La fille de Brest de Emmanuelle Bercot : critique

Publié par Lucia Miguel le 23 novembre 2016

Synopsis: Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Médiator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

♥♥♥♥♥

 

La Fille de Brest - affiche

La Fille de Brest – affiche

Un an après avoir séduit le Festival de Cannes avec en ouverture La Tête Haute, Emmanuelle Bercot revient sur les écrans avec La fille de Brest, adapté librement du livre d’Irène Frachon, la pneumologue qui a fait éclater l’affaire sur le scandale du Médiator. La rencontre entre Emmanuelle Bercot et Irène Frachon fut décisive car c’est à travers son énergie et sa joie de vivre que la réalisatrice a décidé de se lancer dans ce projet. La matière première est donc très intéressante et tous les éléments y sont pour concevoir un thriller palpitant à la Erin Brockovich. Pour mener à bien la trajectoire et le combat de l’héroïne, Emmanuelle Bercot choisit Sidse Babett Knudsen, vue dans Borgen mais surtout dans L’Hermine où elle remporte le César du meilleur second rôle, pour incarner cette femme forte et émotive. Choix judicieux car l’actrice danoise reste véritablement le moteur du film grâce à son énergie et à l’émotion qu’elle dégage. Si son interprétation est remarquable, celle-ci perd néanmoins un peu de sa puissance face à un Benoît Magimel bien trop terne et effacé dans le rôle du médecin qui a accompagné Irène Frachon dans son odyssée. Ce déséquilibre se révèle aussi à travers le montage et la bande son. Quant à la mise en scène d’Emmanuel Bercot, elle donne étrangement à l’ensemble un cachet téléfilm et ne parvient pas toujours à s’harmoniser avec le scénario. Le sujet finit par se perdre via des artifices émotionnels inutiles. Ces scories ne nuisent pourtant pas à l’intérêt du spectateur qui reste malgré tout happé par le film grâce au rythme et à la tension de la seconde partie, alimentée par quelques rebondissements inattendus ; l’histoire de ce scandale reste ainsi passionnante et le parcours d’Irène Frachon, une aventure exceptionnelle.

.

.

.

  • LA FILLE DE BREST de Emmanuelle Bercot en salles le 23 novembre 2016
  • Avec : Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel, Isabelle de Hertogh, Lara Neumann, Philippe Uchan…
  • Scénario : Séverine Bosschem, Emmanuelle Bercot d’après l’oeuvre de Irène Frachon
  • Production : Caroline Benjo, Carole Scotta, Barbara Letellier, Simon Arnal-Szlovak
  • Photographie : Guillaume Schiffman
  • Montage : Julien Leloup
  • Décors : Eric Barboza
  • Costumes : Pascaline Chavanne
  • Musique : Martin Wheeler, Bloum
  • Distribution : Haut et Court
  • Durée : 2h08

.

Commentaires

A la Une

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Max Headroom : La série des années 80 fait son retour avec Elijah Wood et Matt Frewer

La série dystopique Max Headroom est actuellement en plein remaniement par la société de production d’Elijah Wood avec le cocréateur… Lire la suite >>

Mort de la star de Star Trek, Nichelle Nichols

L’actrice américaine, admirée par Martin Luther King pour son rôle du lieutenant Nyota Uhura dans Star Trek, nous a quittés… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts