Belgica de Felix Van Groeningen : critique

Publié par CineChronicle le 22 février 2016

Synopsis : Jo, jeune homme passionné de musique, vient d’ouvrir son propre bar à Gand, le Belgica. Frank, son frère aîné, lui propose de l’aider dans la gestion de l’établissement. Grâce à ses idées et son implication, le lieu s’agrandit et devient rapidement « the place where to be ». Le Belgica va prendre également de plus en plus de place dans la vie des deux frères.

 

♥♥♥♥♥

 

Belgica - affiche

Belgica – affiche

Felix Van Groeningen s’est pleinement révélé au grand public avec le singulier La Merditude des choses, récompensé par le Prix Art et Essai au Festival de Cannes 2009. Alabama Monroe, sorti en 2012, lui avait apporté une certaine consécration. Cette œuvre poignante a obtenu de nombreux prix, notamment le César du meilleur film étranger en 2014, et a même été nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. Belgica naît donc entouré d’une réelle impatience. Les promesses données par ses deux précédents films autorisaient le plus vif enthousiasme. Belgica raconte une histoire vraie, celle du Charlatan, mythique café-concert situé à Gand. Jo, le frère cadet, vient d’ouvrir son propre bar, le Belgica. Frank, le frère aîné qu’il n’a pas vu depuis longtemps, le rejoint dans l’aventure et l’assiste au quotidien, quitte à délaisser sa femme et son fils. Il voit grand et propose d’acheter un espace désaffecté situé à côté du café afin de créer une vaste salle dédiée à la musique. Le spectateur assiste à la naissance d’un nouvel endroit à la mode ; mais malgré le succès rapide, les nuages se profilent à l’horizon, dus notamment aux excès en tout genre et à la personnalité explosive de Frank. À travers la naissance d’un café-concert réputé, Felix Van Groeningen aborde plusieurs thèmes en parallèle : la relation forte entre deux frères, l’addiction aux drogues et à l’alcool, la puissance du rock, les valeurs de l’amitié, le sens de la vie et de la famille.

 

BelgicaBelgicaBelgicaBelgica

 

Malheureusement, les longues plages musicales diluent son propos et font ressembler le film à un clip vidéo. Les plans appuyés sur les clients en train de boire et danser apportent peu à l’histoire. Dès que l’intensité et l’émotion tentent de se faire une place, le réalisateur saccade l’intrigue en insérant une scène dédiée à une des soirées donnée au Belgica. La caméra se contente alors de filmer la fête qui bat son plein au son d’une musique omniprésente. Conséquence : l’intrigue finit par tourner en rond et les séquences deviennent parfois répétitives. La superposition des deux histoires, celle des personnages principaux et celle du Belgica, ne fonctionne pas assez pour emporter complètement le spectateur. Les événements qui auraient pu captiver ne sont qu’effleurés, ce qui enlève au film sa force de conviction. Belgica gagne toutefois en intérêt dans sa dernière partie, quand les rôles entre Jo et Frank s’inversent. Les deux caractères s’opposent violemment et la narration gagne en intensité. Cette embellie est un feu de paille. La fin lissée et apaisée freine vite la montée en puissance. Force est de constater que Van Groeningen a perdu le brio dont il faisait preuve dans La Merditude des Choses et surtout Alabama Monroe. Provisoirement on l’espère…

 

Christophe Binet

 

 

 

  • BELGICA réalisé par Felix Van Groeningen en salles le 2 mars 2016.
  • Avec : Tom Vermeir, Stef Aerts, Hélène Devos, Charlotte Vandermeersch, Boris Van Severen, Sara De Bosschere, Dominique Van Malder, Sam Louwyck, Stefaan de Winter, Silvanus Saow…
  • Scénario : Arne Sierens, Felix Van Groeningen
  • Production : Dirk Impens
  • Photographie : Ruben Impens
  • Montage : Nico Leunen
  • Décors : Kurt Rigolle
  • Costumes : Ann Lauwerys
  • Musique : Soulwax
  • Distribution : Pyramide
  • Durée : 2h07

 .

Commentaires

A la Une

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Alien Romulus : la franchise revient avec une bande-annonce prenante

Après un premier teaser sobrement efficace, le nouveau long-métrage de Fede Álvarez se dévoile à travers une nouvelle affiche et… Lire la suite >>

À couteaux tirés 3 : Andrew Scott, Josh O’Connor, Cailee Spaeny et Glenn Close au casting

Le troisième opus de la saga whodunit, créée par Rian Johnson avec en vedette Daniel Craig, dévoile son titre ainsi… Lire la suite >>

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts