Deauville 2016/ Born to be blue de Robert Budreau : critique

Publié par Antoine Gaudé le 7 septembre 2016

Synopsis : Afin de lui rendre hommage, un producteur de Hollywood propose à Chet Baker, le légendaire trompettiste de jazz des années 1960, de tenir le premier rôle dans un long métrage consacré à sa vie. Pendant le tournage, Chet tombe éperdument amoureux de Jane, sa partenaire afro-américaine. Malheureusement, la production est arrêtée le jour où, sur un parking, Chet est passé à tabac. Anéanti, les mâchoires fracassées, l’artiste se replie sur lui-même, et son passé ravive ses démons. Jane réussit néanmoins à le convaincre d’aller de l’avant, de rester sobre et, grâce à la musique, de regagner la reconnaissance de ses pairs.

♥♥♥♥

 

Born to be blue - affiche

Born to be blue – affiche

Born to be blue, premier long métrage de Robert Budreau, s’avère être un biopic des plus réussis, à l’instar de Miles Ahead, qui fut présenté en avant-première au dernier Festival de Deauville. Si Miles Davis avait tout du flambeur arrogant, Chet Baker est quant à lui une âme écorchée et malade qui invite logiquement à la plus grande compassion. L’atmosphère enivrante et hallucinée du film porte ainsi les stigmates et autres fêlures d’un personnage habité par ses deux passions, ô combien destructrices, que sont les femmes et son art de trompettiste. Évidemment, la drogue – Baker étant accro à l’héroïne – est le catalyseur de ses plus grands malheurs comme de ses plus belles réussites. C’est le contraste permanent, cette dualité entre ombre et lumière, qui fait de Baker un héros de cinéma à part entière, et peut-être plus. Porté par un (toujours) excellent Ethan Hawke, il est l’artiste par excellence entièrement dévolu à son art. Bien que doté d’une voix suave et d’une extrême sensibilité, la part d’ombre de Baker, son côté artiste mégalo et égoïste, l’isole encore davantage de ses proches (sa femme, son père, son ami). Au-delà de l’ode magnifique sur le rapport suicidaire qu’entretiennent l’art et l’artiste, Budreau trouve également un astucieux moyen de raconter l’histoire de Baker à partir de son comeback dans les années 1970. C’est par une mise en abyme cinématographique – Baker tourne un film en noir et blanc sur sa propre histoire – que ses principaux démons ressurgissent (la drogue, les femmes, sa rivalité avec Miles Davis, le fait d’être le seul blanc trompettiste de l’époque…). Sa trajectoire est ainsi symptomatique du caractère tragique de sa destinée. Budreau ne s’attarde ainsi jamais sur l’apogée artistique de son héros. Le film ne présente qu’une lente plongée en enfer, une longue chute qui ne s’arrêtera finalement jamais. Et alors que l’on pensait sa rencontre avec Jane (Carmen Ejogo), précurseur d’une seconde jeunesse, ce besoin maladif de jouer, et de bien jouer pour retrouver cette gloire d’antan qui lui échappe, réduit à néant ces premières intentions de rédemption. Avec Born to be blue – titre d’une chanson que jouait le père de Baker à son fils – Budreau signe un biopic qui dans son apparent académisme formel et scénaristique vire peu à peu à la grande tragédie, celle qui vît la grandeur du héros comme une impossible énigme à résoudre, pour lui-même et pour les autres.

.

.

.

  • BORN TO BE BLUE écrit et réalisé par Robert Budreau en salles le 11 janvier 2017.
  • Avec : Ethan Hawke, Carmen Ejogo, Callum Keith Rennie, Joe Cobden, Stephen McHattie, Janet-Laine Green, Tony Nappo, Charles Officer…
  • Production : Jennifer Jonas, Leonard Farlinger, Jake Seal, Robert Budreau
  • Photographie : Steve Cosens
  • Montage : David Freeman
  • Décors : Aidan Leroux
  • Musique : David Braid, Todor Kobakov, Steve London
  • Distribution : Kinovista
  • Durée : 1h37

.

Commentaires

A la Une

Harry Styles pourrait incarner Le Prince Eric dans La Petite Sirène

Harry Styles, l’ex-One Direction devenu acteur, est en pourparlers pour incarner le Prince Eric dans la nouvelle adaptation live signée… Lire la suite >>

Austin Butler incarnera Elvis Presley dans le biopic réalisé par Baz Luhrmann

Le réalisateur de Moulin Rouge a enfin trouvé l’acteur qui tiendra le rôle principal de son biopic sur le King,… Lire la suite >>

Babylon : Brad Pitt et Emma Stone pressentis dans le prochain Damien Chazelle

Damien Chazelle aurait prévu de s’entourer de Brad Pitt et d’Emma Stone, qu’il retrouverait après La La Land, pour Babylon,… Lire la suite >>

Un trailer pour The King’s Man : Première Mission

La genèse des Kingsman, l’organisation britannique, sera dévoilée dans un film dérivé dont le premier trailer vient d’être mis en… Lire la suite >>

Lashana Lynch incarnera une espionne 007 dans le prochain James Bond

L’actrice britannique Lashana Lynch incarnera Nomi, une espionne 007, dans le prochain James Bond, avec Daniel Craig.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : FAR FROM HOME 1 370 178 1 1 370 178
2 TOY STORY 4 926 491 2 2 432 170
3 IBIZA 300 924 1 300 924
4 YESTERDAY 215 264 1 215 264
5 PARASITE 134 542 5 1 110 526
6 ALADDIN 106 764 7 2 261 240
7 MEN IN BLACK : INTERNATIONAL 103 988 4 882 778
8 BEAUX-PARENTS 75 339 3 432 873
9 X-MEN : DARK PHOENIX 71 312 5 1 360 369
10 MADE IN CHINA 62 339 2 235 622

Source: CBO Box office

Nos Podcasts