Britney vs Spears de Erin Lee Carr et Jenny Eliscu : critique

Publié par Jacques Demange le 29 septembre 2021

Résumé : Entre entretiens exclusifs et documents confidentiels, la journaliste Jenny Eliscu et la cinéaste Erin Lee Carr enquêtent sur le combat de Britney Spears pour sa liberté.

♥♥♥♥

 

Britney vs Spears - affiche

Britney vs Spears – affiche

La « Britney Mania » est toujours omniprésente. Quelques mois après la sortie de Framing Britney Spears (Samantha Stark) sur Amazon Prime Video, c’est à présent Netflix qui propose à ses abonnés un documentaire revenant sur les récents déboires de la diva de la pop. À travers l’actualité de sa mise en tutelle et de sa levée prochaine, Britney vs Spears, réalisé par Erin Lee Carr en collaboration avec la journaliste Jenny Eliscu, propose un portrait composite d’une chanteuse dont la célébrité se rapproche plus du chemin de croix que de la « sucess story » à l’américaine. Netflix touch oblige, le film ne se contente pas de revenir sur le parcours tumultueux de Spears, mais s’appuie sur les témoignages de ses proches pour comprendre comment s’est progressivement écaillé le vernis rutilant de son image de star.  Car de Spears, l’adolescent(e) du début des années 2000 et le/la jeune adulte des années 2010 se rappelle à la fois les mélodies entêtantes accompagnées de danses lascives que les pétages de plomb hors-normes qui firent la une des tabloïdes du monde entier. À travers les commentaires des intervenants et le recours à de nombreuses archives, Britney vs Spears cherche à déterminer les causes de cette folie supposée. Si les fans de la chanteuse ont longtemps crié à sa libération, revendication à laquelle adhère visiblement le film, la réalité de son environnement est clairement mis en cause. De Britney à Spears s’apposent une série d’images qui finirent par faire oublier la première au profit de la seconde. Surmédiatisée dès ses 16 ans, la star adolescente se voit rapidement dépossédée de son identité.

 

Britney Spears

Britney Spears

 

Les croisements entre vie privée et vie publique sont incessants et finissent par relever d’un rapport schizophrénique. Preuve parmi tant d’autres : la relation amoureuse de la chanteuse avec un paparazzi qui raconte le calvaire d’une vie commune placée sous le signe d’une dépendance totale aux regards des autres, que ce soit celui d’un public toujours plus friand de frasques ou celui d’un environnement familial destructeur. Britney vs Spears insiste alors sur la candeur de Britney qui n’a jamais su ou pu se ressaisir de sa double-personnalité.

 

Au-delà du cas exemplaire de Spears, le documentaire cherche à analyser les débordements des mises sous tutelles. L’entretien avec le psychiatre qui participa à l’expertise de la chanteuse se veut particulièrement éloquent. Le spectateur prend conscience du flou qui entoure ces procédures qui permettent moins le rétablissement d’individus fragilisés qu’elles peuvent profiter à des personnes malintentionnées. Ce qui se révèle en définitive est la symbolique qui se rattache à la figure de Britney Spears. D’icône musicale, la chanteuse est devenue la représentante des failles d’un système à la fois culturel, médiatique et juridique dont le présent documentaire propose une représentation d’ensemble particulièrement intéressante.

 

 

 

  • BRITNEY VS SPEARS
  • Diffusion : depuis le 28 septembre 2021
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Erin Lee Carr
  • Scénario : Jenny Eliscu
  • Production : Kate Barry, Erin Lee Carr, Sarah Gibson
  • Photographie : Shane Sigler et Megan Stacey
  • Montage : Jason Sager et Tim K. Smith
  • Musique : Ionaa Gika et Leopold Ross
  • Durée : 1 h 33

 

Commentaires

A la Une

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts