Cannes 2017/ Un Beau soleil intérieur de Claire Denis : critique

Publié par Antoine Gaudé le 21 mai 2017

Synopsis : Isabelle, divorcée, un enfant, cherche un amour. Enfin un vrai amour.

♥♥♥♥

 

un beau soleil interieur de Claire Denis - affiche

un beau soleil intérieur de Claire Denis – affiche

Avec Claire Denis, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Elle fait partie de ces cinéastes aussi imprévisibles qu’audacieux. Dans Un Beau Soleil intérieur, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs comme film d’ouverture, elle s’essaie, avec sa verve et sa radicalité habituelles, à la comédie de mœurs. Juliette Binoche incarne Isabelle, une femme en crise avec elle-même qui, dans sa quête d’un bonheur ou d’un amour raisonnés, finit toujours seule. Enchaînant les relations fugaces et éphémères qui ne lui apportent finalement que désagréments et autres contrariétés, elle est une éternelle insatisfaite, incapable de la moindre stabilité depuis le départ de son mari. Dans ses relations amoureuses ou affectueuses, rien n’est simple et rien n’est acquis malgré la variété et la richesse intellectuelle et sociale des hommes qu’elle rencontre. Avec un humour caustique, Denis structure son récit par des petites saynètes où la joute, entre Binoche et ses multiples prétendants, régale grâce à des dialogues brillants, où la résistance des mots qui ne sortent pas au bon moment, fait des merveilles, ainsi que l’interprétation réjouissante qu’en donnent les comédiens. La critique du milieu bourgeois et arty est sévère car évidemment poussée dans les extrêmes, où chacun est renvoyé à ses propres contrariétés et contradictions. Faisant partie de ce milieu, Isabelle est comme enfermée dans ses codes, ses lieux, ses cabinets de psychologue bon marché, ses expositions mondaines, ses maisons normandes dont elle ne peut en réchapper. Elle a beau saisir les opportunités, être en permanence « ouverte », l’échéance reste toujours la même. Un Beau soleil intérieur est donc une petite merveille d’écriture, où l’on voit de grands acteurs prendre un immense plaisir à se challenger, en prononçant ses incisifs répartis, de manière presque théâtrale. Le spectateur, pour une fois, se doit d’être attentif aux mots et au langage. Et que dire de ce final, sous forme d’apothéose, qui, par un malin champ-contrechamp, voit Gérard Depardieu et Binoche se livrer un duel par l’absurde absolument remarquable de simplicité.

.

.

.

  • UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR
  • Sortie salles : 27 septembre 2017
  • Réalisation : Claire Denis
  • Avec : Juliette Binoche, Xavier Beauvois, Philippe Katerine, Josiane Balasko, Nicolas Duvauchelle, Alex Descas, Bruno Podalydès…
  • Scénario : Christine Angot, Claire Denis
  • Production : Olivier Delbosc
  • Photographie : Agnès Godard
  • Montage : Guy Lecorne
  • Décors : Arnaud de Moléron
  • Costume : Judy Shrewsbury
  • Musique : Stuart Staples
  • Distribution : Ad Vitam
  • Durée : 1h34

.

Commentaires

A la Une

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts