui ont choisi de se détourner de leur orientation sexuelle pour s’accorder au déni promulgué par l’Église, le documentaire de Kristine Stolakis déconstruit ce système qui cherche à faire revenir ses brebis galeuses dans le droit chemin.  Alors que Jeffrey profite des réseaux sociaux pour partager son expérience, le rythme apaisant de sa voix répondant aux supplications de parents affolés par la sexualité de leur progéniture, les propos des intervenants revenus de la lumière accompagnent les images d’archive pour décrire le fonctionnement de ce phénomène.

 

 Pray Away

Pray Away: Désirs martyrisés – Netflix

 

Le fanatisme religieux se couple d’une pseudo-approche scientifique qui, à grands coups de formules tapageuses et de thérapies de groupe, privilégie les schémas comportementalistes sur la raison propre aux sentiments. Pointant du doigt sans juger, le documentaire se laisse porter par la force de ces témoignages qui s’opposent aux discours officiels des organisations chrétiennes qui, à l’instar de celle de Jeffrey, n’hésitent pas à médiatiser la parole de leurs repentis et à jouer avec les peurs de leurs adeptes pour rejeter l’expression de toute différence. La narration épouse ainsi le point de vue de ces identités souvent complexes, voguant entre la foi et l’acceptation de soi. En décrivant les dérives politiques de ces mouvements, le documentaire finit par représenter la minorité décriée comme une majorité silencieuse apte à se fédérer autour de valeurs communes pour mieux redéfinir l’esprit de leur nation.

 

 

 

  • PRAY AWAY : DÉSIRS MARTYRISÉS
  • Diffusion : depuis le 3 août 2021
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Kristine Stolakis
  • Production : Kristine Stolakis, Anya Rous, Jessica Devaney
  • Photographie : Melissa Langer
  • Montage : Carla Gutierrez
  • Durée : 101 minutes 

 

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts