Hommage à David Bowie, un génie aux talents multiples

Publié par CineChronicle le 12 janvier 2016
David Bowie

David Bowie

Le monde des arts est en deuil. David Bowie s’est éteint dimanche à New York des suites d’un cancer, à l’âge de 69 ans. Si le grand public se souvient d’abord de sa formidable carrière de chanteur, les cinéphiles pleurent de leur côté un immense acteur.

 

 

Blackstar - vinyl

Blackstar – vinyl

Né le 8 janvier 1947 à Londres, David Bowie apprend le saxophone à l’âge de 13 ans. Quatre ans plus tard, il débute sur scène dans différents groupes et publie quelques singles qui passeront inaperçus. Le succès se profile en 1969 avec Space Oddity, puis se confirme en 1972 grâce notamment à Five Years et Starman. Bowie acquiert le statut de star quand il crée Ziggy Stardust, son alter ego provocant, et marque les esprits en jouant sur l’ambiguïté sexuelle lors de ses concerts.

 

La décennie suivante lui offre un triomphe retentissant avec les tubes Let’s Dance (1983, vendu à 14 millions d’exemplaires dans le monde) et China Girl. Plus discret dans les années 1990 et 2000, David Bowie avait sorti ce 8 janvier 2016, jour de son 69anniversaire, un ultime opus intitulé Blackstar. Un disque qui prend plus que jamais une allure de testament.

 

David Bowie - Les Prédateurs (The Hunger) de Tony Scott

David Bowie – Les Prédateurs (The Hunger) de Tony Scott

Virtuose du pop-rock, David Bowie et ses magnifiques yeux vairon a également réussi une remarquable carrière au cinéma. Il a joué dans une vingtaine de films de genres très divers, dont certains sont devenus cultes. Après des débuts au théâtre, en 1969, il trouve son premier rôle majeur sur grand écran dans L’Homme qui venait d’ailleurs, réalisé par Nick Roeg en 1976. Bowie monte même sur les planches de Broadway en 1980 pour interpréter le personnage principal de The Elephant Man. LES PRÉDATEURS, FURYO (notre critique), et La Dernière Tentation du Christ marqueront sa carrière au cinéma. College Rock Stars, sorti en 2008 et dans lequel il tenait son propre rôle, constitue son ultime contribution au 7e Art. Une filmographie qui frappe l’esprit par son incroyable éclectisme. Son talent d’acteur, qui se manifestait d’ailleurs lors de ses concerts, lui a permis d’incarner tous les types de personnages.

 

Le lien entre David Bowie et le cinéma s’est tissé également à son insu. La musique du chanteur-acteur a inspiré de nombreux réalisateurs. Leos Carax, David Lynch, Quentin Tarantino, Wes Anderson, Bernardo Bertolucci ou encore Lars Von Trier ont utilisé des tubes de Bowie dans leurs films. On peut citer le hit Modern Love qui revient à deux reprises. D’abord dans Mauvais Sang de Leos Carax en 1986, puis plus récemment dans FRANCES HA de Noah Baumbach (notre critique), en 2012. En tout, on recense plus de 500 utilisations de la musique de David Bowie dans des œuvres cinématographiques. Dans les multiples hommages rendus sur les réseaux sociaux par les personnalités du monde entier, on a aussi appris que James Gunn avait envisagé David Bowie pour un caméo dans Les Gardiens de la Galaxie 2.

 

David Bowie - jeu video Dreamcast (2000)

David Bowie – jeu video Dreamcast (2000)

N’oublions pas son incursion dans l’univers du jeu vidéo avec The Nomad Soul, sorti sur PC en 1999, et Dreamcast en 2000, première production du studio Quantic Dream (à qui l’on doit Beyond : Two Souls et Heavy Rain). Dans ce jeu, qui nous envoyait dans le monde futuriste et dictatorial Omikron, l’artiste avait prêté ses traits (une première à l’époque) au personnage Boz, un révolutionnaire recherché par la police, ainsi qu’à l’énigmatique chanteur du groupe The Dreamers, dont les concerts clandestins dans des bars ponctuaient l’histoire. Plusieurs chansons étaient donc jouées au cours du jeu, toutes issues de l’album Hours…, à l’exception de celle de fin, We All Go Through, qu’on ne trouve qu’en face B du single Thursday’s Child.

 

Hommage à David Bowie en 5 films essentiels…

 

Christophe Binet

Commentaires

A la Une

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Robert Englund et John Carpenter, nouvelles étoiles du Hollywood Walk of Fame

Chaque année, plusieurs stars sont célébrées sur le Hollywood Walk of Fame. En 2025, plus de trente personnes le rejoindront…. Lire la suite >>

Here : un premier trailer prometteur avec Tom Hanks et Robin Wright rajeunis

Robert Zemeckis est de retour, avec Tom Hanks et Robin Wright après Forrest Gump, à travers l’adaptation du roman graphique… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 VICE-VERSA 2 1 585 965 3 5 435 773
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 275 985 2 2 463 225
3 UN P'TIT TRUC EN PLUS 471 943 10 8 388 607
4 SANS UN BRUIT : JOUR 1 236 839 2 635 914
5 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 121 617 1 121 617
6 BAD BOYS : RIDE OR DIE 119 058 5 1 121 610
7 ELYAS 102 095 1 102 095
8 LA FAMILLE HENNEDRICKS 56 475 2 176 686
9 POURQUOI TU SOURIS ? 56 283 1 56 283
10 BLUE LOCK THE MOVIE - EPISODE NAGI 54 674 1 54 674

Source: CBO Box office

Nos Podcasts