A 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve…

 

♥♥♥♥

 

La vie d'Adele afficheMultirécompensé aux César pour L’Esquive et La Graine et le Mulet dans les catégories meilleurs film, réalisateur et scénario, Abdellatif Kechiche innove et fait ses premiers pas sur la Croisette et en compétition officielle avec un cinquième long-métrage, très librement inspiré du roman graphique Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh. Avec La Vie d’Adèle – Chapitre 1 et 2, le cinéaste franco-tunisien ne pouvait pas traiter d’un sujet d’actualité brûlant autant dans l’air du temps. Cependant, il réussit la prouesse de signer un véritable OFNI de 3h, sans lassitude ni déconnexion possible. Le summum de cette œuvre, qui raflé la Palme d’or à Cannes et a fait l’objet d’une polémique désastreuse sur les conditions de travail ces six derniers mois, est la performance incontestable d’Adèle Exarchopoulos, qui transcende purement et simplement l’écran. Kechiche parvient à créer une osmose fascinante, voire presque magique, entre cette jeune actrice talentueuse et vibrante et la caméra qui danse autour d’elle, saisissant dans des gros plans permanents toute sa fragilité, sa sensibilité et ses émotions. Ce pur objet filmique sensoriel atteint sa consécration avec la prestation toute aussi stupéfiante de la fabuleuse Léa Seydoux, en jeune étudiante des Beaux-Arts avec les cheveux bleus, qui fait chavirer le coeur et le corps d’Adèle lui ouvrant les champs infinis des possibles d’un avenir à deux incertain.

 

La Vie d'Adele

 

On salue ainsi l’exercice de style de la mise en scène enivrante et enivrée par ses comédiennes talentueuses, qui renvoie ainsi superbement l’image d’un récit, simple mais efficace, d’une fraîcheur à fleur de peau. Le cinéaste mêle habilement plusieurs thématiques universelles pour capter au plus près la trajectoire de vie amoureuse et sentimentale d’une jeune adolescente dans son accomplissement de femme. Il aborde ainsi avec justesse et émotion, l’amour, l’homosexualité, la sensation d’être différent, le regard de l’autre, le rejet, le désir, les corps impatients, la rupture, l’émancipation, le courage, la solitude, la justice sociale, l’art et l’enseignement national. A l’heure actuelle, d’aucuns diront que Kechiche signe un film résolument de gauche qui devrait ‘faire sauter de joie’ les chefs de file les plus féroces de l’anti-mariage gay dans cette histoire d’amour absolue entre deux femmes, parsemée de scènes de sexe torrides, dont une intensément longue et explicite d’une beauté sensuelle et picturale. Mais il n’est pourtant nullement question ici d’entrer dans un quelconque militantisme. Kechiche se contente, avec intelligence, de filmer simplement et librement l’amour au féminin dans ses différentes évolutions s’emparant, avec délicatesse, de chaque parcelle des expressions et du corps en fourmillement d’Adèle (sa bouche, ses fesses, sa main dans les cheveux, ses pleurs, son sourire) dans son apprentissage et son passage à l’âge adulte. La Vie d’Adèle sous le regard exalté et exaltant d’Abdellatif Kechiche est un pur émerveillement cinématographique charnel, sensuel, intellectuel et artistique…

 

 

 

LA VIE D’ADÈLE (Chapitre 1 et 2) réalisé par Abdellatif Kechiche en salles le 9 octobre avec Adèle Exarchopoulos, Lea Seydoux, Salim Kechiouche, Mona Walravens, Jérémie Laheurte, Alma Jodorowski,  Aurélien Recoing, Catherine Salée, Fanny Maurin, Benjamin Siksous, Sandor Funtek. Scénario : Abdellatif Kechiche, Ghalya LAcrois d’après l’œuvre de Julie Maroh. Photographie : Sofian El Fani. Son : Jérôme Chenevo. Montage : Albertine Lastera, Camille Toubkis, Jean-Marie Lengellé, Ghalya Lacroix. Distribution : Wild Bunch. Durée : 2h55.

.

Commentaires

A la Une

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intrigant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Robert Englund et John Carpenter, nouvelles étoiles du Hollywood Walk of Fame

Chaque année, plusieurs stars sont célébrées sur le Hollywood Walk of Fame. En 2025, plus de trente personnes le rejoindront…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts