Sortie Blu-ray/ San Andreas de Brad Peyton: critique

Publié par Franck Brissard le 3 novembre 2015

Synopsis : Lorsque la tristement célèbre Faille de San Andreas finit par s’ouvrir, et par provoquer un séisme de magnitude 9 en Californie, un pilote d’hélicoptère de secours en montagne et la femme dont il s’est séparé quittent Los Angeles pour San Francisco dans l’espoir de sauver leur fille unique. Alors qu’ils s’engagent dans ce dangereux périple vers le nord de l’État, pensant que le pire est bientôt derrière eux, ils ne tardent pas à comprendre que la réalité est bien plus effroyable encore…

 

♥♥♥♥♥

 

San Andreas - jaquette

San Andreas – jaquette

Nostalgiques du cinéma hollywoodien des années 1990, San Andreas est fait pour vous ! Réalisé par Brad Peyton, ce film catastrophe installe Dwayne Johnson dans toutes les situations possibles pendant deux heures. 120 minutes durant lesquelles The Rock, qui ressemble d’ailleurs de plus en plus à une montagne, incarne un sauveteur qui va avoir du pain sur la planche ; la Californie est soumise à une vague de tremblements de terre de force 9 en raison du mouvement de la faille de San Andreas. Le metteur en scène de Comme chiens et chats : La Revanche de Kitty Galore retrouve Dwayne Johnson après Voyage au centre de la Terre 2 : l’île mystérieuse pour un roller-coaster qui n’a aucune autre prétention que celle de divertir. Avec Carla Gugino et Alexandra Daddario au générique, on comprend pourquoi The Rock affronte un tsunami à mains nues pour les sauver, même si leurs personnages n’ont rien des potiches habituelles ou de demoiselles en détresse. Le plus impressionnant dans cette entreprise de 110 millions de dollars – budget somme toute modeste pour une production de cet acabit -, est qu’il a fallu le « talent » de six scénaristes pour pondre une histoire qui se contente de reprendre les effets les plus éculés et les plus téléphonés du genre. Brièvement, on suit un couple divorcé qui se réunit pour sauver leur fille unique, perdue dans la ville de San Francisco dévastée par les séismes. Le couple doit dès lors braver les éléments pour porter secours à leur progéniture, tout en se redécouvrant. Ainsi, Dwayne Johnson pilote et conduit tout ce qu’il est possible (avion, hélicoptère, véhicule tout-terrain, bateau), sans oublier de sauter en parachute, de rester en apnée pendant dix minutes et de descendre une montagne avec le sourire étincelant.

 

San AndreasSan AndreasSan AndreasSan Andreas

 

Rappelons que si Superman sauvait la population californienne dans le chef-d’œuvre de Richard Donner, The Rock possède sa force herculéenne d’ancien catcheur et l’amour de sa famille qui le porte. Avec ses yeux pincés et sa démarche cool, il est absolument génial au premier degré et on le sent prêt à exploser de rire à n’importe quel moment quant à l’absurdité des situations. Par ailleurs, le spectateur, bien au fait de l’habituel cahier des charges, a souvent un temps d’avance sur les personnages et les événements, y compris sur l’inévitable effondrement du panneau Hollywood. On rit devant l’énormité des rebondissements et les propos du professeur et sismologue Hays, interprété par Paul Giamatti qui cligne des yeux et bégaye pour montrer l’urgence des événements, et en sait plus que tout le monde d’un simple regard. San Andreas se révèle un film pop-corn efficacement réalisé avec des effets spéciaux fabuleux, un rythme soutenu et une musique d’Andrew Lockington élaborée. À titre de comparaison, cette production est supérieure à 2012 de Roland Emmerich, pourtant bien plus onéreuse, qui s’enlisait dans sa seconde partie. San Andreas s’avère un pur plaisir, même pas coupable, une récréation entre deux Marvel et DC qui squattent les écrans.

 

 

 

San Andreas

San Andreas

TEST BLU-RAY : Quelques suppléments se sont engouffrés dans la faille de ce disque, avec d’abord le commentaire audio du réalisateur Brad Peyton, disponible en version originale dénuée de sous-titres français. Il en est de même pour les commentaires sur les huit scènes coupées (5’). Warner Bros livre également trois modules centrés sur le tournage (6’), le travail de Dwayne Johnson (9’) et la création de la bande originale (6’). Les comédiens, le réalisateur, les producteurs, le compositeur et les superviseurs des effets visuels s’expriment sur le réalisme voulu des séquences de tremblements de terre, tandis que l’ensemble loue l’investissement de The Rock dans ses scènes d’action. L’interactivité se clôt sur un bêtisier (1’) et un montage des cascades (3’). Warner édite un master HD absolument parfait. Si les contrastes affichent une densité impressionnante, le piqué demeure également ciselé. La profondeur de champ reste abyssale, les scènes en extérieurs sont magnifiques, les détails sont renforcés et abondent, le cadre large est idéalement exploité et la colorimétrie admirablement tenue. La mise en scène parfois agitée de Brad Peyton peut compter sur un encodage AVC de haute volée et la définition est stupéfiante de beauté. Les pistes anglaise ET française Dolby Atmos Dolby TrueHD 7.1 vont mettre vos enceintes et votre caisson de basses (fracassant) à rude épreuve. La musique d’Andrew Lockington nous enveloppe dès les premières images, les ambiances latérales sont riches, multiples et enveloppantes, tandis que la balance frontale exsude ses effets avec vigueur, et la centrale ses dialogues avec ardeur. Encore un Blu-ray de démonstration idéal pour épater la galerie.

 

 

 

  • SAN ANDREAS réalisé par Brad Peyton, disponible en DVD/Blu-ray depuis le 28 octobre 2015.
  • Avec : Dwayne Johnson, Carla Gugino, Alexandra Daddario, Ioan Gruffudd, Archie Panjabi, Paul Giamatti, Hugo Johnstone-Burt, Art Parkinson, Will Yun Lee, Kylie Minogue…
  • Scénario : Carlton Cuse avec la collaboration de Andre Fabrizio, Jeremy Passmore
  • Production : Beau Flynn
  • Photographie : Steve Yedlin
  • Montage : Bob Ducsay
  • Décors : Barry Chusid
  • Costumes : Wendy Chuck
  • Musique : Andrew Lockington
  • Editeur : Warner Bros.
  • Tarif : 19,99 €
  • Durée : 1h54
  • Distribution : Warner Bros
  • Date de sortie : 29 mai 2015 (Etats-Unis), 27 mai 2015 (France)

.

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts