Le Dernier Duel de Ridley Scott : critique

Publié par CineChronicle le 12 octobre 2021

Synopsis : Au XIVe siècle dans le royaume de France, le chevalier Jean de Carrouges, de retour après une expédition militaire, retrouve son épouse, Marguerite de Thibouville. Celle-ci accuse l’écuyer Jacques Le Gris, vieil ami du chevalier, de l’avoir violée. L’homme se dit innocent. Un « procès par le combat » est décidé entre le chevalier et l’écuyer, pour déterminer la vérité. Si le mari perd le duel, la femme sera également brûlée vive pour fausse accusation.

♥♥♥♥♥

 

Le Dernier Duel - affiche

Le Dernier Duel – affiche

Resté sur le très nihiliste et tout aussi conspué Alien : Covenant, Ridley Scott revient en trombe en cette période de fin de pandémie. Avant le très attendu House Of Gucci en novembre, voici son Dernier Duel. Adapté du livre d’Eric Jager, Le Dernier Duel : Paris, 29 décembre 1386, le film raconte la lutte Carrouges-Legris, qui fut, en 1386, l’une des dernières batailles judiciaires de l’histoire de France. Au vu de ce choix scénaristique, on est tenté de dresser un parallèle avec Les Duellistes, premier long-métrage du réalisateur sorti en 1977, qui relatait un duel à l’ère napoléonienne, et qui avait été lui aussi tourné en Dordogne. Pour son retour dans l’histoire de France, Ridley Scott s’applique toujours autant dans sa reconstitution, que ce soit les costumes, les coiffures ou bien les décors sublimes de Sarlat, qui relèvent le niveau par rapport aux scènes situées dans un Paris trop suintant de numérique. Un point particulier tend cependant à prouver que le temps a passé depuis les débuts du réalisateur au cinéma : la désaturation très forte des couleurs, qui donne une image terne, sombre, à l’image de la vision du monde de Scott dans ses derniers films. Matt Damon joue ici Jean de Carrouges, un chevalier usé par la vie, la guerre et les intrigues courtisanes, qui se marie pour essayer d’étendre son domaine et d’assurer la pérennité de sa famille. Face à lui, Adam Driver incarne Jacques Le Gris, un écuyer futé qui réussit à faire son nid dans la bourgeoisie locale, tout en gardant son propre intérêt comme priorité absolue. Il s’attire l’amitié -et donc la protection- du très libertin comte Pierre II d’Alençon, campé par un Ben Affleck qui, comme Matt Damon, tombe assez rapidement dans le surjeu, quitte même à lâcher dans le film un très anachronique « putain ! ».

 

Adam Driver et Matt Damon - Le Dernier Duel

Adam Driver et Matt Damon – Le Dernier Duel

 

Mais surtout, il y a Marguerite de Carrouges, incarnée toute en nuances par Jodie Comer. Véritable cœur de l’intrigue, elle permet de remettre l’origine de ce duel au centre de l’attention. Celui supposé résoudre la dispute entre Carrouges et Le Gris ; le premier accusant le second d’avoir violé son épouse. Le film se pose donc en procès de cette accusation via une triple exposition du récit. On découvre d’abord « la vérité selon Carrouges », « la vérité selon Le Gris », et enfin « la vérité selon Dame Marguerite », avec une insistance sur « la vérité », signant le parti pris du film. 

 

Malmenée au milieu de cette bataille d’egos de mâles dominants dont la résonance est très actuelle, Marguerite éclaire par son récit la compréhension de l’histoire. On réalise que Le Gris a eu un comportement bien plus violent qu’il ne se le représentait lui-même. On comprend que Carrouges a bien moins d’empathie envers son épouse que ce qu’il croit.

 

Jodie Comer - Le Dernier Duel

Jodie Comer – Le Dernier Duel

 

Si le procédé ne date pas d’hier, il se révèle toujours aussi efficace pour générer des rebondissements. C’est même sa force première, en plus de l’impressionnante querelle qui se conclut dans le sang et la boue. Car outre ces deux points forts, ce Dernier Duel, dans la continuité des derniers films de Ridley Scott, est un nouveau prétexte pour le réalisateur d’étaler sa vision sombre et nihiliste de l’Homme. La fin en demi-teinte ne réhabilite pas totalement la victime, laissant le spectateur dans un ressenti contrasté. On se retrouve partagé entre le plaisir du grand spectacle visuel et le côté plus sombre et encore trop actuel du scénario.

 

Théotime Roux

 

 

 

  • LE DERNIER DUEL (The Last Duel)
  • Sortie salles : 13 octobre 2021
  • Réalisation : Ridley Scott
  • Avec : Matt Damon, Adam Driver, Jodie Comer, Ben Affleck, Harriet Walter, Nathaniel Parker, Sam Hazeldine, Michael McElhatton, Alex Lawther, Zoé Bruneau…
  • Scénario : Ben Affleck, Matt Damon & Nicole Holofcener
  • Production : Jennifer Fox, Ridley Scott, Nicole Holofcener & Kevin J. Walsh
  • Photographie : Dariusz Wolski
  • Montage : Claire Simpson
  • Décors : Arthur Max
  • Musique : Harry Gregson-Williams
  • Distribution : The Walt Disney Company France
  • Durée : 2 h 32

 

Commentaires

A la Une

Jared Leto dans la peau de Karl Lagerfeld

Un biopic sur la vie du célèbre couturier Karl Lagerfeld est actuellement en préparation, et ce n’est autre que Jared… Lire la suite >>

Pacifiction : une bande annonce pour le thriller à Tahiti d’Albert Serra

Les films du losange a livré des images de Pacifiction – Tourment sur les îles, le nouveau film d’Albert Serra,… Lire la suite >>

Megalopolis : Le tournage du prochain Coppola commence cet automne

Francis Ford Coppola a terminé le casting de Megalopolis, son drame épique qu’il va tourner cet automne en Géorgie.  … Lire la suite >>

Dune – The Sisterhood : Emily Watson et Shirley Henderson au casting de la série d’HBO Max

Emily Watson et Shirley Henderson seront les têtes d’affiche de la série Dune : The Sisterhood, un préquel de Dune… Lire la suite >>

Diane Kruger en Marlène Dietrich dans la série de Fatih Akin

En 2017, Diane Kruger remportait le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes pour son rôle dans In the fade…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 229 620 2 564 979
2 SMILE 226 686 1 226 686
3 JUMEAUX MAIS PAS TROP ! 210 444 1 210 444
4 SANS FILTRE 179 786 1 179 786
5 UNE BELLE COURSE 117 217 2 297 251
6 THE WOMAN KING 100 875 1 100 875
7 LES ENFANTS DES AUTRES 97 702 2 240 104
8 DON'T WORRY DARLING 91 621 2 242 893
9 REVOIR PARIS 82 084 4 457 404
10 KOMPROMAT 81 146 4 549 675

Source: CBO Box office

Nos Podcasts