Cannes 2017/ The Florida Project de Sean Baker : critique

Publié par Antoine Gaudé le 24 mai 2017

Synopsis : Moonee a 6 ans et un sacré caractère. Lâchée en toute liberté dans un motel de la banlieue de Disney World, elle y fait les 400 coups avec sa petite bande de gamins insolents. Ses incartades ne semblent pas trop inquiéter Hally, sa très jeune mère. En situation précaire comme tous les habitants du motel, celle-ci est en effet trop concentrée sur des plans plus ou moins honnêtes pour assurer leur quotidien…

♥♥♥♥♥

 

The Florida Project - affiche

The Florida Project – affiche

Après Tangerine, primé à Deauville, Sean Baker poursuit son ascension fulgurante dans le monde du cinéma avec une première sélection à la Quinzaine des Réalisateurs. Avec The Florida Project, c’est une nouvelle fois dans la banlieue américaine que Baker installe sa caméra – celle des motels de fortune qui jonchent les grandes avenues, y distillant leur atmosphère humide, colorée et chatoyante. Dans cette ambiance « disneyienne », paradoxalement décadente et désenchantée, les rires des enfants côtoient la misère des parents. C’est dans cette forteresse qu’ils pensaient naïvement impénétrables – ce fameux motel violet, car protégée par le Gardien Dafoe, que les enfants, héros de ce film, multiplient les bêtises et les escapades, faisant ainsi de leurs vacances d’été une perpétuelle aventure. Vu à travers leurs yeux, le monde est d’une beauté intrigante, tandis qu’à l’étage supérieur, les parents dégustent malheureusement dans la plus grande indifférence. À l’instar de Tangerine, c’est ce sentiment de liberté, de fraîcheur et d’énergie qui, dans la mise en scène de Baker – de la caméra aux comédiens – nous subjugue, cette faculté qu’il a d’insuffler une vitalité dans un quotidien pourtant moribond et redondant. À la fois comme architecte ou comme peintre, il sait magistralement filmer ces espaces éminemment humains, ces « châteaux de princesse » abandonnés de l’autre côté de la free way, si près et si loin des véritables bâtisses du parc Disney. En cartographiant cette Amérique contemporaine, Baker ne succombe pas aux sirènes du misérabilisme, même si le final, triste et injuste, tendrait à cela. Il préfère encore l’imaginaire fantasmé des enfants qui, dans leur fuite en avant, s’octroient quelques instants de bonheur à la lueur d’un ciel bleu.

.

.

.

  • THE FLORIDA PROJECT
  • Sorties salles : 20 décembre 2017
  • Réalisation : Sean Baker 
  • Avec : Willem Dafoe, Macon Blair, Bria Vinaite, Brooklynn Prince, Valeria Cotto, Karren Karagulian…
  • Scénario : Sean Baker, Chris Bergoch
  • Production : Sean Baker, Chris Bergoch, Alex Saks, Kevin Chinoy, Francesca Silvestri, Shih-Ching Tsou…
  • Photographie : Alexis Zabe
  • Montage : Sean Baker
  • Décors : Stephonik Youth
  • Distribution : Le Pacte
  • Durée : 1h55

.

Commentaires

A la Une

Bande-annonce finale pour Men In Black International

Sony Pictures a livré la bande-annonce finale pour Men In Black International de F. Gary Gray, spin-off de la trilogie… Lire la suite >>

Bond 25 : le casting complet dévoilé 

Les producteurs de Bond 25 ont dévoilé le casting du film. Rami Malek, Ana de Armas, Lashana Lynch, Billy Magnussen,… Lire la suite >>

Le comédien Jean-Pierre Marielle s’est éteint à l’âge de 87 ans 

L’acteur Jean-Pierre Marielle, monument du cinéma français et figure de la « bande du Conservatoire », est décédé des suites d’une longue… Lire la suite >>

Ben Affleck revient à la réalisation avec le drame historique Ghost Army

Ben Affleck repasse derrière la caméra trois ans après Live by Night, avec Ghost Army, un drame historique dans lequel il… Lire la suite >>

Leonardo DiCaprio en pourparlers pour Nightmare Alley de Guillermo Del Toro

Guillermo Del Toro réalisera cet automne Nightmare Alley, remake du film noir datant de 1947, dans lequel pourrait jouer Leonardo… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AFTER - CHAPITRE 1 624 513 1 624 513
2 LA MALEDICTION DE LA DAME BLANCHE 316 075 1 316 075
3 DUMBO 260 960 4 1 795 479
4 TANGUY, LE RETOUR 215 129 2 701 763
5 LE PARC DES MERVEILLES 186 020 3 936 285
6 SIMETIERRE 184 258 2 569 512
7 SHAZAM ! 176 118 3 914 420
8 ROYAL CORGI 147 022 2 431 520
9 JUST A GIGOLO 133 641 1 133 641
10 CAPTAIN MARVEL 112 060 7 3 170 512

Source: CBO Box office

Nos Podcasts