Glass Onion de Rian Johnson : critique

Publié par CineChronicle le 25 décembre 2022

Synopsis : Direction la Grèce pour le célèbre détective Benoit Blanc, qui doit élucider un mystère entourant un milliardaire de la technologie et son groupe d’amis hauts en couleur.

♥♥♥♥♥

 

Glass Onion - affiche

Glass Onion – affiche

En 2019, Rian Johnson apportait un vent de fraîcheur au film d’enquête à la mode Cluedo avec À Couteaux Tirés, une comédie policière délurée au casting de haut vol. Jubilatoire et divertissant, le film bouclait l’affaire en un peu plus de deux heures, et on ne s’attendait pas nécessairement à voir revenir sur les écrans le fameux détective Blanc, campé par un Daniel Craig malicieux. Pourtant ce n’est pas une mais deux suites qui ont été annoncées. Alors cette saga, a priori épisodiques, peut-elle tenir la route sur le long-terme ? Exit le manoir et l’obscure affaire d’héritage. Cette nouvelle enquête de Benoît Blanc change complètement de décor et d’enjeux. Le huis clos de Glass Onion prend place sur l’île privée de Miles Bron, un multimillionnaire incarné par Edward Norton. Ambiance méditerranéenne dans ce palace ultra-moderne régi par la technologie. Ici, il n’est plus question de sombres crimes en familles mais de relations d’affaires au sein d’un groupe d’élites hyper-médiatisés : un entrepreneur, une politicienne, un scientifique, une icône de la mode et un influenceur. Le tour de force de ce second opus est de ne pas reconduire le schéma classique d’une intrigue policière : un meurtre est commis, qui est le coupable ? La première heure de Glass Onion, au cours de laquelle s’esquissent les personnages hauts en couleur et les relations qui les lient, est la mise en place d’une investigation sous plusieurs formes : casse-tête, jeu vidéo, jeu de rôles, jusqu’à ce qu’enfin l’enquête ne relève plus du jeu. Alors que Miles Bron propose à ses vieux amis d’élucider son crime fictif, la véritable question qui taraude le public est : « Qui va être tué, et pourquoi ? ». Le meurtre ne survient que tardivement et nombre des clés de sa résolution ont été disséminées dès le début.

 

Daniel Craig et Edward Norton - Glass Onion

Daniel Craig et Edward Norton – Glass Onion de Rian Johnson

 

Outre son univers coloré, ses personnages décalés, ses pointes d’humour mordant et son lot de quiproquos, propices à la franchise, ce second volet nous rappelle également ce qui rendait À Couteaux tirés aussi jouissif : la participation totale du spectateur à l’enquête. À l’instar du célèbre fusil de Tchekhov, aucun élément (objet, action ou réplique) de l’intrigue n’intervient sans raison. N’en déplaise à Miles Bron, dont le jeu de rôles est truffé de fausses pistes, chaque détail sur lequel le scénario de Rian Johnson s’attarde sert pleinement l’intrigue et participe, à un moment ou à un autre, à la résolution de l’enquête.

 

Évidemment, il est possible de démasquer le coupable et ses motivations dès le premier tiers – et le film ne s’en défend même pas. À la surprise et au plot-twist, la saga de Rian Johnson préfère la lisibilité. Elle se donne comme un jeu de piste, adressé au public qui dispose de toutes les clés pour résoudre lui-même l’enquête. Qu’il ait eu raison ou qu’il se soit fourvoyé, la vérité finale lui paraîtra immédiatement logique et satisfaisante.

 

Pour autant, le film ne manque pas ponctuellement de surprendre et de renouveler l’intérêt. L’enjeu change et la situation se réécrit à deux reprises. À l’issue d’un premier jeu de piste, on tient notre macchabée, celui dont il faut dorénavant expliquer la mort. Mais bientôt, voilà qu’une révélation change la donne. Ce n’est pas ce meurtre qui constitue le nœud de l’intrigue mais un autre, antérieur, qu’on ne soupçonnait pas, même si, encore une fois, tout l’indiquait.

 

Daniel Craig et Edward Norton - Glass Onion

Daniel Craig et Edward Norton – Glass Onion de Rian Johnson

 

Glass Onion, un titre éloquent explicité par le scénario. Il désigne à la fois le bar où l’aventure des riches associés a débuté, mais il caractérise surtout l’immense dôme de verre à la forme d’oignon qui couronne la villa de Miles Bron. Un oignon de verre, une superposition de couches en apparence complexes, au travers desquelles, pourtant, tout est limpide, visible, prévisible – à l’image du jeu que Rian Johnson invite son public.

 

Malgré des personnages plus caricaturaux que ceux du premier volet, une intrigue moins retorse et un manque de continuité qui, malheureusement, condamne l’enquêteur Benoît Blanc à demeurer une figure lisse qui n’évoluera pas au gré de ses aventures, cette suite affirme et confirme efficacement les ambition de la saga : offrir au public un jeu d’enquête divertissant, amusant et parfois surprenant. Ce qui est certain c’est que, pour peu qu’on s’y laisse prendre, on ne s’ennuie pas durant ces quelques deux heures de ciné-Cluedo.

 

Aésane Geeraert

 

 

 

  • GLASS ONION : UNE HISTOIRE À COUTEAUX TIRÉS (Glass onion : A Knives Out Mystery)
  • Sortie : 23 décembre 2022
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Rian Johnson
  • Avec : Daniel Craig, Edward Norton, Janelle Monae, Kathryn Hahn, Leslie Odom Jr., Jessica Henwick, Madelyn Cline, Kate Hudson, Dave Bautista, Ethan Hawke, Yo-Yo Ma, Angela Lansbury, Stephen Sondheim, Noah Segan, Jackie Hoffman, Dallas Roberts, Hugh Grant, Natasha Lyonne,…
  • Scénario : Rian Johnson
  • Production : Rian Johnson, Ram Bergman
  • Photographie : Steve Yedlin
  • Montage : Bob Ducsay
  • Décors : Rick Heinrichs
  • Musique : Nathan Johnson
  • Durée : 2 h 19

 

Commentaires

A la Une

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intriguant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts