Livre / Anime Architecture : critique

Publié par Jacques Demange le 30 octobre 2021

Résumé : Regroupant d’époustouflantes illustrations de paysages urbains, Anime Architecture est un voyage spectaculaire à travers les bâtiments et mégalopoles créés par certains des illustrateurs et réalisateurs les plus respectés de l’animation japonaise. Conçu en collaboration directe avec les studios à l’origine de ces chefs-d’œuvre, ce volume est à la fois une célébration de décors cinématographiques mémorables et une invitation dans les coulisses de scènes emblématiques.

♥♥♥♥

 

Anime Architecture - livre

Anime Architecture – livre

En interrogeant l’arrière-plan de certains grands fleurons du dessin animé japonais, Stefan Riekeles, spécialiste des représentations architecturales de l’anime, dévoile un élément trop souvent mésestimé par les amateurs du cinéma (d’animation). Le décor donc, dont l’auteur cible les émanations urbaines et futuristes à travers sept productions en particulier : Akira (Katsuhiro Otomo, 1988), Patlabor (Mamoru Oshii, 1989) et Patlabor 2 (Mamoru Oshii, 1993), Metropolis (Rintaro, 2001), Ghost in the Shell (Mamoru Oshii, 1995), Amer Béton (Michael Arias et Hiroaki Ando, 2006), Evangelion 1.0 (Masayuki et Kazuya  Tsurumaki, 2007) et Evangelion 2.0 (Masayuki et Kauza Tsurumaki, 2009). Si cette sélection ne vise pas l’exhaustivité, Riekeles s’en explique par un choix de critères judicieux et cohérents. D’abord par son intérêt pour la ville et son rapport avec ses modèles réels ; ensuite par sa volonté de se focaliser sur les techniques de l’animation traditionnelle associées ou non à celles du numérique ; enfin, par la recherche de sources, l’ouvrage proposant la reproduction de nombreux travaux préparatoires et planches d’origine dont la maison Mana Books restitue la beauté du trait et la force primitive des couleurs à travers une mise en page de qualité. C’est donc à un authentique travail de fouille auquel s’est attelé Riekeles qui ne se contente pas d’exposer ses trouvailles mais les commente à travers une recontextualisation des films et une description précise, quoique concise, des illustrations choisies. Si l’on aurait pu souhaiter que l’auteur pousse parfois plus loin ses analyses en creusant notamment des pistes d’interprétation esthétiques, une vaste introduction éclaire les caractéristiques techniques du design, des layouts et des décors, ainsi que la fonction des directeurs artistiques.

 

Ces définitions que relaye la présence d’un glossaire fourni permettent d’enrichir l’Histoire du cinéma d’animation japonais par la réhabilitation de certaines figures de l’ombre. Cette découverte s’accomplit encore à travers l’étude de chaque production. Si Riekeles note la présence de modèles déjà bien connus du grand public (le Métropolis de Fritz Lang et Blade Runner de Ridley Scott en tête), ses références s’orientent aussi vers la culture artistique japonaise, et l’architecture en particulier, permettant de renouveler le regard que l’on porte sur ces films depuis longtemps consacrés par les aficionados de l’anime.

 

Difficile donc de ne pas se montrer enthousiastes face à cette somptueuse recherche qui appelle la présence d’un second tome consacré à d’autres motifs architecturaux et à d’autres maîtres de l’animation nippone.

 

 

 

  • ANIME ARCHITECTURE. MONDES IMAGINAIRES ET MÉGALOPOLES INFINIES
  • Auteur : Stefan Riekeles
  • Traduction : Laurent Laget
  • Éditions : Mana Books
  • Date de parution : 7 octobre 2021
  • Langues : Français et Anglais (sous le titre Anime Architecture : Imagined Worlds and Endless Megacities paru en 2020 chez Thames & Hudson)
  • Format : 256 pages
  • Tarifs : 34,90 €

Commentaires

A la Une

Disclaimer : Cate Blanchett et Kevin Kline dans une série d’Alfonso Cuarón

Apple continue d’attirer de grands noms sur sa plateforme de streaming en offrant une série à Alfonso Cuarón qui dirigera… Lire la suite >>

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 526 906 1 526 906
2 LES BODIN'S EN THAILANDE 330 688 2 910 869
3 HOUSE OF GUCCI 293 474 1 293 474
4 ALINE 191 109 3 1 087 526
5 LES ETERNELS 123 205 4 1 579 070
6 RESIDENT EVIL : BIENVENUE A RACCOON CITY 110 288 1 110 288
7 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 102 040 2 260 962
8 DE SON VIVANT 90 106 1 90 106
9 SUPREMES 77 095 1 77 095
10 AMANTS 72 186 2 208 189

Source: CBO Box office

Nos Podcasts