Cannes 2017/ Un Beau soleil intérieur de Claire Denis : critique

Publié par Antoine Gaudé le 21 mai 2017

Synopsis : Isabelle, divorcée, un enfant, cherche un amour. Enfin un vrai amour.

♥♥♥♥

 

un beau soleil interieur de Claire Denis - affiche

un beau soleil intérieur de Claire Denis – affiche

Avec Claire Denis, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Elle fait partie de ces cinéastes aussi imprévisibles qu’audacieux. Dans Un Beau Soleil intérieur, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs comme film d’ouverture, elle s’essaie, avec sa verve et sa radicalité habituelles, à la comédie de mœurs. Juliette Binoche incarne Isabelle, une femme en crise avec elle-même qui, dans sa quête d’un bonheur ou d’un amour raisonnés, finit toujours seule. Enchaînant les relations fugaces et éphémères qui ne lui apportent finalement que désagréments et autres contrariétés, elle est une éternelle insatisfaite, incapable de la moindre stabilité depuis le départ de son mari. Dans ses relations amoureuses ou affectueuses, rien n’est simple et rien n’est acquis malgré la variété et la richesse intellectuelle et sociale des hommes qu’elle rencontre. Avec un humour caustique, Denis structure son récit par des petites saynètes où la joute, entre Binoche et ses multiples prétendants, régale grâce à des dialogues brillants, où la résistance des mots qui ne sortent pas au bon moment, fait des merveilles, ainsi que l’interprétation réjouissante qu’en donnent les comédiens. La critique du milieu bourgeois et arty est sévère car évidemment poussée dans les extrêmes, où chacun est renvoyé à ses propres contrariétés et contradictions. Faisant partie de ce milieu, Isabelle est comme enfermée dans ses codes, ses lieux, ses cabinets de psychologue bon marché, ses expositions mondaines, ses maisons normandes dont elle ne peut en réchapper. Elle a beau saisir les opportunités, être en permanence « ouverte », l’échéance reste toujours la même. Un Beau soleil intérieur est donc une petite merveille d’écriture, où l’on voit de grands acteurs prendre un immense plaisir à se challenger, en prononçant ses incisifs répartis, de manière presque théâtrale. Le spectateur, pour une fois, se doit d’être attentif aux mots et au langage. Et que dire de ce final, sous forme d’apothéose, qui, par un malin champ-contrechamp, voit Gérard Depardieu et Binoche se livrer un duel par l’absurde absolument remarquable de simplicité.

.

.

.

  • UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR
  • Sortie salles : 27 septembre 2017
  • Réalisation : Claire Denis
  • Avec : Juliette Binoche, Xavier Beauvois, Philippe Katerine, Josiane Balasko, Nicolas Duvauchelle, Alex Descas, Bruno Podalydès…
  • Scénario : Christine Angot, Claire Denis
  • Production : Olivier Delbosc
  • Photographie : Agnès Godard
  • Montage : Guy Lecorne
  • Décors : Arnaud de Moléron
  • Costume : Judy Shrewsbury
  • Musique : Stuart Staples
  • Distribution : Ad Vitam
  • Durée : 1h34

.

Commentaires

A la Une

Kirstie Alley, la star de Cheers et d’Allô maman ici bébé, est décédée à 71 ans

Kirstie Alley, célèbre pour son rôle de Rebecca dans la série Cheers, mais aussi dans Allô maman ici bébé, avec… Lire la suite >>

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 241 476 4 3 051 766
2 LE TORRENT 153 920 1 153 920
3 ENZO LE CROCO 132 431 1 132 431
4 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 126 609 8 2 151 225
5 VIOLENT NIGHT 88 083 1 88 083
6 FUMER FAIT TOUSSER 87 446 1 87 446
7 RESTE UN PEU 81 518 3 347 263
8 LE MENU 71 102 2 195 381
9 COULEURS DE L'INCENDIE 70 833 4 691 504
10 ANNIE COLERE 68 373 1 68 373

Source: CBO Box office

Nos Podcasts