Vangelis

Vangelis

Décédé le 17 mai 2022, le compositeur grec, pionnier de la musique électronique et largement connu pour ses musiques de films, est décédé des suites du Covid-19 à l’âge de 79 ans.

 

 

 

Vangelis, de son vrai nom Evángelos Odysséas Papathanassíou, est un musicien autodidacte. D’abord sensible au jazz, puis au rock progressif, ce natif d’Agría en Grèce commence à composer des bandes originales dès 1970, pour des films et documentaires.

 

C’est grâce à l’un d’eux, L’Opéra sauvage de Frédéric Rossif, et à son album solo China, que le producteur David Puttnam fait le choix surprenant de l’engager pour son drame sportif d’époque, Chariots de feu d’Hugh Hudson. En 1981, la renommée de Vangelis devient mondiale et le thème du film gravé dans les mémoires.

 

Il remporte, l’année suivante l’Oscar de la meilleure musique de film mais refuse d’assister à la cérémonie : « Ils m’ont mis beaucoup la pression pour que j’aille en Amérique pour récupérer la statuette », a-t-il déclaré à un journaliste britannique de l’époque. « Mais je n’aime pas être poussé, surtout pour ça. Je déteste l’idée de compétition. ».

 

Le compositeur deviendra immédiatement en vogue et attire l’attention de Ridley Scott qui lui confie son prochain film de science-fiction, Blade Runner. Le succès est également au rendez-vous grâce au mélange entre musique classique et synthétiseur qui accompagne l’ambiance sombre du film.

 

Vangelis enchaîne ensuite les projets avec Missing de Costa-Gavras, 1492 : Christophe Colomb de Ridley Scott, Alexandre d’Oliver Stone, ainsi que de nombreux documentaires. En 2002, il composera l’hymne de la Coupe du monde de football et participera à des collaborations avec la NASA et l’Agence spatiale européenne afin d’accompagner des missions de sondes.

 

Préférant le travail en studio aux interviews, Vangelis a été un véritable défenseur de la musique électronique : « Les gens disent que le synthétiseur est une machine, et non un son naturel. Tout est naturel. Le premier instrument construit – une flûte ou peut-être un tam-tam – était une machine à créer du son. Les instruments acoustiques conventionnels, comme une guitare, sont fantastiques, mais limités et produisent toujours le même type de son. [Le synthétiseur] permet d’aller au-delà de ce que nous connaissons. Vous pouvez partir d’un bip, et développer toute une gamme de sons avec des variations infinies. C’est incroyable. »

 

Emilie Bollache

 

 

Commentaires

A la Une

Pacifiction : une bande annonce pour le thriller à Tahiti d’Albert Serra

Les films du losange a livré des images de Pacifiction – Tourment sur les îles, le nouveau film d’Albert Serra,… Lire la suite >>

Megalopolis : Le tournage du prochain Coppola commence cet automne

Francis Ford Coppola a terminé le casting de Megalopolis, son drame épique qu’il va tourner cet automne en Géorgie.  … Lire la suite >>

Dune – The Sisterhood : Emily Watson et Shirley Henderson au casting de la série d’HBO Max

Emily Watson et Shirley Henderson seront les têtes d’affiche de la série Dune : The Sisterhood, un préquel de Dune… Lire la suite >>

Diane Kruger en Marlène Dietrich dans la série de Fatih Akin

En 2017, Diane Kruger remportait le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes pour son rôle dans In the fade…. Lire la suite >>

Le Flic de Beverly Hills 4 : Kevin Bacon rejoint le casting du film Netflix

Le quatrième épisode de la fameuse saga policière prend forme doucement mais sûrement, avec l’arrivée de Kevin Bacon.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 229 620 2 564 979
2 SMILE 226 686 1 226 686
3 JUMEAUX MAIS PAS TROP ! 210 444 1 210 444
4 SANS FILTRE 179 786 1 179 786
5 UNE BELLE COURSE 117 217 2 297 251
6 THE WOMAN KING 100 875 1 100 875
7 LES ENFANTS DES AUTRES 97 702 2 240 104
8 DON'T WORRY DARLING 91 621 2 242 893
9 REVOIR PARIS 82 084 4 457 404
10 KOMPROMAT 81 146 4 549 675

Source: CBO Box office

Nos Podcasts