La fille de Brest de Emmanuelle Bercot : critique

Publié par Lucia Miguel le 23 novembre 2016

Synopsis: Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Médiator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

♥♥♥♥♥

 

La Fille de Brest - affiche

La Fille de Brest – affiche

Un an après avoir séduit le Festival de Cannes avec en ouverture La Tête Haute, Emmanuelle Bercot revient sur les écrans avec La fille de Brest, adapté librement du livre d’Irène Frachon, la pneumologue qui a fait éclater l’affaire sur le scandale du Médiator. La rencontre entre Emmanuelle Bercot et Irène Frachon fut décisive car c’est à travers son énergie et sa joie de vivre que la réalisatrice a décidé de se lancer dans ce projet. La matière première est donc très intéressante et tous les éléments y sont pour concevoir un thriller palpitant à la Erin Brockovich. Pour mener à bien la trajectoire et le combat de l’héroïne, Emmanuelle Bercot choisit Sidse Babett Knudsen, vue dans Borgen mais surtout dans L’Hermine où elle remporte le César du meilleur second rôle, pour incarner cette femme forte et émotive. Choix judicieux car l’actrice danoise reste véritablement le moteur du film grâce à son énergie et à l’émotion qu’elle dégage. Si son interprétation est remarquable, celle-ci perd néanmoins un peu de sa puissance face à un Benoît Magimel bien trop terne et effacé dans le rôle du médecin qui a accompagné Irène Frachon dans son odyssée. Ce déséquilibre se révèle aussi à travers le montage et la bande son. Quant à la mise en scène d’Emmanuel Bercot, elle donne étrangement à l’ensemble un cachet téléfilm et ne parvient pas toujours à s’harmoniser avec le scénario. Le sujet finit par se perdre via des artifices émotionnels inutiles. Ces scories ne nuisent pourtant pas à l’intérêt du spectateur qui reste malgré tout happé par le film grâce au rythme et à la tension de la seconde partie, alimentée par quelques rebondissements inattendus ; l’histoire de ce scandale reste ainsi passionnante et le parcours d’Irène Frachon, une aventure exceptionnelle.

.

.

.

  • LA FILLE DE BREST de Emmanuelle Bercot en salles le 23 novembre 2016
  • Avec : Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel, Isabelle de Hertogh, Lara Neumann, Philippe Uchan…
  • Scénario : Séverine Bosschem, Emmanuelle Bercot d’après l’oeuvre de Irène Frachon
  • Production : Caroline Benjo, Carole Scotta, Barbara Letellier, Simon Arnal-Szlovak
  • Photographie : Guillaume Schiffman
  • Montage : Julien Leloup
  • Décors : Eric Barboza
  • Costumes : Pascaline Chavanne
  • Musique : Martin Wheeler, Bloum
  • Distribution : Haut et Court
  • Durée : 2h08

.

Commentaires

A la Une

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Copenhagen Cowboy : Un nouveau trailer coloré et énigmatique pour la série de Nicolas Winding Refn

La nouvelle série du réalisateur de Drive, à destination de Netflix, se dévoile un peu plus à travers une envoûtante… Lire la suite >>

Élémentaire : une première bande-annonce pour le prochain Pixar

La bande-annonce du prochain film d’animation des studios Disney-Pixar dévoile doucement mais sûrement son univers haut en couleurs.    … Lire la suite >>

Indiana Jones 5 : Le film dévoile ses personnages dans de nouvelles images

Après un premier cliché entre ombre et lumière, le prochain film de la saga Indiana Jones continue de se dévoiler,… Lire la suite >>

Bradley Cooper sera Frank Bullitt pour Steven Spielberg

Bradley Cooper succédera à Steve McQueen dans le rôle culte de Frank Bullitt, devant la caméra de Steven Spielberg.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 392 564 3 2 810 290
2 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 201 751 7 2 024 616
3 COULEURS DE L'INCENDIE 129 914 3 620 671
4 LE MENU 124 279 1 124 279
5 RESTE UN PEU 113 050 2 265 745
6 LES MIENS 98 004 1 98 004
7 MASCARADE 77 221 5 798 310
8 LES FEMMES DU SQUARE 66 258 2 172 086
9 ARMAGEDDON TIME 60 612 3 309 249
10 NOVEMBRE 58 451 8 2 298 497

Source: CBO Box office

Nos Podcasts