Cannes 2023 : La sélection de la Semaine de la Critique

Publié par CineChronicle le 18 avril 2023
Semaine de la Critique - Cannes 2023

Semaine de la Critique – Cannes 2023

La 62ème Semaine de la Critique se déroulera à Cannes du 17 au 25 mai 2023, avec une sélection de 11 premiers et seconds longs-métrages.

 

 

 

La programmation de l’édition 2023 de la Semaine de la Critique a été dévoilée ce lundi 17 avril. La déléguée générale Ava Cahen y commente les films sélectionnés parmi 1 000 longs-métrages. Dans les 11 retenus, 7 sont des premiers films et 6 sont réalisés par des femmes.

 

Film d’ouverture, Ama Gloria est la première réalisation solo de Marie Amachoukeli, qui a auparavant collaboré avec Samuel Theis et Claire Burger pour Party Girl. Le film raconte l’attachement profond de Cléo, 6 ans, pour sa nourrice Gloria. Cette dernière doit retourner d’urgence au Cap Vert s’occuper de ses deux enfants. Avant de se dire adieu, Gloria invite Cléo à passer les vacances d’été sur son île, parmi sa famille.

 

Le jury de cette 62ème édition est présidé par la réalisatrice et scénariste française Audrey Diwan (L’Événement). Il se compose de Franz Rogowski, acteur et chorégraphe allemand, de Kim Yutani, directrice de la programmation au festival de Sundance, du chef opérateur portugais Rui Pochas et de la journaliste indienne Meenakshi Shedde.

 

En compétition

 

Premier long-métrage de la réalisatrice malaisienne Amanda Nell Eu, Tiger Stripes revisite le thème de la métamorphose adolescente. Ce film fantastique célèbre le désir de liberté des jeunes filles, à travers un personnage dont les pulsions passent constamment d’un extrême à l’autre.

 

Dans Levante de Lillah Hallah, Sofia, une sportive brésilienne de 16 ans, voit ses rêves de carrière compromis par une grossesse non désirée, dans un pays où l’avortement est toujours proscrit.

 

Sleep (Jam), premier long-métrage du réalisateur coréen Jason Yu, ancien assistant de Bong Joon-oh, est un huis clos en trois chapitres sur les difficultés d’un jeune couple avant et après l’arrivée de leur premier enfant.

 

La maternité mais aussi l’amitié fusionnelle entre deux femmes sont à l’honneur dans le premier film de la réalisatrice française Iris Kaltenbäck, Le Ravissement. Dans ce thriller psychologique Lydia, une brillante sage-femme, accepte d’accoucher sa meilleure amie, Salomé, avant de faire passer le bébé pour le sien.

 

Deuxième long-métrage du réalisateur serbe Vladimir Perišić, Lost Country, se déroule à Belgrade en 1996, pendant les manifestations étudiantes contre le régime de Milosevic. Stefan, adolescent de 14 ans, y est déchiré entre ses propres convictions et son amour pour sa mère, une politicienne corrompue.

 

Inshallah a boy est le premier film jordanien présenté à la Semaine de la Critique. Son réalisateur, Amjad Al Rasheeda, dresse le portrait de Nawal, aide à domicile et mère d’une petite fille, qui lutte pour son indépendance après la mort de son mari.

 

Enfin, Il pleut dans la maison, la chronique estivale de Paloma Sermon-Daï, met en scène un frère et une sœur livrés à eux-mêmes en l’absence de leur mère. Dans leur maison familiale insalubre, la réalité des deux jeunes contraste avec celle des touristes qui envahissent les plages du lac voisin le temps des vacances.

 

En séances spéciales

 

Vincent Doit Mourir, premier long-métrage de Stéphane Castan, est « un film de genre tendu et angoissant ». Du jour au lendemain, Vincent, graphiste sans histoire, se fait agresser par tous ceux qui le croisent, proches comme inconnus. Cherchant à comprendre mais, surtout, à survivre, il fuit et change radicalement de mode de vie…

 

Avec Le syndrome des amours passées d’Ann Sirot et Raphaël Balboni, réalisateurs d’Une vie démente, signent une comédie romantique atypique, dans laquelle un étrange syndrome empêche Rémy et Sandra d’avoir un enfant. Pour en guérir, une seule prescription : ils doivent recoucher avec tous leurs ex.

 

La fille de son père d’Erwan Le Duc clôturera cette Semaine de la Critique. Tragicomédie, le film envisage la paternité et la filiation « sous un angle décalé et poétique ».

 

Le comité courts-métrages conduit par Marie-Pauline Mollaret a quant à lui retenu 10 films en compétition sur les 2 100 visionnés et préparé une séance spéciale de 3 films. Selon Deadline, les titres en seront révélés dans les jours prochains.

 

Aésane Geeraert

 

 

 

SÉLECTION 2023

COMPÉTITION 

 

Tiger Stripes d’Amanda Nell Eu

Levante de Lillah Hallah

Sleep de Jason Yu

Le Ravissement d’Iris Kaltenbäck

Lost Country de Vladimir Perišić

Inshallah a boy d’Amjad Al Rasheeda

Il pleut dans la maison de Paloma Sermon-Daï

 

SÉANCES SPÉCIALES 

 

Ama Gloria de Marie Amachoukeli (ouverture)

Vincent doit mourir de Stéphane Castan

Le syndrome des amours passées d’Ann Sirot et Raphaël Balboni

La fille de son père d’Erwan Le Duc (clôture)

 

Commentaires

A la Une

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Robert Englund et John Carpenter, nouvelles étoiles du Hollywood Walk of Fame

Chaque année, plusieurs stars sont célébrées sur le Hollywood Walk of Fame. En 2025, plus de trente personnes le rejoindront…. Lire la suite >>

Here : un premier trailer prometteur avec Tom Hanks et Robin Wright rajeunis

Robert Zemeckis est de retour, avec Tom Hanks et Robin Wright après Forrest Gump, à travers l’adaptation du roman graphique… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 VICE-VERSA 2 1 585 965 3 5 435 773
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 275 985 2 2 463 225
3 UN P'TIT TRUC EN PLUS 471 943 10 8 388 607
4 SANS UN BRUIT : JOUR 1 236 839 2 635 914
5 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 121 617 1 121 617
6 BAD BOYS : RIDE OR DIE 119 058 5 1 121 610
7 ELYAS 102 095 1 102 095
8 LA FAMILLE HENNEDRICKS 56 475 2 176 686
9 POURQUOI TU SOURIS ? 56 283 1 56 283
10 BLUE LOCK THE MOVIE - EPISODE NAGI 54 674 1 54 674

Source: CBO Box office

Nos Podcasts