Sortie Blu-ray/ San Andreas de Brad Peyton: critique

Publié par Franck Brissard le 3 novembre 2015

Synopsis : Lorsque la tristement célèbre Faille de San Andreas finit par s’ouvrir, et par provoquer un séisme de magnitude 9 en Californie, un pilote d’hélicoptère de secours en montagne et la femme dont il s’est séparé quittent Los Angeles pour San Francisco dans l’espoir de sauver leur fille unique. Alors qu’ils s’engagent dans ce dangereux périple vers le nord de l’État, pensant que le pire est bientôt derrière eux, ils ne tardent pas à comprendre que la réalité est bien plus effroyable encore…

 

♥♥♥♥♥

 

San Andreas - jaquette

San Andreas – jaquette

Nostalgiques du cinéma hollywoodien des années 1990, San Andreas est fait pour vous ! Réalisé par Brad Peyton, ce film catastrophe installe Dwayne Johnson dans toutes les situations possibles pendant deux heures. 120 minutes durant lesquelles The Rock, qui ressemble d’ailleurs de plus en plus à une montagne, incarne un sauveteur qui va avoir du pain sur la planche ; la Californie est soumise à une vague de tremblements de terre de force 9 en raison du mouvement de la faille de San Andreas. Le metteur en scène de Comme chiens et chats : La Revanche de Kitty Galore retrouve Dwayne Johnson après Voyage au centre de la Terre 2 : l’île mystérieuse pour un roller-coaster qui n’a aucune autre prétention que celle de divertir. Avec Carla Gugino et Alexandra Daddario au générique, on comprend pourquoi The Rock affronte un tsunami à mains nues pour les sauver, même si leurs personnages n’ont rien des potiches habituelles ou de demoiselles en détresse. Le plus impressionnant dans cette entreprise de 110 millions de dollars – budget somme toute modeste pour une production de cet acabit -, est qu’il a fallu le « talent » de six scénaristes pour pondre une histoire qui se contente de reprendre les effets les plus éculés et les plus téléphonés du genre. Brièvement, on suit un couple divorcé qui se réunit pour sauver leur fille unique, perdue dans la ville de San Francisco dévastée par les séismes. Le couple doit dès lors braver les éléments pour porter secours à leur progéniture, tout en se redécouvrant. Ainsi, Dwayne Johnson pilote et conduit tout ce qu’il est possible (avion, hélicoptère, véhicule tout-terrain, bateau), sans oublier de sauter en parachute, de rester en apnée pendant dix minutes et de descendre une montagne avec le sourire étincelant.

 

San AndreasSan AndreasSan AndreasSan Andreas

 

Rappelons que si Superman sauvait la population californienne dans le chef-d’œuvre de Richard Donner, The Rock possède sa force herculéenne d’ancien catcheur et l’amour de sa famille qui le porte. Avec ses yeux pincés et sa démarche cool, il est absolument génial au premier degré et on le sent prêt à exploser de rire à n’importe quel moment quant à l’absurdité des situations. Par ailleurs, le spectateur, bien au fait de l’habituel cahier des charges, a souvent un temps d’avance sur les personnages et les événements, y compris sur l’inévitable effondrement du panneau Hollywood. On rit devant l’énormité des rebondissements et les propos du professeur et sismologue Hays, interprété par Paul Giamatti qui cligne des yeux et bégaye pour montrer l’urgence des événements, et en sait plus que tout le monde d’un simple regard. San Andreas se révèle un film pop-corn efficacement réalisé avec des effets spéciaux fabuleux, un rythme soutenu et une musique d’Andrew Lockington élaborée. À titre de comparaison, cette production est supérieure à 2012 de Roland Emmerich, pourtant bien plus onéreuse, qui s’enlisait dans sa seconde partie. San Andreas s’avère un pur plaisir, même pas coupable, une récréation entre deux Marvel et DC qui squattent les écrans.

 

 

 

San Andreas

San Andreas

TEST BLU-RAY : Quelques suppléments se sont engouffrés dans la faille de ce disque, avec d’abord le commentaire audio du réalisateur Brad Peyton, disponible en version originale dénuée de sous-titres français. Il en est de même pour les commentaires sur les huit scènes coupées (5’). Warner Bros livre également trois modules centrés sur le tournage (6’), le travail de Dwayne Johnson (9’) et la création de la bande originale (6’). Les comédiens, le réalisateur, les producteurs, le compositeur et les superviseurs des effets visuels s’expriment sur le réalisme voulu des séquences de tremblements de terre, tandis que l’ensemble loue l’investissement de The Rock dans ses scènes d’action. L’interactivité se clôt sur un bêtisier (1’) et un montage des cascades (3’). Warner édite un master HD absolument parfait. Si les contrastes affichent une densité impressionnante, le piqué demeure également ciselé. La profondeur de champ reste abyssale, les scènes en extérieurs sont magnifiques, les détails sont renforcés et abondent, le cadre large est idéalement exploité et la colorimétrie admirablement tenue. La mise en scène parfois agitée de Brad Peyton peut compter sur un encodage AVC de haute volée et la définition est stupéfiante de beauté. Les pistes anglaise ET française Dolby Atmos Dolby TrueHD 7.1 vont mettre vos enceintes et votre caisson de basses (fracassant) à rude épreuve. La musique d’Andrew Lockington nous enveloppe dès les premières images, les ambiances latérales sont riches, multiples et enveloppantes, tandis que la balance frontale exsude ses effets avec vigueur, et la centrale ses dialogues avec ardeur. Encore un Blu-ray de démonstration idéal pour épater la galerie.

 

 

 

  • SAN ANDREAS réalisé par Brad Peyton, disponible en DVD/Blu-ray depuis le 28 octobre 2015.
  • Avec : Dwayne Johnson, Carla Gugino, Alexandra Daddario, Ioan Gruffudd, Archie Panjabi, Paul Giamatti, Hugo Johnstone-Burt, Art Parkinson, Will Yun Lee, Kylie Minogue…
  • Scénario : Carlton Cuse avec la collaboration de Andre Fabrizio, Jeremy Passmore
  • Production : Beau Flynn
  • Photographie : Steve Yedlin
  • Montage : Bob Ducsay
  • Décors : Barry Chusid
  • Costumes : Wendy Chuck
  • Musique : Andrew Lockington
  • Editeur : Warner Bros.
  • Tarif : 19,99 €
  • Durée : 1h54
  • Distribution : Warner Bros
  • Date de sortie : 29 mai 2015 (Etats-Unis), 27 mai 2015 (France)

.

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts