Sortie DVD/ Airport 75 – 747 en péril de Jack Smight: critique

Publié par Thierry Carteret le 8 août 2015

Synopsis : Afin d’éviter l’épaisse nappe de brouillard qui recouvre Los Angeles, le Boeing 747 de la Columbia Airlines s’apprête à atterrir à Salt Lake City. Alors que le commandant Stacy entame sa descente vers l’aéroport, le pilote d’un petit avion de tourisme est victime d’une crise cardiaque et se crashe dans le cockpit du 747. Le pilote est grièvement blessé, incapable de tenir les commandes. Avec l’aide des aiguilleurs du ciel, la chef de cabine Nancy va tenter de maintenir l’avion en vol…

 

♥♥♥♥♥

 

Aiport 75 - 747 en Peril - jaquette

Aiport 75 – 747 en Péril – jaquette

La vague des années 70 était propice aux films catastrophes avec des classiques comme L’Aventure du Poséidon (1972) Tremblement de Terre ou La Tour infernale (1974). Airport de George Seaton est le premier film marquant sur les accidents aériens se basant sur le roman éponyme de Arthur Hailey. Fort du succès rencontré à sa sortie en 1970, plusieurs suites (qui n’en sont pas vraiment) sont mises en chantier, avec plus de 1 million d’entrées en salles. Etrangement, alors que les catastrophes aériennes continuent à nourrir dramatiquement l’actualité, ce genre de spectacle très hollywoodien a depuis laissé place aux super héros et aux remakes de toutes sortes. Premier opus de cette trilogie éditée en combo DVD/Blu-ray par Elephant Films et disponible depuis le 8 juillet, 747 en Péril propose les mêmes ingrédients que son aîné, tout en variant les situations. Au casting, on retrouve l’excellent George Kennedy (Luke la main froide) qui reprend le rôle de Joe Patroni, le vice-président de la compagnie Colombia Airlines et en charge de l’équipe de sauvetage. Il est épaulé par Alan Murdock, un expert en pilotage et ancien instructeur, campé par Charlton Heston (La Planète des singes). Ce dernier devient le héros salvateur qui délivre sa bien-aimée, emmenée par la douce et sensuelle Karen Black (Gatsby le magnifique), et l’équipage du Boeing en péril suite à sa collision avec un avion de tourisme. Une situation de départ improbable vu le faible risque de choc en plein ciel. Si l’on fait fi de ce point de départ un tantinet fabriqué et artificiel, 747 en péril enchaîne les péripéties sans temps mort, jusqu’à la séquence de bravoure avec le sauvetage final en plein vol depuis un hélicoptère. Le modèle Sikorsky CH-53A employé au sauvetage a en effet été prêté pour le tournage par le corps des Marines des Etats-Unis.

 

Airport 75 - 747 en peril de Jack Smight

Airport 75 – 747 en peril de Jack Smight

 

Les séquences de vues aériennes en pleine montagne sont aussi plutôt bien troussées, rehaussées par une restauration HD soignée mais inégale sur certains passages qui ont tendance à fourmiller. 747 en Péril n’évite pas la longue mise en place inhérente à ce type de production et présente une galerie de personnages et de situations à la fois cocasses et dramatiques. Ainsi, le casting donne la part belle à quelques « guests » comme ce fût souvent le cas à l’époque. On retrouve ici de grandes stars sur le retour comme Gloria Swanson (Boulevard du Crépuscule) dans son propre rôle, Myrna Loy (Les plus belles années de notre vie) ou Dana Andrews (Laura). La très jeune Linda Blair (L’Exorciste), pas encore victime de possession démoniaque, est touchante dans le rôle de Janice, la jeune fille malade se rendant avec sa mère à Los Angeles afin de bénéficier de la greffe de reins qui la sauvera. Un autre personnage marquant est celui de sœur Béatrice, campée par la chanteuse Helen Reddy (Peter et Elliott le dragon). La scène pleine de tendresse où cette dernière chante en jouant de la guitare afin de distraire Janice, sera reprise de façon plus satirique dans Y a-t-il un pilote dans l’avion ? des productions ZAZ (1980). La mise en scène, portée par des effets spéciaux artisanaux et le casting de grande classe, font ainsi de 747 en péril un bon divertissement au charme un peu suranné.

 

 

>> Nos critiques de Les Naufragés du 747 et Airport 80 Concorde <<

 

 

 

  • AIRPORT 75 – 747 EN PÉRIL de Jack Smight disponible en DVD/Blu-ray le 8 juillet 2015 en version restaurée inédite.
  • Avec : Charlton Heston, Karen Black, George Kennedy, Gloria Swanson, Susan Clark, Linda Blair, Helen Reddy, Dana Andrews, Myrna Loy, Roy Thinnes…
  • Scénario : Don Ingalls d’après l’oeuvre de Arthur Hailey
  • Production : William Frye
  • Photographie : Philip H. Lathrop
  • Montage : J. Terry Williams
  • Décors : Mickey S. Michaels
  • Costumes : Edith Head
  • Musique : John Cacavas
  • Edition DVD : Elephant Films
  • Prix public conseillé : DVD: 16,99 € – Combo Blu-ray+DVD: 19,99 €
  • Durée : 1h46
  • Sortie en salles : 18 décembre 1974
  • Distribution : Universal Pictures

.

Commentaires

A la Une

Verde : le prochain film de Cédric Jimenez se penchera sur l’enlèvement d’Íngrid Betancourt

Alors que Novembre, sur les attentats de 2015, est attendu dans le courant de l’année, le nouveau projet de Cedric… Lire la suite >>

Les nommés aux César 2022

Ce mercredi 26 janvier, Véronique Cayla, Présidente de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma, a communiqué les films sélectionnés… Lire la suite >>

Brad Pitt et Damien Quintard relancent le studio d’enregistrement Miraval dans le sud de la France

C’est durant l’été 2022 que les portes du nouveau studio Miraval rouvriront après une refonte par Brad Pitt, aidé du… Lire la suite >>

Civil War : Kirsten Dunst dans le prochain Alex Garland

Le réalisateur britannique Alex Garland continue sa collaboration avec A24 pour produire son prochain film Civil War, avec Kristen Dunst… Lire la suite >>

Nyad : Jodie Foster rejoint Annette Bening dans le biopic consacré à Diana Nyad

Jodie Foster sera aux côtés d’Annette Bening pour les débuts des documentaristes Jimmy Chin et Elizabeth Chai Vasarhelyi au cinéma,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : NO WAY HOME 208 524 6 6 652 879
2 ADIEU MONSIEUR HAFFMANN 170 581 2 432 511
3 NIGHTMARE ALLEY 142 309 1 142 309
4 SCREAM 122 173 2 334 728
5 TOUS EN SCENE 2 105 801 5 2 253 265
6 L'AMOUR C'EST MIEUX QUE LA VIE 105 611 1 105 611
7 THE KING'S MAN : PREMIERE MISSION 88 329 4 758 443
8 EN ATTENDANT BOJANGLES 86 141 3 440 126
9 OUISTREHAM 85 285 2 212 260
10 TENDRE ET SAIGNANT 72 295 1 72 295

Source: CBO Box office

Nos Podcasts