Série / Dahmer – Monstre : critique

Publié par CineChronicle le 29 septembre 2022

Résumé : En 1991, à Milwaukee, Jeffrey Dahmer est arrêté par la police. Les enquêteurs découvrent plusieurs cadavres démembrés dans son appartement, des os et de nombreux restes humains. Quelques années plus tôt, en 1966, le jeune Jeff vit une enfance compliquée dans sa famille. Ses parents se déchirent sous ses yeux et finissent par se séparer quelques années plus tard. Jeffrey se retrouve alors seul.

♥♥♥♥♥

 

Dahmer Monstre - affiche

Dahmer Monstre – affiche

Dans les années 90, les États-Unis découvrent avec horreur le tueur en série Jeffrey Dahmer, un jeune homme étrange et en apparence sans problème qui se révèle être un tueur en série cannibale et nécrophile. Autant que les macabres découvertes dans son appartement, ce sont les inactions de la police, maintes fois alertée par ses voisins, qui sèment la discorde et révèlent une fois de plus le racisme qui gangrène ce pays. Dahmer : Monstre, l’histoire de Jeffrey Dahmer, Ryan Murphy et Ian Brennan livre plus qu’une étude d’un des plus célèbres tueurs en série américains. Il s’agit d’un véritable regard sur un pays, sa société et surtout ses failles, jusque dans les instances les plus hautes, qui ont permis à Jeffrey Dahmer de sévir durant deux décennies. L’un des reproches qui peut être fait lorsqu’un film ou une série retrace l’itinéraire sanglant d’un meurtrier est d’en faire l’apologie. Une direction que les créateurs de Dahmer ont heureusement évitée. Plutôt que de faire un récit linéaire et chronologique de la vie du Cannibale de Milwaukee, les deux premiers épisodes de la série reviennent sur deux victimes distinctes. D’abord, celle qui lui échappera et dévoilera au grand jour l’étendue de sa monstruosité en 1991. Puis, celle qui dévoile les circonstances qui lui ont permis d’agir en toute impunité, et ce malgré les multiples appels à l’aide de ses voisins ou victimes échappées. En effet, dans les années 1970-90, l’Amérique reste empreinte de racisme et d’homophobie. Un mode de pensée qui va permettre à Jeffrey Dahmer, meurtrier impudent, de chasser dans un bar à côté de son appartement où il ramène ses victimes pour les droguer et les tuer. La conservation de certaines parties des corps va produire une odeur dont vont se plaindre de nombreux voisins. Des alertes ignorées par la police qui se refusent à prendre des appels de personnes de couleur dans un quartier défavorisé de la ville.

 

Evan Peters - Dahmer Monstre

Evan Peters – Dahmer Monstre

 

Le fait de présenter aux spectateurs en deux épisodes le mode opératoire de Jeffrey Dahmer et l’aveuglement de la police permet de garder en mémoire la nature du personnage que l’on va suivre à partir de là, dans un rythme plus chronologique. De la grossesse sous médicaments de sa mère à la volonté de son père de lui venir en aide. Une enfance passée rapidement pour se concentrer sur la trajectoire de Jeffrey Dahmer depuis son premier meurtre.

 

La série ne cherche pas à expliquer son comportement ou à attendrir. Son intérêt se situe dans le contexte de ses tueries. L’emprise de l’industrie pharmaceutique, la vente libre d’alcool, une police et une justice partiales en fonction de la couleur de peau des prévenus, etc. Tous ses éléments sont la véritable histoire de Dahmer. En ce sens, aucun meurtre n’est montré à l’écran. Un soin est apporté aux sons, à la lumière jaunâtre qui entoure le psychopathe dans ses pulsions macabres, ainsi qu’à la montée en tension à partir du moment où il repère sa prochaine victime.

 

Shaun J Brown et Evan Peters - Dahmer Monstre

Shaun J. Brown et Evan Peters – Dahmer Monstre

 

À partir de la moitié de la série, le récit délaisse Jeffrey Dahmer pour se focaliser sur ceux qui ont eu le malheur de croiser sa route. L’épisode six fait l’effet d’un répit de courte durée à la fin inévitablement tragique qui rappelle que ce ne sont pas seulement 17 hommes qui ont été tués, mais des familles entières et des communautés traumatisées par l’impunité des actions de cet homme blanc aux privilèges acquis, malgré les preuves contre lui.

 

Ainsi, tout comme les policiers qui ont refusé d’entendre le témoignage de Glenda Cleveland, il faut attendre les derniers épisodes de Dahmer pour avoir le récit glaçant et à charge de sa voisine. Car, l’histoire ne s’arrête pas après l’arrestation de Jeffrey Dahmer. Son ombre et ses conséquences continuent de persécuter les minorités auxquelles il a montré que leurs droits ne sont pas égaux aux autres. De l’autre côté, les « blancs » éprouvent une fascination et une curiosité morbide pour ce personnage.

 

Mue par une volonté de savoir qui est responsable de ses agissements, la société cherche un coupable pour éviter de se blâmer. Très vite, le nom des victimes se perd dans la notoriété de Jeffrey Dahmer. Un acte impardonnable pour Ryan Murphy et Ian Brennan qui tentent de leur rendre une vie, une famille et une histoire en dehors de ce malade, incarné à la perfection par Evan Peters, à la fois doux et terrifiant.

 

Emilie Bollache

 

 

 

  • DAHMER – MONSTRE : L’HISTOIRE DE JEFFREY DAHMER (Dahmer – Monster: The Jeffrey Dahmer Story)
  • Diffusion : depuis le 21 septembre 2022
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Créateur : Ryan Murphy et Ian Brennan
  • Avec : Evan Peters, Michael Learned, Molly Ringwald, Richard Jenkins, Niecy Nash, Michael Beach, Shaun J. Brown, Colby French, Mac Brandt, Scott Michael Morgan, Josh Braaten, Penelope Ann Miller…
  • Saisons : 1
  • Durée : 10 épisodes de 50 à 60 minutes

 

Commentaires

A la Une

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Copenhagen Cowboy : Un nouveau trailer coloré et énigmatique pour la série de Nicolas Winding Refn

La nouvelle série du réalisateur de Drive, à destination de Netflix, se dévoile un peu plus à travers une envoûtante… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 392 564 3 2 810 290
2 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 201 751 7 2 024 616
3 COULEURS DE L'INCENDIE 129 914 3 620 671
4 LE MENU 124 279 1 124 279
5 RESTE UN PEU 113 050 2 265 745
6 LES MIENS 98 004 1 98 004
7 MASCARADE 77 221 5 798 310
8 LES FEMMES DU SQUARE 66 258 2 172 086
9 ARMAGEDDON TIME 60 612 3 309 249
10 NOVEMBRE 58 451 8 2 298 497

Source: CBO Box office

Nos Podcasts