Synopsis : Plusieurs générations après le règne de César, les singes ont définitivement pris le pouvoir. Les humains, quant à eux, ont régressé à l’état sauvage et vivent en retrait. Alors qu’un nouveau chef tyrannique construit peu à peu son empire, un jeune singe entreprend un périlleux voyage qui l’amènera à questionner tout ce qu’il sait du passé et à faire des choix qui définiront l’avenir des singes et des humains…

♥♥♥♥♥

 

la Planete des Singes Le Nouveau Royaume - affiche

la Planète des Singes Le Nouveau Royaume – affiche

Donner une suite à la trilogie La Planète des Singes initiée par Rupert Wyatt et poursuivie par Matt Reeves semblait être une entreprise risquée. Les remakes de la saga culte formaient un arc narratif cohérent dans leur réinterprétation des films originaux et on pouvait alors se demander ce qu’il restait à raconter. Après avoir envisagé de suivre la descendance de César, les scénaristes ont ainsi fait le choix astucieux de situer leur intrigue plusieurs générations après la fin des précédents films. La Planète des singes : Le Nouveau Royaume met donc en scène de nouveaux protagonistes dans un monde contrôlé par les singes, tout en les confrontant à l’héritage de César, devenu depuis une figure mythique. Une promesse de renouveau et d’évolution que le film ne tient hélas pas totalement. Le premier acte, entièrement situé au sein de la société simiesque, propose ainsi une véritable plongée dans un monde dominé par eux, en mettant en avant leurs us et coutumes. Mais aussi intéressante soit-elle, cette immersion laisse de côté certaines des principales caractéristiques des singes. La langue des signes, omniprésente dans les opus précédents, est par exemple réduite à peau de chagrin ; les protagonistes s’exprimant tous oralement. Si ce changement peut paraître logique, voire naturel, il diminue les questionnements existentiels que suscitait la saga. Là où ils avaient toujours été représentés comme un miroir déformant de l’humanité, ils sont ici des héros comme d’autres et ne provoquent aucun questionnement.

 

la Planete des Singes Le Nouveau Royaume

la Planète des Singes Le Nouveau Royaume de Wes Ball / Crédit photo Walt Disney Studios Motion Pictures

 

Le traitement des hommes s’avère du même acabit. Les êtres humains sont présentés comme des créatures bestiales et primitives, presque monstrueuses, mais restent dans l’ombre ou en arrière-plan, comme le seraient des créatures de film d’horreur ou des extraterrestres.

 

Ce traitement promettait de rendre le rapport entre hommes et singes étrange et perturbant, en plus de renvoyer au film inaugural de 1968. Mais par un choix de scénario attendu, cette vision se retrouve mise de côté, au profit d’une opposition des deux espèces déjà longuement explorées dans les trois films précédents. La saga aurait gagné à suivre l’évolution de la dernière trilogie en renvoyant les humains au stade de bêtes sauvages pour laisser place aux singes et à leur avancée.

 

Cependant, La Planète des singes : Le Nouveau Royaume reste un tour de force technique. L’utilisation de la performance capture continue de créer une galerie de personnages plus vrais que nature, profitant chacun d’une personnalité propre et d’une palette d’expressions variées. S’il faut bien sûr saluer l’excellence des techniciens de Weta, on peut également apprécier le choix de Wes Ball. Réalisateur de la trilogie Le Labyrinthe, mais aussi ancien superviseur d’effets spéciaux, il se révèle assez efficace pour mettre en valeur ses magnifiques images de synthèse.

 

la Planete des Singes Le Nouveau Royaume

la Planète des Singes Le Nouveau Royaume de Wes Ball / Crédit photo Walt Disney Studios Motion Pictures

 

Le film relève un autre défi technique : la présence de l’eau. Cet élément est souvent compliqué à reproduire en images de synthèse et d’autant plus quand les personnages principaux sont des créatures à fourrure. Mais Avatar : La Voie de l’Eau est passé par là, prouvant que CGI et eau offraient un résultat bluffant. Wes Ball livre ainsi quelques moments impressionnants, notamment dans son climax.

 

Ce nouvel opus profite aussi d’une direction artistique soignée, mêlant habilement péplum et post-apo. Du village d’origine de nos héros à la forteresse de Proximus César, il offre des tableaux visuels étonnants, s’inspirant autant de Mad Max que de Ben-Hur. Le monde des singes passe ainsi de l’âge de pierre à une sorte d’antiquité romaine basée sur les vestiges de l’ancien monde. De quoi donner une vraie identité graphique à ce volet qui se démarque ainsi un peu plus de ses prédécesseurs.

 

La Planète des singes : Le Nouveau Royaume est donc autant un bel aboutissement visuel qu’un récit conventionnel. Une entrée en matière contrastée pour cette nouvelle trilogie, dont on espère que les prochains volets feront preuve de davantage d’audace scénaristique, tout en conservant la maestria technique.

 

Timothée Giret

 

 

 

  • LA PLANÈTE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME (Kingdom of the Planet of the Apes)
  • Diffusion : 8 mai 2024
  • Réalisation : Wes Ball
  • Avec : Owen Teague, Freya Allan, Peter Macon, Lydia Peckham, Travis Jeffery, Kevin Durand, Neil Sandilands, William H. Macy, Eka Darville, Sara Wiseman, Ras-Samuel Welda’abzgi, Dichen Lachman…
  • Scénario : Patrick Aison, Josh Friedman, Rick Jaffa et Amanda Silver, d’après les personnages créés par Pierre Boulle
  • Production : Wes Ball, Joe Hartwick Jr., Rick Jaffa, Jason Reed, Amanda Silver
  • Photographie : Gyula Pados
  • Montage : Dan Zimmerman, Dirk Westervelt
  • Décors : Daniel T. Dorrance
  • Costumes : Mayes C. Rubeo
  • Musique : John Paesano
  • Distribution : Walt Disney Studios Motion Pictures
  • Durée : 2 h 25

 

Commentaires

A la Une

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts